Rechercher dans ce blog

mercredi 2 mai 2018

Belle Kick Ass?

 Le texte dans la case du dessus pourrait, en plus d’être écrit par lui, être ce que pense Mark-Ego-Millar!
Moi je pense plus comme le soldat ci dessous...
 Il se passe que j'apprécie la nouvelle série Kick Ass!!! Oh attention, ce n'est pas un chef d’œuvre, loin de là, mais ce titre étant ce que j'aime le moins de la prod de Romita Jr, de loin, depuis ses débuts, c'est une mini révolution pour moi! 
La nouvelle héroïne Kick Ass est intéressante, même si le concept est déjà vu, mais c'est le dessin qui m'intéresse. Aussi bon soit Tom Palmer je ne suis pas fana du duo formé avec JRjr sur KA car le trait du dessinateur est plus simple, les dessins plus grands, et la "graisse" que met Palmer peut alourdir par moments. Là il n'y a pas d'encrage. Comme sur Batman The Last Crusade, Peter Steigerwald joue avec le crayonné sur son logiciel pour le rendre imprimable, et le colorie. Il a progressé depuis Batman et le rendu est intéressant
Attention, quasi spoiler pour ceux qui attendent la compil, ces pages forment la dernière séquence de l'épisode 2
Millar donne sa définition d'un super héros classique avec un gamin battu par son beau père et KA qui va "régler le problème"
La mise en scène de Romita Jr est simple, sans angles tarabiscotés, pour nous garder à côté, à hauteur d'homme. Bien géré, efficace...
 
 
 
 
 
 Je ne sais pas ce que vaudra la suite mais en comparaison avec les 3 numéros de The Silencer que le dessinateur a fait en parallèle, c'est excellent. Il a pourtant passé, a priori, au moins autant de temps sur les pages de Silencer (voire plus) mais l'histoire était sans intérêt, l'encrage trop maniéré et la colo horrible. Ici c'est très nettement supérieur; Et quitte à ne plus utiliser Janson et à lui préférer le "moderne Miki", alors autant imprimer les crayonnés directement

6 commentaires:

RDB a dit…

Moi aussi, je suis fan de cette nouvelle "Kick'Ass". Le premier volume, avec un héros bien différent, m'avait vite lassé, avec cette surenchère dans l'hémoglobine versée et les provocs gratuites.

Mais Millar est un vrai conteur. Pas un révolutionnaire du genre, mais quelqu'un qui a un vrai savoir-faire (et un faire-savoir indéniable, même si souvent on ne retient que ça). Sa réussite est spectaculaire et ne peut être réduite à son talent de bateleur. Je le vois surtout comme un grand gamin qui adore réellement les comics, la matrice de tout le reste.

Et puis il sait utiliser Romita Jr, il connait ses points forts, son besoin d'espace pour s'exprimer pleinement. C'est sensible ici où le dessinateur ne paraît jamais à l'étroit dans le découpage, où il peut déployer ses effets, les appuyer sans être embarrassé. Les pages que tu montres avec cette séance de baston prouvent que JR Jr est au top quand il dessine ça, on sent la violence des coups, leur impact, leur vitesse.

Quant au traitement de Steigerwald, j'en suis fan car je trouve qu'il rafraîchit considérablement Romita Jr. Je n'ai rien contre Janson, ni Palmer, mais c'est comme s'ils avaient fait le tour du bonhomme, et que Romita Jr n'en profitait plus vraiment. D'ou sans doute la succession d'encreurs ces derniers temps, la recherche du nouveau partenaire adéquat, sans succès - trop ceci, pas assez cela. Là, on revient au trait, à l'énergie, au côté brut, et en même temps la colo reste légère (on est loin du plâtrier Dean White) : ça respire.

Dommage pour le coup qu'il n'ait pas gardé cette formule pour "Superman : year one" avec Miller.

Philippe Cordier a dit…

et bien je crois être d’accord avec tout ce que tu dis
léger bémol pour Millar qui, sans remettre en cause sans talent de raconteur, a tendance à rouler sur des acquis, des lieux communs, des idées moins nouvelles et des projets adaptables, depuis quelques années
Mais je reste, de temps en temps, agréablement surpris, comme ici avec ce KA, et j’attends avec assez d'impatience son prochain bouquin avec Coipel
Bien sur le fait qu'il n'ait que des super brutes au dessin aide bien (Purée Jupiter's legacy quelle tuerie)

Lionel Garcia a dit…

De très belles planches qui démontrent une nouvelle fois que John Romita Jr est comme un poisson dans l'eau dès lors qu'il s'agit de décrire de l'action. J'aime beaucoup. Et je suis entièrement d'accord avec vos commentaires. Mais pour vraiment apprécier le travail de JRJr sur Superman, il aurait également fallu moins de dialogues. Dommage que Millar soit là. Tant pis, j'attendrai son association avec Chaykin. On devrait avoir autant d'action et des dialogues concis.

Des visuels du Superman avec Miller?

Lionel Garcia a dit…

Je crois que le plus grand talent de Millar est de savoir s'entourer, la plupart du temps, de très bons dessinateurs.

Philippe Cordier a dit…

seules 3 planches circulent de Superman Year one
http://www.denofgeek.com/us/books/superman/272024/superman-year-one-first-look-at-new-origin-story
laissant apparaitre, comem prévu, un belle narration, et un encrage très chargé
J'essaierai de chopper des crayonnés

franck a dit…

Vu ce que je pense globalement des précédents KA (que j'ai quand même achetés juste pour Romita JR), et compte tenu que je comptais vraiment faire l'impasse, bien content d'avoir ton retour et quelques images pour me rassurer. Espérons que Millar fasse un peu plus dans la dentelle quand même que jusqu'à présent.
J'ai plus qu'à attendre une sortie VF...