Rechercher dans ce blog

vendredi 26 mai 2017

The Flintstones

 Les Pierrafeu bondiou, on ne va quand même pas acheter des comics des Pierrafeu maintenant non?
Rick Leonardi est super bon, mais super rare, et quand il dessine il va sur quoi? The Flintstones!!!
Ahlala
A voir, en tpb peut être
J'aime bien la couv "des X-Men de Byrne en tout cas", et ses pages, encrées par Scott Hanna, paraissent sympas

 Et qui nous balance des variant cover par dessus le marché? Bill Sienkiewicz et Walter Simonson!!!

Et en plus va falloir acheter du Archie à cause de Mr Adam Hughes!

mercredi 24 mai 2017

Franquin!!!

En 2014 j'entendais parler d'une réédition attendue des décennies par des milliers de fans, cf cette entrée
Et bien, voici une com officielle de Dupuis
 C'est pas la méga classe!
J'ai vraiment hâte de (re) voir ça
J'ai retrouvé l'une des images de ce livre qui m'avait fait si forte impression en 86, au point d'en faire une photocopie avant de rendre le bouquin à la bibliothèque. Lisant essentiellement du Lug et du Rahan,  j’étais sidéré par cette possibilité de traiter avec "réalisme" un personnage aussi ouvertement cartoon
 Petit clin d'oeil au Maitre et à celui qui a tellement travaillé avec lui, récemment disparu, Jidéhem

lundi 22 mai 2017

Un americain à Lyon

 A l'occasion d'un rangement de garage j'ai retrouvé quelques rares photos de 1998, date à laquelle un certain John Romita Jr est venu sur un festival à Lyon, dans l'organisation duquel je me trouvais alors, avec quelques copains
Que de merveilleux souvenirs!
Sur la photo ci dessus, il y a de grands disparus : le meilleur lettreur du monde, Remy Bordelet, Felix Molinari et Dupa
Ils sont entourés de notre américain en vadrouille, de Bob De Groot, Michel Rodrigue, Jean-Yves Miton et Ciro Tota
Il y avait de superbes expo au Musée d'Art Contemporain de Lyon, avec plus d'artistes que n'en montre ma photo
L'un des grands auteurs Metal Hurlant par exemple, Philippe Druillet (même si je n'apprécie pas son travail les planches étaient impressionnantes, et le Monsieur aussi
 Tout le monde se plia à l'exercice d'un grand dessin sur les murs du musée, près de leur expo
En voici 4
JC Mézières
 Ciro Tota
 JY Mitton en fit 2, dont celui ci, daté de l'année suivante pour cause de proximité avec ses planches d'anticipation ("Demain les Monstres")
 Je termine bien sur avec l'invité d'outre Atlantique
 Il y en a eu des anecdotes, et des faits marquants (1ère rencontre avec un p'tit gars qui venait de lancer un mag sur les comics, Xavier Fournier, papotage rapide avec le regretté Hubert-Cleet Boris-Mounier..)
C'était bien, et on était jeunes

vendredi 19 mai 2017

Nowlan se retient...un peu

 En 1987, la série du Punisher commençait brillamment avec des épisodes dessinés, encrés et mis en couleur par Klaus Janson. Le temps de trouver un remplaçant (en la personne du très moyen Portacio) il y eut du fill in; Des numéros par le fade Dave Ross. Encré par John Beatty on le reconnait, mais la bonne idée fut de le transformer en le faisant encrer par Kevin Nowlan
C'est le numéro 6, sous superbe couv de Mignola/Nowlan
 Il y a quelques années j'avais montrés cette page totalement changée/améliorée par Nowlan

Celle ci est très intéressante car Nowlan a décidé de respecter le trait
Il affine mais ne bouleverse rien fondamentalement
Je m’aperçois qu'il a changé une chose en cases 2 et 3 : il n'a pas fait les ombres des stores!
Je trouve l'idée très surprenante, et pour tout dire assez mauvaise, jusqu'à ce que je réalise qu'il a bien encré ces ombres, mais sur un calque, pour que le coloriste puisse faire du "color hold", c'est à dire mettre l'encre en couleur sans que le trait noir ne se voit (avant l'ordi,c'était possible en encrant en rouge sur la planche ou, comme ici, en encrant sur calque)
Donc bravo Nowlan
 
 Désolé pour le flou mais j'ai juste pris une photo rapide de la vf pour montrer cette colo avec les ombres
Sur ce genre de page on se heurte à la limite de l’exercice que constituent les superbes compil n et b Essential, puisque le trait de couleur n'y est pas, forcément. Et bien là si 5essential Punisher vol 2), Marvel ayant eu la bonne idée d’inclure le calque de Nowlan et du coup le noir et blanc reprend bien le trait grisé de la couleur (pas sur que je sois clair et je n'ai pas de scan de cet Essential)
 Pour finir, deux autres pages de ce bel encrage du Punisher.Sur la 1ère, le van est si finement encré que le réalisme est saisissant sans être exagéré. Sur la seconde, j'aime particulièrement son usage de la trame collée (avec une dernière case somptueuse)
 

mercredi 17 mai 2017

Pépité cachée, de Zeck

 Si vous avez accès à des bacs de soldeurs de comics, vous pouvez trouver de sacrées pépites, bien camouflées. En voici une bien grosse, bien belle, et bien cachée
Vous trouvez la couv ci dessus immonde? Moi aussi. Et bien la 2nde partie de l'histoire bénéficie d'une couv du même niveau. De quoi avoir envie de bien éviter d'acheter ces 2 comics, parus en 1999
 Vous ouvrez et apercevez, en tout cas ce fut mon cas, une pleine page bof bof, avec des couleurs à l'avenant, sur un personnage sans intérêt...Hop, on ferme on rentre
Ce serait une grave erreur car c'est un p'tit bijou. Steven Grant s'est associé à son complice du Punisher, le grand Mike Zeck (encore lui) pour faire un western en 2 parties. Tous les codes du genre sont là, les créateurs se régalent, et nous avec. Green Lantern et autres (rares) perso DC sont un prétexte. Dommage qu'ils soient là car un vrai western 100% m'aurait ravi, mais c'est déjà ça. De la même façon que Miller utilisait DD pour faire un hard boiled comics, Grant et Zeck utilisent un perso DC pour faire un western
Aurais je oublié de préciser que l'encreur est Klaus Janson? Un régal
 Ce n'est plus le Zeck du Punisher, pas encore celui de Damned. c'est un entre deux. 
Entre le cartoon et les codes sérieux du genre
 Des pages me ravissent
 
