Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 26 février 2010

Encrons...Paul Smith

Paul Smith est un très grand, trop peu connu car il s'est assez peu associé à une série régulière (l'envie de tailler la route en moto était régulièrement plus forte que l'appel de la planche à dessin) même s'il a fait de bons run Doctor Strange ou X-Men (et une création avec Leave it to Chance) entre autres
Il a un trait élegant, fin, précis, lisible, anatomiquement parfait...Bref, c'est un bon
Je crois que le fan qui a commandé ce dessin à Paul Smith est Gerry Turnbull (sans en mettre ma main à couper)
Smith fait des propositions de compo au commanditaire (sur la 1 on dirait du Alex Toth)

Le choix est arrêté sur celle là

Le dessin est un peu poussé, tout en laissant une latitude énorme à l'encrage

Et la finalisation est spectaculaire

mercredi 24 février 2010

Encrons...Fegredo

Duncan Fegredo est un surdoué du dessin. Si de nos jours il gache un peu son talent en faisant du Mignola (à peine changé) sur Hellboy, il est capable de bien mieux
Voici un exemple de ce qu'il a fait il y a quelques années sur la plus méconnue de se séries, Ultimate Adventures (sorte de pseudo pastiche de Batman et Robin ,pas si raté que ça)
Vous avez là les crayonnés qu'il s'accorde avant de s'encrer lui même. Une confiance extrème en ce qu'il est capable de faire directement au pinceau


Là ca devient un peu fou de passer direct à l'encre




Sous peu, un dessin de Paul Smith

mardi 23 février 2010

Encrons...Deodato jr

Les dessinateurs qui s'inspirent de photos sont très nombreux, même quand ca ne se voit pas. Certains les utilisent pour tendre vers le photoréalisme, et d'autres, comme Mike Deotato Jr, arrivent à être très réalistes tout en gardant un trait "comics" (et non "photo") et énergique (tandis que que la photo fige)
Un exemple sur une vieille couv très belle et percutante

Il se prend lui même en photo
Il passe au rough...

décide de l'alléger en focalisant sur Bullseye
Dessin final
Et mise en couleurs

Demain, plus gros morceau avec Fegredo

lundi 22 février 2010

encrons...JLG Lopez

Semaine encrage, pour les adeptes (les autres...désolés)
On commence par Une illue de Jose Luis Gracia Lopez, très détaillée, qui est confiée à Kevin Nowlan. Cet artiste/encreur change beaucoup de choses à l'encrage quand l'editor le lui demande, ou que le dessin est faible. Là, ni l'un ni l'autre avec JLGL. Il va donc mettre au propre, d'un trait fin ét élégant.


Demain, un Junior, mais pas Romita :-)

vendredi 19 février 2010

Spirit stuff

Lorsque je faisais des recherches sur le net, pour préparer mon magazine sur le Spirit, histoire d'être original et de montrer des choses inédites, j'ai vu tout un tas d'illu du perso par des artistes souvent étonnants
Un aperçu :

La seule case du Spirit Jam dessinée par John Byrne


Un crayonné poussé de Neal Adams

Un chouette Bruce Timm

Hermann
Gene Colan
Comme pour la Colan, celle ci est une commission privée, montrée sur CAF, Eduardo Risso


Les dessins de Matt Wagner pour un jouet Spirit (que j'ai)



Wagner toujours, mais peint
Jolie com de Paul Ryan
Magnifique dessin de Mike Wieringo, dont je me mords encore les doigts, des années plus tard, d'avoir raté l'enchère E Bay sur l'original

Esquisse de couv par Mark Schultz (reprenneur du scénar du Spirit dans quelques mois) La couv finale fut encrée par Eisner (série New Adventures)

Vieille couv d'un Wizard par Deodato Jr
Cho s'attaque à PGell
Vieux dessin par Tim Sale
Et enfin un superbe Zep, tiré d'un bouquin dans lequel il représentait le perso de ses héros (dont Morris et Eisner) Bouquin hors de prix soit dit en passant

mardi 16 février 2010

Du vieux Mazz'



