Rechercher dans ce blog

vendredi 15 juillet 2011

Ol' Miller

J'ai trouvé cette vieillerie de Miller en haute def. Une couv de zine (Amazing Heroes?) je crois
Intéressante technique d'un Miller qui, à l'époque cherchait à se distinguer un peu de Janson, tout en restant influencé par lui. Résultat : un travail de contraste radical entre les lignes fines et les aplats, mais sans le savoir faire de Janson : Il detoure tout à la plume fine, puis donne de gros coups de pinceau/feutre par endroits, sans faire de jonction réelle entre les traits (je mets hors compet les "décors" minimalistes)
Spidey est noirci entièrement, et toutes les "toiles" sont faites au blanc (tipex? gouache?)
Brutal mais efficace (laissant entrevoir ce qu'il fera bien des années plus tard avec Sin City)

6 commentaires:

laurent Sieurac a dit…

Elle a été utilisé pour un reprint de miller sur des vieilleries. e l'ai quelque part dans mes carton.

C'est clair que niveau encrage c'est pas vraiment top, mais avec le recul, en effet, on voit bien que les prémices du Dark Knight sont là.

Philippe Cordier a dit…

Yep, les premices de ronin et des engueulades de DK

H.Nico a dit…

Un doc vraiment intéressant ! Il ira loin ce Frank Miller ;)

Philippe Cordier a dit…

Il ira jusqu'a se battre contre le terrorisme (cf holy terror qui sort dans 2 mois)

swamps a dit…

c' est toujours bien de voire un "entre deux styles" d' un artiste !
miller à bien bosser pour la cause du black and white, dommage qu' il se laisse un peu aller maintenant !

Philippe Cordier a dit…

il a eu le génie de piquer à des grands (Kane, Munoz et Sampayo, Breccia, Eisner, Caniff...) d'amalgamer, et d'en faire un style
Et pour moi le Miller de nos jours ne se laisse pas aller, il s'est "juste" (ultra)radicalisé : -)