Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 28 juillet 2014

Dan Green

 Si j'ai déjà évoqué le nom/travail de Dan Green je vois que je n'ai jamais rien fait de "conséquent" ici sur lui! Lacune à combler car c'est un encreur majeur de la période la plus vue sur ce blog (les années 80/90)
Petit survol visuel, très incomplet car sa carrière est énorme (sans compter l'aspect dessinateur/peintre du Monsieur)
Dès ses débuts il fait preuve d'une technique sans faille, lui permettant de faire un travail très honnête sur n'importe quel dessinateur. Dave Cockrum sur l'image du haut
Puis ici George Perez
 Loin d'être le meilleur sur Gene Colan (Palmer étant le roi) son travail est appréciable
 Une fois son style affirmé, les choses changent. Green a adopté un encrage rond, souple, essentiellement au pinceau. Il ne convient donc pas à tout les style de crayonnés
Sur le jeune Jim Lee on sent qu'il fait un effort pour être un peu plus "cassant" qu'à son naturel
 C'est aussi difficile sur cette planche d'un Andy Kubert lorgnant à l'époque vers ce qu'il y a avait de pire dans le style Image naissant (et qui ne va pas avec l'approche de Green)
 Un Andy Kubert plus à l'aise quelques années plus tard, avec Dan Green faisant également un effort. Le résultat est là
 Très peu d'encreurs encrent idéalement Alan Davis. Farmer et Neary sont les meilleurs. Dans l'absolu le trait rond de Davis devrait coller avec le trait rond de Green. Le souci est que Green ferme rarement ses traits et du coup quelque chose cloche. Pas vilain mais bien en dessous de Farmer
Même chose avec Walter Simonson, mais cette fois en raison d'un trait trop cassant pour Green, même si du coup le contraste me plait (Bob Wiacek reste le meilleur sur Simonson)
 Il aurait du faire des merveilles sur John Buscema. Bizarrement un découpage trop léger fait qu'il ne prend pas assez de liberté pour finir (à moins qu'il n'en ai pas eu le temps) et du coup le rendu final est faible
 Son approche colle assez bien avec celle de John Romita (Sr)
 L'une des ses plus belles collaborations : Rick Leonardi. Pas aussi merveilleux qu'avec Williamson, leur duo fonctionne très bien (ici sur l'un de mes 1ers, et donc préférés, numéros d'Uncanny X-Men)
 Comme avec Buscema, John Byrne rendait là un crayonné pas assez poussé, que Green ne finissait pas suffisamment
Alors que le crayonné plus précis de Byrne sur The Demon lui permet de rendre un travail de texture carrément meilleur...

 Il a fait des étincelles avec Ron Garney sur le colosse vert.

 Le duo que je met au dessus du lot : Sur les X-Men il embellissait Marc Silvestri...
 et sur Wolverine, un peu plus tard, on touchait du doigt l'osmose dessinateur/encreur
 A l'inverse de cette évolution chronologique, il faisait des merveilles sur les crayonnés non finis du jeune Romita Jr sur les mêmes mutants...
 alors qu'il ne collait plus aussi bien au trait devenu (trop) massif du dessinateur des années plus tard sur ces X-Men
Un grand encreur dont je reconnais ne plus suivre le parcours depuis pas mal d'années