 
 Que ne donnerais je pas pour une compil noir et blanc!!!
Pour avoir échangé il y a quelques années à ce sujet avec Zeck, je sais qu'il a beaucoup apprécié sa collaboration avec Janson, tout en précisant que leur duo fut plus que rare
Je n'ai en effet retrouvé que ces 2 comics, ainsi que 2 couv
Une sur Captain America, avec un encrage très respectueux, sans réel apport
 et une sur DD, plus dans l'esprit de chacun des artistes
 Il me faut finir, pour la frime, en rappelant que le duo s'est reformé le temps du faire part de naissance de ma grande fille, en 2003

lundi 15 mai 2017

Batman, created by Bill Finger and Bob Kane

 Le titre de cette entrée est la façon dont les crédits devraient mentionner, depuis 1939, le copyright du personnage dans tous les comics de Batman, et les films
Il n'en fut rien car jusqu'à récemment, Bob Kane était seul crédité (il était malin, et avait un bon avocat)
L'histoire est assez connue, mais depuis relativement peu de temps, et rares sont maintenant les fans de comics à ignorer que Kane a volé une grande partie de sa notoriété
Les auteurs de l'époque étaient très nombreux à demander à être seuls crédités, et à utiliser des assistants anonymes (plus près de chez nous on pense bien sur aussi à Hergé) mais Kane est allé très loin. Il a mis longtemps à reconnaitre qu'il était assisté, et il n'a jamais admis qu'il faisait en fait très peu de choses
Même en temps que dessinateur, plutôt médiocre, il a été prouvé qu'il copiait, traçait, volait...
Un exemple connu
 Aujourd'hui, enfin, Bill Finger est crédité comme co-créateur

 Je fus assez choqué de découvrir ce texte, a priori de la main de Kane, en 89, dans son auto bio, bien après  la disparition de son "ami" Finger
“Now that my longtime friend and collaborator is gone, I must admit that Bill never received the fame and recognition he deserved. He was an unsung hero. Because he came into the strip after I had created Batman, he did not get a by-line... I never thought of giving him a by-line and he never asked for one. I often tell my wife “If I could go back 15 years, before he died, I would like to say ‘I’ll put your name on it now, you deserve it.’
Si ce texte est authentique, on est entre le remord (plus que justifié) et le foutage de gueule 

Il y a eu bien d'autres participants anonymes au mythe de l’homme chauve souris, l'un des plus illustres est Jerry Robinson, créateur du Joker
Je vous encourage d'ailleurs à lire sa bible sur les comic strips, passionnant pavé
 Enfin, la raison première de cette entrée, ma découverte sur le net de cette page du dessinateur Ty Templeton, que je trouve excellente et qui met en lumière, avec humour, ce que serait Batman, si Kane avait été seul aux commandes. C'est bien sur basé sur du factuel, des croquis, recherches, archives...

vendredi 12 mai 2017

Challengers of the unknown

 Nous reparlerons probablement de ces nouveautés de DC mais l'annonce me plait : l’éditeur décide de freiner sur l'imbécile (et longue) mode des scénaristes rois (sans renier leur rôle des scénaristes bien sur) en redonnant les rênes du storytelling aux dessinateurs. Enfin!
Pour cela ils attaquent avec un pool de narrateurs top niveau : Jim Lee, John Romita Jr, Greg Capullo et Andy Kubert
DC créé de nouveaux personnages. Cf la liste ci dessus
(Tout ne m’intéresse pas mais à part Daniel et Rocafort, je pense que je suivrai)

Un seul titre n'est pas une vraie création, mais
une ré écriture : Challengers of the unknow
Snyder au script, Andy Kubert au dessin

 Qu'est ce donc? Un titre de 1957, dessiné par...Jack Kirby. Sorti de son duo avec Joe Simon, mais pas encore passé chez Marvel il créé ce groupe qui va, en assez peu de numéros, lancer véritablement la mode du groupe de super héros

  Challengers...va clairement être un modèle pour Stan Lee (qui, parait il, le conteste un peu) et ses FF
 Hum hum
 Et là? Toujours pas de lien?
 Trêve de polémiques, ça doit être un mois Mike Zeck car revoici ce grand artiste, sur un numéro que malheureusement je n'ai pas et qui me parait excellent
 Les crayonnés me plaisent beaucoup
 L'encrage est de Denis Rodier, dont j'aime beaucoup le travail. Je ne l'ai pas énormément suivi, car il me semble qu'il a longtemps travaillé sur la franchise Superman dont je me moque depuis ma plus tendre enfance, mais son duo avec Zeck sur Damned m'a à la fois surpris (mais cela venait du changement de style de Zeck) et beaucoup intéressé. Là encore il garde la puissance du trait de Zeck, avec un encrage vivant et spontané
J'aimerais voir des pages encrées en noir et blanc, mais je ne trouve que de la couleur sur le net bien sur
 


Peut être trouverai je un jour ce comics en bac de back issues