Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 22 mai 2015

Gloire aux Seniors

 Il n'est pas chouette ce découpage de John Romita? Il a bougé pas mal de choses sur la version finale. Amusant de comparer. La moto ayant un rôle à jouer en dernière bande il paraissait en effet logique qu'elle reste sur une case de cette bande. Je préférais par contre le plus léger mouvement de camera entre l'avant dernière et la dernière case, que Romita a remplacé par un plus classique quasi "champ/ contre champ"
 Et que dire de ce dessin? Romita a toujours avoué une grande admiration pour Milton Caniff, tout en ayant un trait, propre, assez éloigné de celui de Caniff. Ici il parvient à mêler un peu du noir de Caniff au sensuel de son propre trait
 Encore un hommage, pour finir, cette fois par une amie de Romita, la fantastique Marie Severin; Elle croque la bande mythique des EC Comics. Que des géants (je concède ne pas connaitre ce Putnam vers Gaines, mais je crois avoir compris qu'il était plutôt photographe, de la bande à Mad)
Excellent Williamson qui arrive en retard avec ses beaux dessins

mercredi 20 mai 2015

Hommage par, et au, Spirit

 Je trouve de moins en moins d'images de la main de Will Eisner que je ne connaisse pas. 
En voici une ci dessus, pour une bonne cause
Et une ci dessous, à l'occasion de la fin d'un media comics visiblement
 Eisner a par contre souvent fait des dessins plus rapides, pour des occasions, comme cet anniversaire du mag Tripwire
 A l’occasion d'une affiche pour un festival il rend hommage à un autre célèbre détective
 en parlant d'hommage, et du Spirit, figurez vous que ce dessin est de la main d'un scénariste, alors tout jeune, ultra connu...Grant Morrisson
 Celui ci, d'hommage au perso , est plus connu.
 Toujours Moebius/Giraud pour finir, car en faisant cette entrée je suis tombé sur ce dessin de notre cow-boy préféré, et j'ai réalisé qu'il avait été utilisé en couv du tout premier numéro des Cahiers de la BD que j'ai acheté (il était temps que je le découvre, je n'ai pu en dévorer que 3 autres avant qu'il ne disparaisse)
 

lundi 18 mai 2015

Daredevil made in Netflix

 Ayez, j'ai enfin pris le temps de regarder les 13 épisodes de la série Netflix
Bon sang mais quelle réussite! J'avais trouvé des scènes de Iron Man version ciné assez jubilatoires (mais peu nombreuses) et j'avais des yeux d'enfant à la découverte (à New York, ça aide) du 1er Spider-Man, en 2002, mais c'est tout. Rien, mais alors rien ne m'a emballé en adaptation comics! Sauf ce DD
Avec autant de choses intéressantes, et 13 fois 52 mn il y a de quoi en écrire des tartines donc je vais faire bref et totalement incomplet
Là où Avengers 2 a tous les défauts d'un gros truc qui veut en mettre plein la tronche, cette série est à l'opposé en jouant de son manque (relatif) de moyens, mais en prenant le temps. Voici pourquoi l'avenir des super-héros sur écran passe pour moi par la série: parce que le comics est un feuilleton, pas une suite de  blockbusters! On prend son temps et on raconte intelligement.
Bien sur selon que l'on est fan d'une partie ou de l’autre de la très longue série de comics DD on appréciera plus ou moins le ton. On est loin de Waid/Samnee (que j'apprécie) L'ambiance recherchée est clairement celle de Miller/ Janson
Les auteurs ont pris des tas de choses au personnage de comics, en ont adapté d'autres et éliminé beaucoup, mais ils restent fidèles à l'esprit de héros
C'est ça aussi une adaptation
Le casting joue un rôle fondamental (Ben Affleck ça vous parle?)
Matt est parfait
 Les costumes moulants ne fonctionnent pas au cinéma. C'est d'ailleurs mon seul vrai bémole sur la série : je ne suis pas du tout convaincu par le costume "rouge" qui fait son apparition dans l'épisode 13 (pourvu qu'ils le modifient au moins un peu pour la saison 2) 
Prendre le design de Romita jr sur Man Without Fear fut une brillante idée. Ca fonctionne
 Fisk/Kingpin/Caid est parfait également. A la fois l'image qu'en donnait Miller, Romita jr ou Mazzucchelli
Une réussite totale, égalée par son lieutenant, le brillant Wesley
 
