Rechercher dans ce blog

lundi 18 février 2019

Steve's corner art!

 J'ai déjà eu l'occasion d'évoquer les corner art. Ces chouettes images mises, des années, en haut à gauche des couv de comics pour que, initialement, elles ressortent facilement sur les présentoirs quand les comics, aux usa, étaient vendus dans les magasins/grandes et petites surfaces... avant la création des comics shops.
J'avais montré celui ci, utilisé le temps d'un épisode
 ce dessin de David Mazzucchelli a également été utilisé pour le "catalogue Marvel de leurs perso"
 et le voici, en original
 J'apprends aussi (cf courrier des lecteurs des FF 18) , mais je n'ai pas gardé la source en mémoire, que celui qui est à l'original de cette idée brillante, sur les comics depuis Amazing Spider-Man 2, n'est autre que...Steve Ditko!
 J'avais mis de côté ce doc, en même temps que celui ci : le courrier de Stan Lee, en 70, aux débuts de l’ère Lug de la vf, mis par Claude Vistel (destinataire dudit courrier) dans un courrier des lecteurs
Chouette! (et amusant de voir que, déjà à cette époque, des lecteurs râlaient)

vendredi 15 février 2019

Frank Frazetta


Plus je creuse et plus je prends conscience de ce que je ne sais pas.
Je crois que c'est normal, pour toute passion, et c'est aussi l'un des plaisirs de la découverte ou redécouverte permanente
J'ai peu parlé de Frazetta dans ce blog, pour plein de raisons, dont un attrait limité pour la peinture ou le genre principal dans lequel il sévit au dessin, et par méconnaissance. Mais depuis quand méconnaitre interdirait d'évoque!?
Je sais de toute façon que je serai corrigé/complété/contredis...par l'un de ses nombreux fans, 
Laurent L .
Je pense avoir découvert ce géant sur des couv de Conan, comme celle ci
 Des tableaux vraiment mythiques (vendus des fortunes pour la plupart) il y en a énormément
En voici deux parmi les plus reconnus
 
  Comme pour le Death Dealer, il a fait plusieurs versions de la couv ci dessous
 Il alliait une énergie phénoménale à une technique hallucinante
Ado, j'ai acheté tout un tas de trading cards (quand c'était la mode) de Frazetta, dont celle ci (je ne sais pas pourquoi, elle me parlait :)
 J'étais (et suis toujours) bien moins sensible à son approche plus léchée, comme ici avec une finition dans un style qui sera repris (sans le même talent) par l'un de ses nombreux suiveurs, Boris Vallejo
 Le côté brut, non fini, d'autres peintures, est nettement plus dans ma zone d'attraction
 que dire de la puissance de ses roughs
 Il approchait tous les genres, dans tous les styles
On voit là une finition à l'encre qui a probablement traumatisée un Gary Gianni par exemple
 Une sensualité du trait, du pinceau, que l'on va retrouver chez Dave Stevens (entre autres)
 
 Il a réalisé cette planche avec l'un des ses admirateurs, Al Williamson
 Capable de fondre son style dans celui d'un strip comme Li'l Abner
 Je termine cet ultra rapide survol par un hommage sympa, de Bret Blevins
 

mercredi 13 février 2019

DD censuré

 Cette pleine page de Daredevil, dans Strange, par Miller et Janson fut l'une des nombreuses à m'avoir beaucoup marqué à l'époque
Je trouvais toutefois étrange que le tireur semblait s'apprêter à tirer, alors que DD semblait déjà touché!
Que ne savais je alors que chez Lug sévissait une bien
 "belle" auto censure (évoquée, entre autres, ici, et )
Voici la page en vo. 
Si la censure était une plaie, elle permettait parfois des curiosités : les membres de l'atelier de retouches chez Lug retouchaient tous les films, pour le dessin, le lettrage, et la couleur. Vous verrez ici que Klaus Janson avait laissé la "canne" sans couleur. Lug l'a remise en couleur
 En noir et blanc la magie opère au moins autant
 Quelques années plus tard,  c'est Terry Austin qui encrait Miller sur ce What if au clin d'oeil appuyé
 Pour revenir à l'auto censure Lug, voici 3 des nombreux exemples qui m'avaient bien "chagriné", ado.
Je trouvais bizarre/ridicule de menacer DD avec le poing, et le doigt.

 L'impact du saï d'Elektra ne paraissait pas du tout du tout naturel
 Et que dire de l'absurdité de cette scène, de laquelle le Saï fut gommé!
 Je n'ai pas retrouvé de scan de la première séquence dont je me souvienne : Elektra piste des gars. On voit l'ombre des Saï sur les dos, puis la scène d'après elle les éventre "à la main", sans les Sais qui paraissent toutefois ressortir des vestes "côté ventres"!!!

lundi 11 février 2019

Le grand Sergio

 Sergio Aragones est un artiste en or!
Allez voir sur le net l'étendue de ses activités, de sa carrière, de ses talents...
Véritable cartoonist de génie il représente, entre autres, l'esprit Mad
Son perso de coeur, celui auquel il est le plus identifié, c'est Groo
Scénarisé par son ami/scénariste/traducteur/historien des comics/assistant de Kirby, Mark Evanier, c'est une parodie de Conan, à l'origine, qui a pris une belle dimension (dans l'absurde) avec le temps
 

 
 
 
 Je dois avouer que si je suis souvent revenu tenter l'expérience Groo, au gré des nombreuses séries, changements d'éditeurs ou renumérotations, j'ai toujours été assez vite lassé par le ton que je trouvais répétitif
Cela n'enlève rien au coup de crayon, reconnaissable entre mille, de ce dessinateur dont la qualité semble ne jamais avoir variée avec les décennies
Un côté "où est Charlie", mais lisible et plus joli
 
 J'ai pris ça et là, au fil des années, quelques uns de ses one shots ou projets spéciaux, toujours décalés, comme ceux ci
 
 C'est John Romita qui a encré cette page!!!
 
J'ai pris, dans une autre vie, les premiers numéros de cette série, chez Image
 
 Ce titre, assez récent, est le dernier que j'ai suivi de lui. Pas jusqu'au bout il me semble.
Une belle compil de travaux anciens et, surtout, actuels
 Je me demande si cette vieille pin up pour Sin City ne fut pas l'une de mes premières rencontre avec Aragones
 Je regrette de ne pas avoir acheté toute la mini série FanBoy (je crois que je n'ai que ce Batman, avec du Miller dedans!)
Encore un ton décalé, moquant gentiment le monde des fans de comics

 c'était surtout l'occasion de voir des vrais cross over graphiques avec des artistes ultra différents mêlant leur style à celui d'Aragones
comme ici Steve Rude...
 l'immense Joe Kubert
 ou Brian Bolland dans un making of ci dessous

 Je termine avec une image déjà montrée, mixant notre Sergio, le géant Will Eisner et le tout nouveau retraité des comics George Perez!
 Petite consécration : il y a même une figurine Batman à la Sergio Aragones!