Rechercher dans ce blog

vendredi 15 novembre 2019

Delperdang & Andy

 J'ai déjà dit tout le bien que je pensais de l'encreur Jesse Delperdang, par exemple sur Rick Leonardi.
Il y a pas mal de temps, il a eu la gentillesse de partager, sur un réseau social, des images de son tout premier travail :
Encrer Andy Kubert sur Ka-Zar, il ya déjà plus de 20 ans
Il y a de la retenue (il se lâchera davantage plus tard) quelques manques de jeux d'épaisseurs de plans (pas aidé de ce côté par un Andy en mode fou furieux qui en met de partout)
Mais c'est déjà très bon et nettement mieux que bien des choses que je vois actuellement
Cette couv fur la première de ce premier travail


 Encrage chargé pour décor à l'avenant

 Le jeune Kubert dessinait des corps en tension permanente
Sur celle ci, Delperdang raconte une anecdote : c'est le grand  Joe Kubert qui a ajouté les "éclats de neige" à la gouache blanche, sur le dessin de son fil, après encrage bien sur!


  Quittons Ka-Zar pour cette couv de Cap crayonnée et encrée + son color guide



 Pour finir, en revenant sur le Tarzan de Marvel, quelques encrages sans crayonnés, avec un sens de la compo efficace et simple, puis des pages puissantes présentant le nouveau chouchou des méchants Marvel sur grand écran




mercredi 13 novembre 2019

Génie Comique

 Ok je suis très client, en humour, de Fabcaro et de Libon, essentiellement. Mais il faut de temps en temps remettre l'église au milieu du village (j'aime les expressions de vieux) et rappeler qu'il y a un Maitre
Daniel Goossens est au sommet, dans l'approche du genre, la finesse, le décalage, l'absurde, le trait...
Ci dessus et dessous c'est tiré d'une formidable histoire courte sur les ravages de l'alcool...de la lecture
 Une couv dont je ne me lasse pas
 Extrait intérieur, qui renvoie aux Monty Python, sans plagiat
Je crois que j'avais déjà montré cette case tirée d’une hilarante histoire sur le suicide, aussi antinomiques semblent être ces deux mots
 Dans le même esprit de jeux de mots
 Une forme d'humour qui n'appartient qu'à Goossens
 
 Je ne l'ai rencontré qu’une fois, en dédicaces, mais j'en suis content
 Enfin rappelons, à sa façon, une actualité BD

lundi 11 novembre 2019

Superman contre Batman

 L'ultime épisode de Superman Year One étant sorti, je vous fais un tout dernier (mais gros) focus sur le dessin
Les  2 premiers m'ont laissé dubitatifs, côté Miller/histoire
le 3 n'arrange rien, tant le script de Miller est proche de l'auto parodie
(tics de langage à la Miller, répétition excessive d'une même phrase... )
La réécriture des origines peut intéresser des fans, et il me faudrait relire le tout d'une traite,mais l'impression laissée par le script est très mitigée
JRjr découpe bien son histoire, il est en forme de ce côté là, on sent qu'il a été laissé totalement libre, mais je pense que Miller aurait pu poser de bien meilleurs textes sur les planches


Avant de montrer les pages crayonnées que j'ai depuis un certain temps mais que je ne pouvais dévoiler avant parution du titre, voici des images prises sur le net (pour la couleur) et sur le compte twitter de l'encreur Danny Miki (pour les encrages)
Je ne reviendrai pas sur mon avis, déjà étayé, concernant l'inadéquation dessinateur/encreur
L'observation de la technique reste intéressante
 Une mise en page simple qui arrive à ne plus guère être lisible tant les détails fourmillent en surabondance
 
 
 
 
 Celle ci passe mieux, car en pleine page, mais le travail de fou sur les milliers de traits me laisse pantois (tant il me semble assez vain)
 
 Cette pleine page aurait de la gueule, sans ce qui me parait être un souci de taille, avec les pieds petits par rapport au tronc
 Je préfère cette scène encrée/colorisée en  plongée, plutôt qu'une approche similaire au crayon, ce qui est rare (la version au crayon est inédite, remplacée par la 1ère)
 
 Gros plan sur deux bouts de cases. Miki ne sait définitivement pas comment gérer des perso secondaires qui ne sont qu'esquissés
 
 Une page entière au crayon, et la majorité de cette page en version publiée
La perte en ligne me semble considérable
 
 5 autre pages de crayonnés, que je trouve classes, bien pensées, bien découpées.
Mais que DC nous sorte une version au crayon nondediou!!!
En bonus je vous laisse les annotations du dessinateur à l'attention du scénariste (dans les marges, comme le faisait Kirby pour Stan Lee)
 
 
 
 
 La couv est tellement simplifiée, épurée, que même l'encreur ne parvient pas vraiment à l’alourdir et au final elle ressort plutôt très bien je trouve
 
 
Terminé pour Superman (ouf)
J'ai lu cet épisode le même soir que les deux Batman (80 et 81)
Et là, le duo est reformé puisque c'est Klaus Janson qui encre!
Enfin!
Je n'ai rien compris à l'histoire, mais c'est parce que ces 2 numéros sont en fin d'un run de Tom King que je n'ai pas suivi donc c'est logique
Ok l'ambiance urbaine sied plus au dessinateur que Superman, mais quand même..quel choc à la vision de séquences où l’encreur suit parfaitement l'intention du trait du dessinateur!
Dommage que le coloriste se croit obligé d’enlever la pluie typique, dans son traitement, du duo JRjr/KJ, pour la remplacer par sa couleur
Malgré tout, on voit bien que ces deux font la paire
Exemple avec la superbe scène d'ouverture du premier épisode
 

 
 
Une double page type duel/western
Dans le 81 j'aime beaucoup le combat de Batman et Catwoman contre des gros costauds (et encore une fois la colo estompe bêtement l'encrage du fond/pluie)
 
 

Cette page est probablement  ma préférée des 44 pages. Pas spectaculaire, simple, gaufrier, mais bien pensée, équilibrée et qui me donne envie de la voir sans couleur
Quant au méchant Bane, il en impose

J'espère avoir des pages au crayon, et à l'encre, de ces Bat, pour mon Storyteller II en cours de réal (et en retard)

En guise de conclusion, comme je suis un fondu de JRjr en voyant l'une des cases montrées plus haut de Batman, mon esprit m'a aussitôt renvoyé à une case, par le même duo, du Punisher war zone d'il y a ...27 ans