Rechercher dans ce blog

Chargement...

mercredi 29 février 2012

Etat des stocks

 L'entrée de ce matin me donne l'idée de vous (enfin ceux que ça intéresse) tenir au courant de l'état des stocks des 3 magazines  (http://philcordier.blogspot.com/2012/01/lhistoire-des-trois-ptits-magazines.html ) puisque des commandes me parviennent encore régulièrement, au fil de l'eau

-Il reste moins de 30 mag Daredevil (environ 20 chez moi et une mini dizaine en vadrouille en dépôt chez des libraires) Attention, il n'y aura jamais de retirage car il y a eu un problème sur la maquette donc juste pas possible
-Idem pour le Spirit, mais plus proche de 20 que de 30 (et retirage plus qu'improbable également)
-Quant au Spider-Mag, bien plus récent que les autres, il en reste officiellement, depuis hier, pile 50!

Lapone Spirit

Marrant Il y a quelques temps je suis tombé sur cette image/ dédicace du Spirit par
Antonio Lapone (sur faceBook je crois) J'ai eu une impression étrange et ca n'est qu'après quelques instants que j'ai réalisé que je connaissais le filigrane en dessous : crayonné de Thierry  Martin pour la couv du Spirit mag. Et c'est donc une dédicace sur un Spirit mag!!


lundi 27 février 2012

AH : good girl art, and...


Adam Hughes est probablement LE dessinateur de jolies filles le plus doué de la géneration actuelle. Influencé par le regretté Dave Stevens, il a su développer son propre style. Contrairement à Manara, il a plus d'un type de filles à son repertoire. Il parvient à utiliser les canons (dans tous les sens du terme) filles pulpeuses...sans vulgarité. Il est capable d'intégrer intelligement les réferences photo (pour donner, non pas de la photo à la Greg Land, mais du A Hughes) et , surtout il sait faire autre chose que des jolies nanas.
Mini exemple avec cette entrée
Ah, j'oubliais, il a un site plein de merveilles visuelles,

Il est connu pour ce type de nanas. Jolie photo de famille

Je trouve ce Spidey avec cast très très classe 

Le talent de mixer les styles : le sien, plus un hommage à William Moulton Marston, créateur du perso

Même quand il fait du noir bien noir c'est beau

Preuve qu'il sait faire des nanas qui sortent des canons de beauté

Un sketch très représentatif de ce qu'il fait en festival : sexy et drôle

Crayonné de MJ que je trouve sublime : belle et romantique à la fois


Pas besoin d'une tonne de traits pour camper une belle fille (Jean ici) au crayon 

Rien de sexy dans cette version noir et blanc d'une superbe couv Superman. On sent qu'il pense à la couleur qui finira le dessin, mais que ce n et b est déjà bien pensé! 

Rough puis version finale d'une fausse affiche qui montre de façon assez évidente qu'une des mes idoles graphique, O Vatine, est fan de AH



Rough de compo et couv finale. Dire qu'il sait jouer de 'toshop pour avoir le rendu qu'il veut serait un euphémisme


Un page séquentielle : ce n'est pas un manchot de la narration. Il en fait juste peu car TRES lent (et très demandé en tant que cover artist) On va pouvoir juger de ce talent "sous peu" puisqu'il fait partie des artistes qui bossent sur "Before Watchmen" (il est associé à JM Straczynski)


Le coupable, par lui même

samedi 25 février 2012

Lee Smashes

Encore une louche de Lee Weeks. Du récent cette fois. En mai prochain, Marvel sort une mini en 5 numéros, sur Hulk et les Avengers (film oblige) Equipe tournante au scenario/dessin (le très bon Roger Stern intervient) Excellente idée que de confier, par contre, toutes les couv à un même artiste.
Il y a quelques temps j'avais montré le crayonné de la couv 1, me demandant qui parviendrait à l'encrer. réponse : Lee Weeks. Bien sur.
Du très classique mais brillant






vendredi 24 février 2012

that was then...this is now

Aucune intention de partir sur du "c'était mieux avant" mais quand même, une pointe de nostalgie en tombant sur deux illues de DD que je soumets à votre sagacité
2011 Bryan Hitch. Je suis loin de ne pas aimer Hitch (je suis en train de finir son bouquin, passionant, sur sa façon de bosser) mais il a des "tares de son temps" dont les décors complètement repris, à l'évidence de photos, juste encrés à la table lumineuse. Ca fait souvent  "tellement vrai que ça fait faux", ou en tout cas ça détache un peu le lecteur de l'image. Et perso pas ultra naturel car composé aussi via des références visibles (on dirait presque que la tête a été "artificiellement collée" sur le corps. 
Beau mais froid. Dommage
 1990 Lee Weeks. Des années lumières séparent ces deux approches. Pour moi le décor n'est pas moins naturel, au contraire. Il est également probablement référencé, mais totalement repris façon "vrai comics". On est à Brooklyn car l'impression est là, mais pas l'absolue ressemblance. Sans compter que ça fourmille de vie (les passants, le gars dans son kiosque...) mais il serait injuste de comparer les deux images sur ce point, le but de Hitch étant seulement d'être iconique
Pas mal son DD à Lee Weeks, sachant que c'est la 1ère page de son premier numéro

jeudi 23 février 2012

Zoo, Momo and Co

38ème livraison de Zoo. Dispo sous peu, si ce n'est déjà le cas, en papier, et comme d'hab en ligne ici
J'ai quelques petites chroniques d'albums bien sympatiques (les albums, pas les chro), dont le dernier Nicoby et le Hellboy de Corben.
Mais c'est sur sur un autre auteur que je voulais mettre l'accent Page 23 j'ai pu laisser la parole à Mauricet. Notre Momo, présent sur tous les fronts : des albums Soleil, Cosmic Patrouille, Scarce, à une échelle moindre mes 3 magazines... Là il nous offre un album dont je ne parlerai pas (zavez qu'à lire l'article, et le livre) Album plus personnel qu'il n'y parait, à déguster début mars