 
 Foggy colle à merveille au comics, avec un physique un peu à la Quesada
 j'ai une mini réserve sur Karen Page que je trouve un peu fade mais qui va assez bien tout de même (et qui n'a pas un rôle de potiche)
 Que Ben Urich "devienne" noir me gêne un peu (cette loi US imposant un quota de minorité...) ce qui n'enlève rien au talent de l'acteur et au rôle parfait qu'il joue. Vanessa est excellente, l’infirmière est top, le prêtre aussi, retrouver Turk est un bonheur...des tas de rôles ultra secondaires sont bons. J'en sors un du lot; le mentor/ stick. La version Miller/ Romita Jr m'avait emballé. Je la retrouve à l'écran
 
 avec des plans carrément repris de la mini série
 
 J'allais oublier un personnage important : le bar! Rôle majeur du comics, il est bien là. A noter que Mister Klaus Janson a vécu une expérience intéressante en visionnant le début de la série et en ayant l'impression que des scènes du comics, dans ce bar, qu'il encrait/dessinait à l'époque...prenaient vie
 
 
 Les auteurs ont blindé les épisodes de réferences, visuelles ou de noms, uniquement à destination des fans du personnage. Il y a en trop pour les lister mais c'est un bonheur qui ne gêne en rien le plaisir de spectateur du "non initié". Exemple parmi des dizaines avec Melvin Potter (qui bosse accessoirement sur des proto de ce qui sera son costume dans le comics) qui, sur cette capture d'écran pose à côté du bas de costume de Stilt-Man (l'homme échasse)

 Enfin, Stan Lee fait en quelque sorte une cameo...dans un cadre derrière le flic
 Quesada a posté cette image sur son site qui résume l'esprit du spectateur (et le mien en tout cas) : il a 15 ans et ça lui plait

vendredi 15 mai 2015

The (BB) King is gone

Je pique cette illue, au roi de l'élégance Antonio Lapone, pour saluer une dernière fois l'un des derniers géants d'un autre art

Petit anniv de DD

Il y a maintenant plus de 10 ans Bendis et Maleev étaient en plein dans leur run sur Daredevil
La numérotation ne ressemblait à rien puisque DD ne fêtait alors que son ...50ème numéro, mais il fallait marquer le coup
Marvel voulait avoir une illue, intégrée à l'histoire, par tous les grands auteurs du personnage. Raté car ils n'ont pas eu Miller, ni Mazzucchelli, ni Romita Jr... et que fait ici Oeming, Et Mack?
Bon ok ils ont quand même eu des noms :
Sous une case figée de Maleev le grand Gene Colan ouvre le bal. Alors mal en point il est aidé à l'encrage par son ami Dave Gutierrez
 Lee Weeks/ Tom Palmer, sympathique sans plus, et Klaus Janson, intéressant
 Le mythique John Romita, assisté avec grand talent à l'encrage par Al Milgrom, et le pointillisme maniéré de Miki sur le crayonné de Quesada
 Enfin, une case plutôt bien par Mike A Oeming, et une sans intérêt de David Mack en mode mauvais sous Sienkiewicz
Un exercice difficile en une case pour les auteurs, et bien vain pour la produit fini, laissant juste imaginer ce qu'aurait été un vrai et bon hommage/ anniv avec la crème des auteurs, sur un peu plus de place

Pour terminer sur un vrai et chouette hommage, voici celui du grand Chris Samnee, à la superbe série Netflix, série sur laquelle vous aurez mon avis ici même...lundi (mais quel teasing de folie!)

mercredi 13 mai 2015

Spidey Noir...ou pas

Je dois reconnaitre qu'en matière de mainstream Marvel je suis largué complet (pour DC c'est pire) Je ne suis quasi plus l'actu comics. J'ai vu passer des infos comme quoi en gros tous les titres  Marvel se passeront sur une sorte de terre alternative façon Beyonder, que chaque ancien univers Marvel (Ultimate...) aura un coin sur cette planète..Tout ce que j'en retiens est que Marvel recycle tous les anciens évènements/crossovers...des années 80/90
Secret Wars en fait partie
C'est à cette occasion, sur la maxi série initiale, que Mike Zeck a dessiné le nouveau costume (ci dessus) qui deviendra Venom
La couv à retenir, par Zeck et encrée par John Beatty
Un libraire (je crois) a commandé une version remise au "goût du jour" de cette couv, par la même équipe (quelle bêtise de la part de Marvel de ne pas solliciter Zeck du tout sur ce coup là d'ailleurs)
Je préfère l'original. Le dessin est bon, Zeck est toujours bon, mais ce costume...Bof. Le design de l'original est bien supérieur, simple et parfait
 Si c'est ce qui nous attend chez Marvel je sais pourquoi je suis largué
Un peu de making of parce qu'en noir et blanc c'est "moins pire"
Comme à son habitude le rough de Zeck est publiable en l'état
 mais il fait malgré tout un crayonné très poussé
 que son complice John Beatty va respectueusement (comment faire autrement) encrer
 Je suis certain que ce costume trop détaillé, pas pensé pour être dessiné et redessiné dans toutes les postures (pour les horribles nouveaux costumes actuels made in DC c'est pire) ne rendra pas aussi bien que l'ancien costume noir, avec lequel Zeck fit de se belles illues
 
