Rechercher dans ce blog

mercredi 25 novembre 2009

On va trop loin?


Je viens de lire le dernier comics du duo en or Romita jr/ Janson, sur Punisher The List
Pour cause de Spoiler je ne donnerai pas la fin bien sur. Mais que ceux qui veulent se réserver toute la surprise sautent les images suivantes
Je pense que je vieillis vraiment car si la violence d'un titre comme Kick Ass (Millar/ Romita jr) me dérange parfois un peu, c'est un "indé", creator owned et tout... Mais là quand même (et on est chez Marvel). Ok le Punisher est un perso violent, et l'a toujours été; mais quand même; je trouve la violence de ce numéro excessive et trop "gratuitement graphique". Je ne donnerais pas ces 22 pages à l'ado que j'étais (ce qui n'est surement pas une réference certes) Remender est un bon scénariste mais là c'est du facile de chez facile.
C'est jouissif chez le trentenaire et + (et encore) mais Marvel est censé s'adresser aussi au djeuns aussi non? Non? ok
Sur la 1ère moitié c'est tout bon, on a même presque l'impression de retrouver une petite ambiance à la Punisher War Zone de Dixon (qui savait faire violent sans gore excessif et avec du hors champ, absent de ce comics là)


On commence alors à attaquer fort :


Et ça "dégenère" :



Si au dessin la puissance est bien là, je reste sur ma position, et je sais que je ne suis pas le seul à être un peu "géné" par cette orientation, au moins  l'un des membres de l'équipe artistique partage mon avis (lequel? je ne dirai rien)

On fini sur un peu de Romita jr/ Janson plus apaisé (bien que..)
Une couv de leur Hulk qui promet bien plus :



Sur celle là ils ne font que la couv, mais avec une patate tout Kyrbienne :



Et j'avais raté cette variant, clin d'oeil du fiston à une célébrissime couv de son paternel :


4 commentaires:

stephane a dit…

Je ne sais pas .. La violence ne m'a jamais dérangé .. Je ne l'ai pas lu donc je ne pourrais pas juger le scénario mais à première vue , vu les personnages mises en place, je la trouve "logique"

Ceci dit , il est clair que le public visé n'est plus le même et c'est peut être ça qui est le plus gênant

Philippe Cordier a dit…

C'est bien ça mon "problème" en effet
Mode vieux on : fut un temps où même un perso comme Pupu pouvait être presque mis entre toutes les mains (cf les Dixon)C'est moins le cas -mode vieux off
cela dit la violence me gêne quand même un peu quand elle est totalement gratuite (et là c'est limite limite)

jarvis69 a dit…

Violence et tortures sont a la mode chez Marvel depuis quelques mois...dommage

Matt Murdock a dit…

Ce qui me gêne dans ce Punisher, ce n'est pas la violence.
Après tout, un mec qui tue des criminels et se fait sa propre justice, ce n'est pas un truc que je ferais lire à des gamins pour qu'ils Frank Castle comme un modèle à suivre. Donc de toute façon, le Punisher c'est pour un public adulte, Max ou pas Max, les plus jeunes n'ayant pas le recul nécessaire pour appréhender cette série. Donc la violence de cette scène ne me gêne pas et elle renforce l'aspect dramatique du combat où l'on avait un Punisher qui a presque abdiqué, qui n'a plus la force de se battre (ce qui est un peu lié avec l'arc précédent).

Non, ce qui me gêne ici c'est que Remender s'apprête à faire du grand n'importe quoi. Son prochain arc s'intitule "FrankenCastle" (sic).

Heureusement que le label max est toujours là pour nous donner de vrais histoires du Punisher.