Rechercher dans ce blog

dimanche 24 janvier 2021

Sang d'Encre et Rédemption

 



Les envois de Comics Novel/ Sang d'Encre aux souscripteurs ont (bien) commencé!!!!
Pensez à vérifier dans vos mails/spams car ,sauf à ce que vous ayez payé pour un autre mode de livraison, mondial relay envoie un message pour indiquer la dispo du paquet en agence, et  au bout d'un moment sans récup, c'est retour à l'envoyeur/éditeur

Et ensuite, lisez et venez vite dire ce que vous en pensez sivouplé

Ici, vous avez un exemple de page de texte avec illue pleine page made in Thierry Martin (en bonus, la jolie main de l'éditeur)


Je ne dévoile pas grand chose en indiquant qu'à la fin du pulp il y a cette pub, en haut de cette entrée (en couleur dans le livre). Enigmatique?

Probablement car j'ai déjà reçu quelques mails avec, en substance : "c'est quoi!?!"

C'est un peu un rêvé éveillé pour moi (bon, ok, Comics Novel/Sang d'Encre également l'est, pour tout dire)

Vous saurez plus tard où quand et comment ce comics verra le jour, car oui, il s'agira bien d'un comics!!!

Pour l'instant sachez seulement que Laurent Lefeuvre, chez Komics Initiative, sort un comics à lui, pour remercier les souscripteurs de son Fox Boy à venir

Il vous dit tout en dessous, même si ceux qui suivent son blog n'apprendront rien car il a déjà écrit/dit cela, mais c'était en fin d'année



En fin de revue il semblerait que quelques pages étaient dispo, alors il nous a demandé, à Thierry et à moi donc, s'il pouvait mettre une preview de notre personnage

Et comment!!!!!!

Voici donc cette preview



Il s'agit d'une histoire sombre, sans lien direct avec Comics Novel, sur laquelle nous sommes avec Thierry, par intermittence, depuis assez longtemps et j'ai très très hâte que vous la découvriez.

Je dis sans lien DIRECT car l'idée est tout de même que tout ceci se croise d'une manière ou d'une autre, sans qu'il soit nécessaire pour les lecteurs du comics de lire la nouvelle, et réciproquement

J'appelerais ça un univers "intelligemment", ou au moins subtilement, partagé si je puis dire

Un indice était déjà présent sur la couv de Sang d'encre, à côté de Fox Boy (tiens, encore un partage?). Le petit cadre représente un personnage qui devrait vous faire penser à celui qui ouvre cette entrée


Plus évident à distinguer sur le noir et blanc


Et encore une fois, n'hésitez surtout pas à faire un retour de lecture de Sang d'Encre, 

en commentaire ou mail phil.cordier@yahoo.fr

Pour ceux qui ne l'ont pas commandé sur Ulule et sont intéressés, sans attendre sa dispo en magasin fin mars...

KI Shop


Je fais une mini mise à jour amusante, toujours sur la nouvelle illustrée

Je pique pour ce faire, sur le net, une photo des bonus/souscripteurs (merci Pierre :) 


Trois ex libris inédits. De gauche à droite, Romita Jr/Thierry, Thierry, Janson

L'original de la couv n'est pas sur bluelines (ces planches aux bords et lignes de cadrage pré formatées fournies par des éditeurs)... Thierry s'est amusé à coller son dessin sur une fausse planche d'une fause maison d'édition. Il a poussé le jeu jusqu'à mettre une fausse tache de café. Le fou!

L'impression de l'ex libris étant excellente certains ont cru qu'il s'agissait d'une tache faite par inadvertance sur leur exemplaire

Alors voilà, soyez rassurés, tous les exemplaires sont caféinés :)

jeudi 21 janvier 2021

DC 1027

 


Detective Comics 1027 est un numéro anniversaire assez récent, blindé d'intervenants

Pas une semaine sans Romita Jr, nouveau credo, alors voici sa contribution

Je ne connais pas la scénariste, Kelly Sue Deconnick mais son histoire courte, aussi peu révolutionnaire soit elle, n'est pas inintéressante, avec sa double narration

Je trouve le dessin très solide, pas un mauvais JRjr du tout

Klaus Janson assure à l'encrage

Arif Prianto est, pour moi, un inconnu qui ne rend pas un boulot abominable de coloritse, si ce n'est encore cette mauvaise manie d'enlever de l'encrage pour le remplacer par du color hold (pluie, bris de verre...)



