Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 30 janvier 2015

Oh, la BD attire du monde!!??

C'est parti, nous voici entrés dans les quelques jours pendant lesquels des milliers de fans se ruent dans les stands pour une signature/dessin. Et surtout des jours pendant lesquels la presse et les médias généralistes (re)découvrent que la BD existe. Ca fait belle lurette que je n'ai pas mis les pieds dans ces bulles d'Angoulême, et déjà quand j'y allais les derniers temps seuls les espaces "small press" et ,surtout, les expo m'intéressaient. Cette année je regrette surtout une chose que je ne verrai pas : l'expo Bill Watterson/ Calvin et Hobbes
Pour ceux qui, comme moi, aimeraient en voir un p'tit bout, il y a le catalogue de l'expo
Je n'avais pas vu ce livre et j'ai donc acheté sa vf (Ed Hors Collection)

Il y a une longue, récente et forcement très rare itw de Watterson; L'intérêt vient surtout du fait que les planches sont reproduites en niveau de gris, pour s'approcher un peu de ce que les visiteurs voient face aux originaux de l'expo. Un régal, même s'il est dommage que les textes soient en vf, mais j'ai bien peur que ce ne soit là le propre d'une ...vf (et ils ont du bosser pour coller les textes traduits dans les bulles, sans toucher au niveau de gris du reste de l'image)
Il y a des thèmes (les saisons, les strips du dimanches, le casting...), les influences de l'auteur... Intéressant et magnifiquement beau

La toute dernière image dessinée par Watterson, il y a maintenant quasi 20 ans

Sur le blog/tribune que le Monde offre à Zep il a fait ce très chouette strip
Pour conclure sur le festival, voici les prétendants officiels au grand prix, vus par François Boucq : Hermann, Otomo ou Moore


Le grand gagnant est... le papa d'Akira


mercredi 28 janvier 2015

RahanS

Bon ok il ne s'agit pas de Rahan, mais de sa "cousine" Ly Noock (scénario de Michel Rodrigue), mais c'est une carte encore d’actualité et dessinée par le papa de Rahan, André Chéret
Je suis, à l'heure où je programme ces lignes, immergé jusqu'au cou dans le monde de Rahan, pour les besoins d'un article à paraitre en mars dans le mag Zoo, à l'occasion de la sortie d'un nouvel album du fils des âges farouches
J'ai vu/lu pas mal de choses et je trouvais intéressant d'évoquer très brièvement les "influences" de Chéret. Sans refaire l'histoire, quelques rares dessinateurs autres que lui ont animé le personnage, dans un contexte parfois conflictuel ou pour aider Chéret à faire plus de pages. Romero en fait partie. Ce n'est pas un mauvais dessinateur mais il avait à suivre un rythme soutenu et travaillait sur un perso très marqué par son créateur graphique, d'où des dessins parfois calqués sur ceux de Chéret
Exemple :
Chéret
 Romero
... qui se "cite" lui même plus tard
 Chéret
 Romero
 et l'influence d'origine, Hogarth
Il fut un temps d'ailleurs reproché à Chéret de trop regarder Hogarth, et au perso de dériver de Tarzan. Les 2 reproches sont stupides car le seul point commun entre les 2 héros est le "slip", quant au dessinateur, Chéret a peut être regardé, par moment, ce que faisait Hogarth mais rares sont les exemples comme celui ci dessus. Je tiens Chéret pour un dessinateur largement supérieur à Hogarth. Ce dernier avait un académisme bien plus important mais Chéret le dépassait largement en instinct et puissance narrative
Enfin, un dessin récent qui se passe de commentaire

lundi 26 janvier 2015

Avengers en solo

 Quand j'ai l’occasion de montrer du Romita Jr peu ou pas vu ailleurs...
Pour la relance très (trop) bavarde du titre avec Bendis et (heureusement) Janson, il y avait cette couv principale
 Mais il y en avait aussi un tripotée en alternate. Parmi celles ci Marvel en avait commandé au duo John/ Klaus six, décomposant les persos. Le but était de faire un poster en réunissant l'ensemble. Moyen. Mais séparément (une par couv de comics) c'est carrément pas la grande joie. Ils ont visiblement oublié de dire au dessinateur qu'ils ne voulaient aucun décors, donc les découpent furent faites à l'arrache, sur des dessins déjà pas forcément très motivés
 Tête de fer était l'une des plus belles, et perd pas mal une fois "mis en page"
 Un Cap moyen
 Thor idem
 Guère mieux pour Oeil de Faucon
 Pas mieux
 Il a été bien plus inspiré sur d'autres Wolverine
 Mais alors le Spidey (bizarrement mixé avec Wolvie) c'est le ponpon. Je trouve le dessin encré très bon. Saccagé totalement, et c'est rien de le dire, sur la ridicule couv finale