 
 
 Dire que tout cela n'arriva que parce que Spidey met ses mains n'importe où


lundi 11 mai 2015

Super-Scarce Jr

 Il y a plus de 7 décennies 2 p'tits gars de Cleveland créaient ce qui allait devenir une icône. Rappelons le flair de mon idole, Will Eisner, qui refusa de prendre leur création,sentant bien que ça ne marcherait jamais (on ne peut pas être un génie visionnaire sur tout :-)
le pro-zine Scarce revient, dans sa dernière livraison, sur des étapes/moments clefs du personnage, sans une exhaustivité qui aurait nécessité 500 pages.
J'ai déjà évoqué l'absence quasi totale d'intérêt que j'ai pour Superman, mais ce dossier m'a intéressé (je suis d'autant plus objectif que je n'ai rien fait dans ce numéro) Qu'il s'agisse d'analyses de périodes ou, ce qui me plait encore davantage, d'observation de l'influence des editors sur le titre, la lecture de ce 81 est à conseiller. De toute façon Scarce est suffisamment unique pour qu'il faille forcément le soutenir. C'est que vous aurez les infos
J'aime beaucoup la couv de Jon Bogdanove (couleurs de Fred Girvaud)
 Pour être honnête le dossier ne m'a pas fait changer d'avis sur le perso,  mais il m'a intéressé et aiguisé ma curiosité sur des petites choses, comme ce numéro 554 de action comics, par Wolfman et Gil Kane, qui rend a priori hommage aux créateurs (comme a pu le faire le all star superman de Morrisson/ Quitely?)
 
 
 Ce numéro de Scarce m'a par contre donné envie de relire l'un de mes rares comics de la courgette bleue et rouge. Daté de 92 j'avais acheté ce spécial pour le scénariste/ dessinateur, Walt Simonson. Une polémique voudrait que le personnage qui meurt dans cet épisode ne soit pas le "faux Superman" mais le vrai et que du coup la "vraie" mort de Superman, dont les média ont tant parlé quelques temps plus tard, serait en fait la mort du faux. Fictionnel au possible, démenti par Simonson, mais amusant. Merci à Jim Lainé pour cette anecdote

 Il s'agit d'un hommage à ce comics, dessiné par la réference de Sup, Curt Swan
Amusant parallèle entre les 2 artistes
Qui dit Superman et qui dit Blog à moi dit...Romita jr bien sur
Je suis un fan (oh surprise) du dessinateur mais j'estime qu'avec l'âge je deviens un peu objectif, et certains de ses travaux ne me plaisent pas autant que d'autres. Son boulot sur le perso est honnête, parfois sans plus, parfois plutôt meilleur. Le 40, que je n'est pas lu au moment où j'écris ces lignes, est un petit phénomène car il est dessiné ET ECRIT par Romita Jr. Il avait déjà proposé des idées (sur des X-Men), ecrit des synopsis/plot (sur DD), fait des propositions et même des co scénarios (Gray Area) mais jamais de dialogues. Il a sauté le pas et j'ai hâte de voir comment il s'en sort
La coloriste a malheureusement était "virée" et nous avons le retour de Dean White capable, sur Romita, Jr du meilleur (Black Panther) comme, plus souvent, du pire (Cap America). Sur cette couv, déjà fort moyennement bien dessinée, c'est plutôt l'option 2
Il se débrouille toujours, intelligemment, pour noircir au maximum le nouveau, et moche, costume de Superman
Même au grand jour il noircit le costard (quelle horreur cette onomatopée!)
Romita Jr ne s'est jamais pris au sérieux, jamais d'ego démesuré (c'est de famille) et il aime mettre des pointes d'humour dans son taff de ce fait
Là ca parait...bof
La Wonder Woman qui mate c'est mieux
Pour je ne sais quelle raison ce 40 a pas mal de couv variant. Romita Jr/ Janson en font 3. Celle, naze, vue plus haut... celle ci que vous avez en couleur et en n et b...

et celle là dont, a priori, vous ne verrez le n et b que "chez moi".
Je trouve le haut de la jambe droit de Sup plutôt étrange

Il semblerait que dans un des comics du récent Free Comic Book Day il y avait un preview du 41 (changement de scénariste)  En voici une page, qui me laisse augurer d'un Romita Jr tout à fait correct