Là c'est la couv et le dossier de presse



Et en fin d'album Momo a invité des potes à lui à dessiner ses perso. Voici un certain Denis Bodart

mercredi 22 février 2012

Ah Adams

Sur Caf, un certain T Gates montre une de ses acquisitions  : 
une très belle planche de Art Adams, à l'époque où, déjà superstar, il s'encrait encore.
Ce qui me plait est de voir le degré de précision des crayonnés (pas étonnant qu'il ait vite choisi l'impression directe sans encrage)
2 remarques : 1 : si j'étais son scénariste ça me ferait mal, à chaque case, de poser des bulles sur des petits bijoux fragiles qui ne demandent qu'à rester libres, sans texte
2 : amusant de voir qu'il n'a pas encré la case 1, celle ci ayant été redessinée (par lui) pour la version finale


mardi 21 février 2012

Hulk pas content

 Super scan made in HA : Une page de Hulk par Garney/ Green. Il y a déjà pas mal d'années, Ron Garney a bossé sur un relaunch du géant vert avec Byrne au scénar. Grosse brouille Byrne/Marvel qui a fait que le scénariste est parti vite. Garney est resté, avec rapidement Sal Buscema à l'encre. Encrage propre mais qui, à mon goût, était trop lisse, trop net pour le perso (je sais, c'est une hérésie, Sal B. étant l'un des auteurs ayant le plus dessiné le gros verdâtre). Bref, aux débuts, Dan Green encrait et, avant qu'il ne se laisse aller à un peu trop de rapidité, c'était vraiment top, comme sur cette page.Un encrage rond, mais bien fini, qui complétait à merveille le trait de crayon. 
Et jetez vous sur le Modern Masters consacré à Ron Garney (faut tous les acheter les MM d'ailleurs). Le gars est brillant, modeste, intéressant (sans trop de langue de bois en plus) et avec des références que je ne peux que bénir (JRjr et lee weeks en tête)

lundi 20 février 2012

Al Again

J'ai déjà fait, , un mini topo sur le (très) grand talent du (très) sous estimé Al Milgrom, en tant qu'encreur capable d'encrer TOUS les artistes, très bien, et sans qu'on le remarque lui
2ème couche car j'ai trouvé d'autres exemples (et il reste encore des tas d'autres dessinateurs ayant été embellis par ses soins)

Grande finesse sur du Dave Ross

Il colle au style de Steve Epting

Jolie osmose avec Ed Hannigan

 Impressionnant de se fondre aussi bien sous les traits du regretté Gil Kane
 
Un caméléon Ron Frenz, encré par Al Milgrom en mode Sal Buscema...

alors que le même Frenz fait ici du Ditko, aidé par un Milgrom au taquet

Et je termine avec (encore) du Romita jr, tout jeune à l'époque, et Milgrom qui se la joue intelligemment John Romita à l'encre

dimanche 19 février 2012

Born Encore

Juste une mini mise à jour par IDW : Voici ce qui devrait être la couv du sublimissime Artist's Edition reprenant l'intégral du run mythique de Miller/ Mazzuchelli sur Born Again ( + couv+ bonus)
Pour 95 usd
Ca va être une tuerie


Le choix est un peu étrange (pourquoi pas une couv du run, ou du tpb?) mais elle est belle, et iconique. Sur que ça a plus d'allure que lors de sa 1ère utilisation, sur un Marvel Age plein de logos de Noêl


vendredi 17 février 2012

Dark Knight Du noir au clair

Encore grâce à HeritageAuctions, des scans haute def pour la bonne cause : Dark Knight
Evolution en cours d'oeuvre :
1ère partie de l"histoire, Janson se la joue très DD (avec Miller of course) avec pas mal d'ajouts de noir, et ça marchait bien. Sur ces pages, très narratives à défaut d'être esthétiques, les contrastes fonctionnent 

 Seconde partie, début de la "brouille", Miller demande t il moins de noir? Janson décide t il d'en mettre moins? En tout cas sur cette planche il encre encore seul (alors que sur d'autres pages de cette séquence les encrages de Miller furent nombreux) Du coup les contours et traits gardent du volume mais les masses sont presque inexistantes

Et pour voir ce que voulait Miller, un exemple de prod 100% Miller, postérieure au bouquin, sur un ex libris. Traist fins et pas de masses. C'est un style...différent

Je préfère ses recherches antérieures sur Ronin, où il évitait aussi les masses noires mais jouaient beaucoup avec les hachures

mercredi 15 février 2012

Renaissance d'un chef d'oeuvre



 Des prières furent entendues. Il semblerait (cf) que Born Again ait droit, sous peu, au traitement Artist' Edition. Grace à Scott Dunbier, IDW publie régulièrement ces grands et gros bouquins, reprenant des épisodes au format planches originales, scannées eu haute résolution à partir des originaux mêmes, afin que le lecteur ait l'impression de carrément lire les planches originales. Livres chers (environ 100 usd) donc il faut faire un choix. J'ai laissé passer les Wood, Simonson...et même Romita Sr. J'ai commandé celui sur Eisner. Mais alors là la question ne se pose pas : Lire Born Again dans ces conditions, je prendrai quoi qu'il arrive
Vivement