 En parlant de saccage, comment trouvez vous ceci? Un bien étrange Superman , très récent, sculpté parait il à partir du dessin de Romita Jr! Déjà que je ne suis pas fan de statuettes à la base...


vendredi 23 janvier 2015

Scott ou Kevin

Voici deux crayonnés, par deux auteurs de la même école (le 2nd découlant d'ailleurs du 1er) : Jim Lee et David Finch. Deux crayonnés (très) poussés de façon similaire mais traités différemment
Scott Williams approche son ami Lee avec un respect hallucinant, jouant sur les épaisseurs de traits de crayons pour les reproduire au mieux. Techniquement irréprochable
 
Alors que Kevin Nowlan est bien obligé lui aussi d'être minutieux tant la marge de manœuvre laissée par le dessinateur est quasi inexistante, mais il traite les fines hachures à sa façon, pas du tout celle de Williams (que je préfère pour le coup) 
Il parvient nettement à "signer avec la bouche"/ bas du visage, qu'il modifie un peu pour en faire du Nowlan
 

mercredi 21 janvier 2015

Alex sans Ross

 Alex Ross s'encre lui même, et de toutes façon habituellement il peint. Ici c'est un exercice intéressant car il a fait un crayonné très poussé, interprété par 3 artistes à l'encre

Ernie-Conan-Chan  était habituellement beaucoup plus marqué dans l'empreinte qu'il laissait en tant qu'encreur. Ici c'est plus subtil et c'est joli
 Le très bon (et sur qui il faudra que je me penche plus un jour) Mickaël Golden a choisi de poser sa marque et Golden est bien là au final
 Du peu que je connaisse son travail, Stuart Sayger est, pour moi, un sous Sienkiewicz,. Ca se voit bien ici

lundi 19 janvier 2015

Colan dans un sang d'encre

 Inkwell montre régulièrement des exercices de style basés, bien sur, sur l'encrage
Ci dessus vous avez un crayonné, assez représentatif, par celui qui fut longtemps considéré comme l'auteur de comics le plus dur à encrer, Gene Colan
Il utilisais le plat du crayon pour les effets de noirs/ombres, ce qui paralysait bien des encreurs non dessinateurs, ne sachant pas comme interpréter ceci avec une plume ou un pinceau

Je ne connais pas Kevin Mellon mais on voit qu'il voulu garder l'aspect crayonné en encrant très fin. Trop peut être car du coup l'impression finale est que ce n'est pas fini du tout
 A l'opposé je trouve que Ande Parks a un peu  trop forcé sur le trait, sur le gras, même si c'est un joli boulot
 L'excellent Chris Samnee est fidèle à son école Alex Toth. Il montre un peu son style tout en respectant le trait. J'aime beaucoup
 Gabriel Hardman est dans cet esprit, mais va plus loin dans les textures, et j'aime au moins autant. Peut être un peu un croisement entre Samnee et ce qu'aurait fait le boss, Tom Palmer
 Je ne suis pas du tout fan de ce qu'a rendu Mitch Breitweiser (artiste par ailleurs intéressant) Un côté Zaffino pas désagréable sur le principe, mais vraiment pas assez poussé et qui, à mon goût, fait plus bâclé que lâché
 Dan Panosian, très bien, dans son style (si loin du mauvais encreur qu'il était avant) et du respect aussi pour Colan
Au final qui pourra encore nier l'apport colossal d'un encreur sur ce style de dessin, ou au moins son importance?

Qui gagne? Je vote, comme pour the Voice, pour Hardman et Samnee, puis Panosian

vendredi 16 janvier 2015

Quand Coletta change Silvestri

Dans les années 80, avant d'exploser grâce aux mutants, Marc Silvestri a dessiné des épisodes de Web of Spider-Man. Il avait un bon niveau, et des faiblesses qu'il va vite gommer
Plusieurs encreurs ont officié sur ce titre avec lui, le meilleur étant le cartoonist Kyle Baker. Une école "crade" de finition qui gardait la puissance de Silvestri sans annuler la finesse. 
Ca donnait ce genre de planches
 
 
L'ovni est le numéro 17, attribué à l'encreur Vince Coletta. On a déjà vu, et on reverra, le travail très...étrange que Coletta a pu faire sur des milliers de planches, souvent encrées dans l'urgence
Ici la patte Coletta est bien visible
et bien voici la planche originale trouvée sur caf
A l'évidence ce n'est pas Coletta. Baker? 
Shooter a du appeler son ami Vince pour ré encrer la quasi totalité de la page. La nana, surtout, prend un air rétro à la Romita (mais en moins bien)
Dommage