Born Again est probablement la meilleure BD de superhéros mainstream de tous les temps :-) Grace à Miller, mais surtout à David Mazzucchelli
Je voulais montrer que le dessinateur n'a pas attendu cet arc mythique pour montrer son talent
Voici quelques planches du numéro 217 de Daredevil (Born Again commence au 227) l'un des premiers (pas le 1er) épisodes qu'il encre lui même, et ca change tout (Bulanadi aseptisant jusqu'alors les crayonnés)
Beaucoup de Zip A Tone (trame découpée et collée) sur ces planches, donnant une texture unique

Quel sens du mouvement, + le choix du bon moment à "figer", + la notion de temps (on a froid avec Gloria)...
Le DD de la dernière case m'avait skotché à l'époque, dans Strange

Zip a Tone du plus bel effet (réhaussé de gouache blanche) sur les 2 premières cases

et encore un joli zip a tone sur une non moins jolie veuve noire

le bar rempli est suggéré en quelques coups de pinceaux bien pensés case 1

Même procédé case 5 avec la ville plus suggérée que détaillée. Et la sortie de DD nous donne bien le sens du danger lié à la hauteur

lundi 15 février 2010

Fabcaro 2


J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de Fabrice Caro, dit Fabcaro, auteur vraiment hilarant et pas (encore) assez connu à mon avis
Ici
http://philcordier.blogspot.com/2009/09/fabcaro.html

Il ne me manquait que son roman, Figurec
Premier roman, Editions Gallimard, NRF, Excusez du peu.
La couv renvoie à un grand classicisme et fait redouter d'un Fabcaro "Auteur" moins drôle. Il n'en est rien. Le bouquin est fantastique : bien écrit, très drôle, parfois à mourir de rire (un bon moment de honte dans le train à ne pas pouvoir retenir mes larmes de rire) Traitement sérieux mais drôle, beaucoup de pertinence et d'analyse, dans un style personnel et maitrisé. Plus de profondeur qu'une première lecture peut ne laisser penser..Un régal.
Un bonhomme a une "passion" : les enterrements. Il a une vise sociale réduite, peu d'amis, et croise un gars qui lui révèle, par erreur, l'existence d'une société secrète embauchant des figurants professionnels dans la vie de tous les jours. Je ne veux pas en dire plus tant la découverte de ce livre est un plaisir.
Il est dispo chez n'importe quel libraire. Foncez

Christian de Metter, l'année suivante (2007) a décidé d'adapter (seul) ce roman en BD. Il le respecte très scrupuleusement, à l'exception d'un final qu'il change tout en lui gardant une logique et l'esprit de FabCaro
Il m'a, malgré ses qualités, laissé un goût de déception car il met un visage (avec un trait un peu trop réaliste pour moi) sur des perso que je m'étais créés, mais surtout il fait quelques coupes et ellipses (nécessaires pour une BD moins longue qu'un roman) et c'est dommage.
A lire pour comparer


dimanche 14 février 2010

Et encore ....Klaus J

Sur le même exemple que les "vieilleries" de Romita jr d'il y a peu, voici des "vieux machins" bien cools de Klaus Janson, en commençant, en tant que dessinateur par l'excellente mini série sur Gordon, qu'il encre aussi. Un exemple de couv (scénario de Dixon)



Une très vieille couv avec Superman, dont le traitement du fond est impressionnant


En tant qu'encreur, il a refait une mini Gordon, mais cette fois son mentor, Dick Giordano, dessinait (un trait beaucoup plus classique), Il encrait avec beaucoup de respect visiblement



Un joli boulot sur le Gambit de Lee Weeks

LA collaboration, celle avec Miller : Des pages magnifiques


Il dessinait plus qu'il n'encrait sur celle ci

Une pleine page de folie sur The Dark Knight Returns


Spéciale dédicace à Cyrille Munaro, fan de Klaus J et d'Indy : tiré de l'adaptation crayonnée (rapidement)  par John Buscema, et encrée par Janson



Des années plus tard il peaufina bien plus les découpages de Big John sur Wolvie

Une fort jolie page, toujours sur Wolvie, avec finitions sur découpages sommaires de Byrne

A ma connaissance il n'a encré Jim Lee que sur cet épisode du Punisher, et le résultat était détonnant
Et on termine avec une couv à venir par Denis Cowan. Le duo fonctionne bien


2ème fin pour lier encore Klaus à John : une dédicace trouvée sur le net (j'aurais aimé qu'elle soit à moi), par les deux