Rechercher dans ce blog

jeudi 1 décembre 2022

Qui est qui?

 

J'étais très friand de ces fiches de personnages, décrivant les origines les pouvoirs...distillées partiellement en vf dans les Strange Special origines et regroupées dans une anthologie dont le volume 1, ci-dessus, fut, avec le Serval non censuré de Claremont/Miller, ma première commande Lug/Semic "hors kiosque"
La vo

Je précise que je n'avais alors (et ca s'est confirmé après, au fil des années) pas le moindre intérêt pour ces textes que je ne  lisais souvent même pas. Ce que je savais déjà des perso me suffisait, ce que je voulais c'est voir les dessins, les perso par des dessinateurs
c'est ça que je voulais


Tous les dessinateurs ayant un jour bossé pour Marvel, et d'autres, ont fait un ou des perso
J'adorais essayer de reconnaitre le dessinateurs sous l'encrage
Car l'encreur est unique : Joe Rubinstein a encré TOUTES les fiches (peut être une ou deux exceptions sur des centaines de perso)
Ca harmonisait un peu l'ensemble mais il était souvent dommage de ne pas voir d'autres duos, ou les artistes s'encrer eux-mêmes
Parfois l'artiste associé au perso à 'époque se chargeait du dessin, parfois pas du tout
Exemple avec Byrne

Quel dommage quand ils réduisaient le dessin pour des tartines de textes


encore pire

pire

même regret avec deux perso par page


Tous les dessins étaient faits spécialement pour l'occasion (sauf les inserts, par endroits, en bas de pages), qu'il s'agisse de l'artiste régulier ou d'invités

Il y a des tas et des tas de très belles choses. 
Des exemples?

Alan Davis
Barry W Smith
Paul Smith
Mike Zeck
Rick Leonardi

Marc Silvestri
Mike Mignola
Bill Sienkiewicz
Todd McFarlane


 David Mazzucchelli

Je décide maintenant arbitrairement de vous mettre toute une série de deux de mes chouchous, qui en ont fait beaucoup plus mais c'est déjà pas mal
Frank Miller





Rareté étrange : encrage de Miller lui même

John Romita Jr, avec 
des petits bonus (le premier montrant que visiblement il arrivait que les textes soient collés sur la planche originale!)















Il y a eu de nombreuses moutures de ces fiches, et assez récemment certaines reprenaient de l'existant, sans inédit donc, avec un seul intérêt : le nom de l'artiste sur la page (alors que je faisais sans cesse des allers retours avec la page de début qui listait tous les noms une seule fois)


mardi 29 novembre 2022

The Dark Corto

 


Ce n'est pas un gag, Frank Miller va être producteur exécutif et en charge de l'écriture de 6 épisodes d'une heure, en "vrai" (pas de l'anim) de Corto Maltese, pour Canal!!!
Il n'aura jamais été aussi présent
Ok on sait tous qu'il est fan et de Pratt, et de Corto (présent, en nom, dès son DKR) mais quand même..comme disait Chirac "ça m'en touche une..."
Son adaptation du Spirit était assez calamiteuse alors je ne lui donne guère le bénéficie du doute ici
On verra bien

J'ai une relation attirance/répulsion pour Corto
Le dessin, quand Pratt ne baclait pas, me fascine, l'influence Sickles/Caniff est top, mais les aventures ne me touchent guère, voire m'ennuient
Les planches en couleur ne m'intéressent pas et parfois même le b et b me laisse à côté
mais quand ça fonctionne c'est vraiment cool
Ce que je prendrais avec un énorme plalsir, ce serait des bouquins qui reprendraient le magnfique travail n et et b de Pratt, en niveau de gris, car voir les nuances ça c'est le pied



En Siberie est un des Corto qui me plaisent, mais un jour, Christian Rossi (je frime) m'a montré qu'il était dommage qu'on voit tant que Pratt ne gérait pas le dessin du train ou des élements techniques (cf ses assistants), et depuis je ne vois que ça

Ce que Pratt a fait avant/hors Corto me plait davantage que son perso fétiche

Les reprises ne m'intéressent guère, celle de Corto m'indiffère (pas taper Franck B. :) même si j'ai trouvé sympé le one shot de Vives, mais si un gars, un seul, devait reprendre Corto, c'est lui, comme il le prouve sur ces 2 com



dimanche 27 novembre 2022

Uncanny Kitty

 


Voici un épisode, assez culte, qui a bientôt 40 ans!

L'encreur, Bob Wiacek, en a fait une recréation fidèle

Le plus intéressant est la version (supérieure) que le dessinateur Paul Smith, a pu en faire bien des années plus tard
La pleine page d'intro est très connue, avec une Kitty en colère contre Xavier qui refuse de l'intégrer aux X-Men

attention au cosplay qui pique les yeux

Le n et b

Des fans vont bondir mais même si je suis réellement très amateur de Smith je trouve que le recul + la colo ici trop vive mettent en avant des lacunes, une absence de profondeur dans pas mal de dessins/planches, que l'encrage, pourtant très net et propre, n'arrange pas
Un peu comme, 'tention hérésie, avec des périodes mutants du duo Byrne/Austin
Je reste fan et il y avait de nombreuses belles séquences, comme cette "nudité" d'Ororo (encore plus belle en n et b)




Il l'a beaucoup fait, mais sur cet épisode le côté soap de Claremont est à son comble : de  la cucuterie, du bon sentiment, voire de la mièvrerie, MAIS avec un réel apport, une vraie observation de l'adolescence, de ses difficultés, de vrais rapports humains, sous la guimauve
Et de belle pages




vous avez dit clichés?

Une jolie scène de bataille qui amène à la fois les rapports, fins, Kitty/Piotr, et un changement d'attitude du Professeur Xavier




Gros cliffhanger qui voit débouler celle qui va chambouler, des décennies, les perso, le titre et tout l'univers mutants de Marvel

Enfin, une page amusante, inédite en vf : des essais de costumes suggérés par des lecteurs