Bonus, le noir et blanc sous la couleur, des deux suivantes













Une faute de goût selon moi : la case 3 ci dessous, qui semble être un agrandissement (?!) du plus mauvais effet
Un connard qui joue au golf et se barre en courant...un petit écho de réalité

mardi 19 janvier 2021

La Force de Vie

 


Moins connue que d'autres de ses livres, A Life Force est pourtant une oeuvre majeure de Will Eisner.
A la croisée de deux de ses mondes : la flamboyance graphique des derniers Spirit et l'intimité théatrale des oeuvres plus tardives. C'était également le cas de Signal from Space mais Life Force n'est pas dans un genre (sf), il est dans l'intime des livres reconnus de Will Eisner, tout en brillant également graphiquement

J'ai cette version, qui n'a pas la plus belle couv


Je l'ai un tout petit peu évoqué il y a des années, ici

Kitchen Sink fut le meilleur éditeur de Eisner

Il produisait, entre autres, ces merveilleux Quarterly, qui découpaient en tranches les premiers récits matures du grand Will (et y ajoutait plein de belles choses)

Voici les couv, inédites, des revues qui ont serialisé Life Force






Le découpages en "morceaux" fait que ce livre, une fois compilé, a des pages d'intro de chapitres

Des merveilles, dont voici quelques exemples







Ne voulant pas déflorer l'histoire je montre peu de pages, mais tout de même, regardez comment Eisner gère une case introductive à la plume, sans aplats, pour exposer le plan éloigné introductif , avant de revenir au pinceau pour les plans rapprochés


Même lorsqu'il est bavard, il sait ne pas ennuyer le lecteur, visuellement, en l'accrochant d'une manière ou d'une autre, comme ici avec la case 1...


ou là, avec sa célèbre manière de gérer la pluie


Encore mieux lorsqu'il s'agit de donner beaucoup d'infos écrites, sur des lettres, intelligemment intégrées à la page


M'immerger dans une histoire focalisée sur une communauté juive, un juif en interrogation métaphysique plus spécfifiquement, aux USA...me donner l'impression que je fais partie de ce monde et que le narrateur me parle à moi... c'est un sacré tout de force


Un génie/narrateur au travail (dans une mise en scène), bien des années plus tôt


Je fais un ajout de dernière minute à cette entrée programmée, surtout étant donné son titre, pour une pensée pour cet acteur qui nous a quitté trop jeune, et qui était de ceux que j'admirais énormément, Jean Pierre Bacri!

dimanche 17 janvier 2021

Klaus J. Bat-dessinateur


 J'aurai plus que probablement l'occasion de revenir sur ce sujet, tellement les documents ne manquent pas, chez moi

J'ai, il y a peu, evoqué le fait que Romita jr était nettement plus reconnu par ses collègues dessinateurs que par le "commun des lecteurs"

Pour Janson c'est plus compliqué. En tant qu'encreur c'est proche, les pros reconnaissent qu'il est de loin parmi les meilleurs encreurs/embellisseurs. Le lectorat est divisé

En tant que dessinateur, c'est difficile car il a, objectivement, des lacunes anatomiques, parfois aussi en perspective, et des approximations diverses MAIS il est bon narrateur, très bon encreur et excellent coloriste, ce qui fait qu'il peut jouer de ses forces pour masquer ses faiblesses

Et si au final le dessin est très loin d'être parfait, ou beau,  il a véritalement une âme dans ses meilleurs moments

Je ne prends, pour aujourd'hui, que l'exemples de 3 Batman faits il y a 35 ans, après son bref passage sur Daredcvil en tant que dessinateur (suivant le mythique run d'encreur de Miller sur le même titre)

Il n'est pas coloriste mais son encrage emporte clairement l'ensemble du dessin

Ses anatomies sont "off" mais la page est équilibrée et il raconte bien
Une page simple, sans effets ni action, qu'il rend attrayante par les choix de cadrage, sans déstabiliser
Là c'est nettement au dessus, parce qu'il est aussi le coloriste
3 magnifiques pages d'intro, assez Eisneriennes. La couleur joue un très grand rôle d'ambiance, complétant parfaitement un encrage masquant l'irrégularité d'un dessin qui raconte bien 


splash ultra old school, qui fonctionne
Encore une ambiance globale qui compense le reste. Voir aussi la dernière case à l'avant plan super bon qui fait presque oublier un Batman anatomiquement incohérent
quel travail d'atmosphère!
Le combat sous marin est étrange mais le découpage est solide, l'encrage et la couleur fondent l'ensemble
De l'art de jouer avec le lecteur et son ressenti

Sur ce dernier numéro la couv est magnifique, mais les scans semblent tirés d'une réédition sur papier plus glacé qui ne convient pas à une couleur que l'artiste a pensée pour le papier mat
Approche couleur proche de son GN Frost and Fire
Cette page est très proche de ce que peux attendre d'un Batman par Klaus Janson (et ce n'est pas un reproche)
J'ai un souvenir très net de repro en gris des dernières cases, dans l'un des premiers Scarce que j'ai acheté. J'étais, déjà, fasciné
Ces Batman sont assez proches de ses Daredevil et là aussi le perso lui va très bien
Il reviendra dessus régulièrement, à l'occasion par exemple du très bon Gothic avec Grant Morrisson, et du mitigé Death and the maidens, avec Rucka
Sans oublier ce qui est l'un de ses meilleurs boulots tout confondu, voire le meilleur : son histoire courte dans les premiers batman Black and White, Good evening Midnight
Mais ce sera pour une autre fois