vendredi 25 juillet 2014

McFarlane TRES pressé

 Je parle encore du businessman, ex dessinateur, Todd McFarlane. Franck Biancarelli va m'engueuler mais c'est pour la bonne cause : parler couleur.
Le numéro 305 (1988!!!) a été réalisé en catastrophe, avec un retard monstre (du dessinateur) Du coup vous pouvez lire sur cette 1ère page que l'encreur est "magnificent 7" c'est à dire un pool d'urgence de 7 encreurs (je n'ai pas le comics sous les yeux en programmant cette entrée donc je ne sais plus de qui il s'agit)
 Le très bon, et sous estimé coloriste, Greg Wright a montré ceci. Très intéressant je trouve. Le Toddler était tellement en retard que Wright a du, en une nuit ou guère plus, mettre en couleur tout le comics, sur des repro des crayonné!!! Pas de l'encrage mais bien des simples crayonnés (certes poussés)!!
Voici cette couleur (avant l'arrivée de l'ordi les codes couleurs étaient notés à la main, sur des repro format A4)
 Je ne sais pas qui a encré cette page. A mon avis pas McFarlane. Peut être Joe Rubinstein
 Une version de la page que j'ai trouvé sur le net (quelle langue?) 
Rien n'est visible. Super boulot d'un encrage à l'arrache qui a carrément respecté le crayonné (pas le choix sinon la couleur débordait directe)


jeudi 24 juillet 2014

Vous avez dit Blizzard?

 Toute petite entrée pour signaler aux fans de Klaus Janson (il y en a? Sinon ce blog est une souffrance pour certain) pour signaler la sortie de cette vf
Le récit Blizzard reprend la mini série en 2 partie Frost, dont j'ai parlé plus longuement, et avec un bon paquet d'images l'an dernier, ici, et ici
Pour moins de 6€ vous avez, sous une moche couv certes, un récit complet de Joe casey pas inintéressant (mais le dessin de T Green l'est, lui, inintéressant,) et surtout ce Blizzard en 2 volets. Le scénario de David-John Rambo-Morrell est étrange : Morrell l'a renié en raison de modif faites par l'editeur (modif pourtant a priori sans grandes conséquences). A première lecture c 'est cul cul la praline au possible (ca caille, Spidey doit rejoindre sa tante,"mourante" en traversant la ville pleine d'occasions de le dévier de sa course) Mais à la relecture le récit prend agréablement  son temps et je me demande s'il n'y a pas en fait ici une sorte de quintessence de ce que fut, et devrait être, le personnage. A vous de voir. 
Les dessins m'enchantent, surtout la partie 1. Si des scènes sont clairement expédiées, des anatomies douteuses...des pages sont splendides, des cases magnifiques, l'encrage au top et la narration extra.
Sous peu sort, en librairie je crois, la vf d'un récit de DD par Lee Weeks, sur un thème quasi indientique, et un traitement similaire. Amusant à comparer

mercredi 23 juillet 2014

Semaine spéciale...Strange II

Même exercice qu'il y a 2 jours, mais avec Strange
Rappel : 5 couv + la dernière achetée + un bonus, le tout de mémoire uniquement

Je n'ai pas acheté ce numéro en kiosque (je suis vieux, mais pas autant que ça). J'ai 13/14 ans, je suis en vacances, une voisine me dit que si je veux prendre une ou deux BD de son fils, qui est parti de la maison, je peux me servir. Il y a ce trésor (et un second avec en couv Spidey au dessus de la ville avec, je crois, Electro qui  a écrit un truc avec les immeubles)
 Grosse claque à la lecture du DD de Miller/Janson. Ca ne fait que commencer
 Un de mes chouchous, en grand partie grâce à l'un des meilleurs épisodes (en 2 Strange) de tous les temps, de Spidey : Stern/Romita Jr/Mooney et le Fleau. Le top
 Excellente couv/hommage, par Frenz/Janson. Du bon Ron Frenz dedans et, surtout, le meilleur épisode de DD hors Miller, co scénarisé par le romancier Harlan Ellison, et dessiné par le Mazz'
 Le sommet des Strange de ma bibliothèque : encore  du bon Frenz, du bon Byrne, du Mazz', plein de bonus par plein de monde...et LA couv par Monsieur Jean-Yves Mitton (même si, comme pas mal de dessinateurs, il a oublié l'attache qui retient son "porte canne")
 Dernier numéro acheté en série (pas intéressant, sauf la couv de Ciro Tota)
 Bonus : j'espère ne pas me tromper mais je crois que c'est dans ce numéro que parait ma seule lettre à Semic (sous pseudo) à une période où j'ai osé écrire alors que les titres ne m'intéressaient quasi plus (on est con quand on est jeune)

