Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 27 mai 2016

Les têtes de Kirby

 En partie en raison d'un manque de reconnaissance (ou en tout cas vécu comme tel) de la part de Stan Lee et, surtout, de Marvel en géneral, Jack Kirby est un temps parti chez le concurrent
Sur la couv ci dessus nous voyons bien que le King est fièrement annoncé au dessus du titre
Pourtant...la tête de superman ne parait elle pas étrange?
Et sur la page intérieure ci dessous : du pur Kirby jusqu'à ce que le regard se porte sur le visage de Clark Kent!!
 C'est parce qu'à l'époque DC (les cols blancs en tout cas) estimait qu'il était préjudiciable pour les ventes, et pour le merchandising, de trop dériver de ce qu'ils considéraient être le "modèle" du visage emblématique de Sup/Clak. A la Curt Swan donc
Alors ils demandèrent à un vétéran (pourtant déjà passé de mode à l'époque) de retoucher les dessin, Al Plastino. Plus tard c'est le complice de Swan, Murphy Anderson qui prit ce rôle. Même lorsqu'il était encré par Vince Coletta, Kirby voyait alors ses visages encrés par Anderson. C'est le cas ci dessous : cape encrée par Coletta, visage par Anderson
 Quelle attitude imbécile! Faire venir le roi de chez Marvel, chez DC, et édulcorer, aseptiser son style!? 
D'aucun disaient qu'il fallait "au moins" corriger la mèche du perso, qu'il dessinait mal. Ok, va pour la mêche, mais pour le reste...
Ah, si, une chose : il ne parvenait pas à (ou ne voulait pas?) dessiner le S comme il faut. Dans un de ses textes son "homme à tout faire" de l'époque, Mark Evanier, dit même qu'il lui arrivait de dessiner lui même l'emblème (à la demande de Kirby)
Et il est vrai qu'au crayon, le S...la cata! Mais pour le reste, quel dommage!
 Kirby n'apparait plus, à l'encre, que sur le dessin du corps de Olsen
 
 Et là il ne reste plus de Kirby que le visage du vilain en case 2
 
Étonnant que Kirby soit resté malgré ces retouches qu'ils jugeait, à juste titre, insultantes et stupides. Il devait estimer que c'était le prix à payer pour, ensuite, faire ce qu'il voudrait (sur les titres 4th world, Kamandi...)

mercredi 25 mai 2016

Old but Good Superman

 Je dis régulièrement à quel point Superman ne m'intéresse pas. Il faut donc être honnête et indiquer ce qui parait intéressant. Un vieux comics, de 1984, pour un numéro anniversaire (le 400)
Le grand manitou DC de l'époque, Julius Schwartz, a commandé une histoire, en séquences, à Elliot S Maggin et a émis le souhait de voir les plus grands créateurs travailler sur ce numéro, si possible de préférence des noms n'ayant jamais œuvré sur Superman
Il a réussi.. Lisez les noms notés sur la couv de Chaykin : un who's who de géants!
Il y a des histoires courtes, d'autres un peu plus longues, séquencées par Maggin pour accommoder la dispo, ou pas, des auteurs
L'une des pages de Klaus Janson
 Frank Miller a fait la back cover....
 et une séquence dont voici toutes les pages
Graphiquement un peu entre Ronin et ce que sera son Dark Knight. Même Lynn Varley est de la partie à la colo (dans un registre certes bien différent de DKR)
Très intéressant (et bien classe son George Reeves)
 
 
 
 la back cover en noir et blanc
Jim Steranko a raconté une histoire constituée de doubles pages dont voici la première
 Nombreux furent les artistes à ne pas avoir eu le temps, l'envie ou la place de faire des pages. Ils ont envoyé une pin up
Un portfolio fut tiré ensuite de ce travail, ce qui permet de voir le noir et blanc de chaque dessinateur
Walter Simonson, classique
 
 Jack Kirby, sous l’encrage (probablement intimidé) de Terry Austin
 
 Brian Bolland, minutieux
 
 L'un des dessins (génériques) les moins intéressants, pour moi, de John Byrne, du fait de l'utilisation (que je déteste) d'un collage de photo
 
 Notre Moebius national
 Bernie Wrightson, bien dans son style
 
Le génial Jack Davis
 
 Le grand Steve Ditko jouant, bien sur, la carte du  manichéisme propre à son approche philosophique
 
 Last but far from least : Monsieur Will Eisner
 
Il y en a encore d'autres, mais je vous laisse faire les bacs de soldeurs de comics (j'ignore si Urban a repris ce numéro dans l'une de ses trad/anthologies)

lundi 23 mai 2016

Complètement Tsum Tsum

En août, Marvel sort une mini série présentant la rencontre entre ses héros "classiques" et leurs homologues...Tsum Tsum!!
Hein, quoi, qu'est ce donc? Vous ne connaissez pas les Tsum Tsum? C'est que vous n'avez pas d'enfants de moins de 12 ans. Ces petites peluches font fureur chez les enfants. Elles reprenaient les héros Disney, il est donc logique que Marvel n'y échappe pas
On est à 2000% dans du merchandising, bien sur, mais Secret Wars (le vrai) avait été créé pour vendre des jouets, et Rom idem, donc là Marvel va donc juste un peu (beaucoup?) plus loin
L'une de mes filles étant complètement accro à ces petites bêtes je ne pouvais pas ne pas en parler
Les Tsum Tsum c'est donc ça

 
 A New York, en octobre dernier, je suis tombé sur ce type de présentoir
 et j'ai craqué (sans même que ma fille ne me pousse) sur celui ci
 C'est Chris Samnee qui signe la couv de la mini, vue en haut de cette entrée. Il se charge également de l'une des 20 Marvel variant à paraitre, de titres Tsumtsumisés
Et j'avoue qu’elle m'a bien fait marrer
 A boire et à manger (surtout du bien moyen d'ailleurs) sur les quelques couv qui ont fuité à ce jour
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Histoire de rappeler que le ridicule n'a pas attendu 2016, voici l'original dont s'inspire là couv, plus haut, avec Oeil de Faucon (oui, je suis vieux moi je dis oeil de faucon). Hannigan et Janson. J'ai toujours trouvé ce concept... étrange

Pour conclure, histoire de rester dans le cross over très improbable, une amusante illue de Mister Alan Davis sur 3 héros ultra rapides