lundi 21 juillet 2014

Semaine spéciale...Strange

En faisant des  recherches sur Lug (rapport à St Malo, octobre, festival...on en reparlera) je suis (re) tombé sur un truc qui m'avait été demandé, sur "mes années Strange", pour ce site,
Ca m'a donné l'envie d'un petit exercice : indiquer en peu d'images les revues Lug/Semic qui furent importantes pour moi, pour diverses raisons. L'idée étant aussi de vous faire parler de la même chose en commentaires
Idée : 5 couv + un "bonus" + le dernier numéros de ma collection
Autre exercice imposé : ne choisir ces couv que sur le net, sans les feuilleter donc, et uniquement de mémoire quant au contenu (nostalgie rules)

On commence avec Special Strange

1er numéro non acheté en kiosque, récupéré par la suite. Couv iconique au possible, derniers épisodes de Byrne...
 Mon 1er Lug; l'histoire fait l'objet de l'article dont je parle en entrée, cf le lien mis plus haut
 Je découvre qu'il y a une (belle) vie pour les mutants après Byrne : Paul Smith!!! Et je découvre aussi, stupéfait et choqué, qu'un "grand" (au moins 20 ans!!) lit ce numéro et le laisse dans le train!!! (je fais de temps en temps pareil aujourd'hui)
 Romita jr, les X-Men à Paris, épisode 200...la classe, sous une couv à l'idée...saugrenue pour le moins
 Toujours Romita Jr, avec un très bel encrage de dan Green. Le duo est bon et rodé, et la couv m'a beaucoup marqué (encrage de Wiacek)
 J'ai arrêté d’acheter chaque mois, avec ce numéro là (couv de Ciro Tota)
Bonus : de magnifiques épisodes de Byrne bien, sur, mais bonus parce que j'ai vu des années plus tard que l'excellent Frisano avait oublié d'inverser l'image dans le miroir
Très vite...Strange

vendredi 18 juillet 2014

Et Franquin...

Voir les dessins d'un génie de la BD est toujours un plaisir, voici donc une page crayonnée par la Maître, sur Gaston.
Un peu de crayon fini, un peu de rough, de la mise en place, du mouvement, de la vie...Franquin quoi!
Avec lui, même les voitures étaient vivantes


mercredi 16 juillet 2014

Le chevalier noir...bien noir

 Voici quelques chose que vous ne verrez pas facilement. J'ai régulièrement évoqué le différents entre les 2 artistes qui ont fait que Frank Miller a encré lui même certaines cases/pages de Dark Knight Returns, collées sur les planches encrées par Klaus Janson, ou encrées par Miller avant même que Janson ne les touche. Cela concerne quasi exclusivement le tome 3 de la mini série historique. On en trouve des exemples sur le net (ou sur ce blog) ou encore dans des editions anniversaires. 
Là c'est différent il s'agit d'une demi planche (du 4) ré-encrée par Miller, mais qui ne fut pas utilisée. C'est la version encrée par Janson qui l'a été
Voici le crayonné de la page
 L'encrage de Miller mis à coté d'un scan de la version publiée. Janson collait au crayonné, assez fidèlement, se contenant essentiellement "d'adoucir" les traits de Robin
J'ai une légère préférence pour le Batman de Miller mais, à la décharge claire et nette de Janson, tout le noir qu'ajoute Miller n'était pas sur le crayonné, son absence ne peut donc pas être reprochée à l'encreur
Trouvaille due à Heritage Auctions, qui vend cette page détenue depuis des années par un collectionneur privé
Pour finir et pour le plaisir des yeux, une très haute résolution d'une planche bien bien noire de DKR que je trouve magnifique