Rechercher dans ce blog

lundi 16 février 2015

Mazzucchelli sous influence?

Attention il ne s'agit nullement ici de parler de copie, mais d'influence, voire de mémoire plus ou moins inconsciente ressortant lors de la création de la page. 
Retour (encore) sur le chef d'oeuvre de Miller/ Mazzucchelli Born Again

1963, 2nd album studio du (alors) tout jeune Bob Dylan
 Born Again dernière page. Aucun plagiat bien sur, mais une source potentielle
 Taxi Driver
 Born Again. Là encore pas de copie pure, mais une origine possible
 Une rue de Taxi Driver, encore plus loin de la copie, mais qui a l'ambiance de l'autre œuvre culte du Mazz, (avec Miller) Batman Year One
 
 
 Pour le plaisir, sans lien avec les influences, je remets une page de DD qui n'est pas la plus connue mais l'une de mes préférées.
Mazzucchelli à eu l’occasion de dire qu'il regrettait que l'imprimeur soit parti d'une photocopie de sa planche, et non de sa planche originale, expliquant ainsi les zones sombres (comme en bas de la case 1, même si cela n'avait pas gêné mon plaisir de lecture) 
En niveau de gris un autre monde d'offre à nos yeux en effet
 Trame, gouache, encre et un résultat que j'adore
 Dans le décor de la case 1, à gauche, je vois un visage de Marv/ Sin City. Oui ok je vais prendre mes cachets

Pour ceux qui ne veulent se rapprocher de la copie, du genre de celle ci, l'une des plus connues...
...allez voir ce que montre la compagne/agent d'Adam Hughes, ici
Le gars copie complètement, vend ses copies et gueule contre Hughes qui "ose lui demander d'arrêter"

2 commentaires:

RDB a dit…

Les références photos que tu montres sont effectivement troublantes et amusantes.
Pour "Taxi Driver", je ne serai pas étonné que Miller ait pu le suggérer directement à Mazzucchelli puisque le scénariste est un mordu de films noirs.
La pochette de Dylan en revanche, ça, c'est une vraie trouvaille, et c'est vrai que quand on associe les deux images, c'est étonnant. Mais ça prouve que Mazz' a bon goût musicalement.

Pour terminer, qu'est-ce que je regrette qu'il n'existe pas une édition abordable en noir & blanc (avec les niveaux de gris) de "Daredevil : Born Again" (comme ce qu'a pu faire Urban Comics avec "Batman : Year One" !
(D'ailleurs, dans le même registre, je rêve qu'un jour on ait droit à une édition n&b de "V pour Vendetta" de Moore et Lloyd, car c'est comme ça que ce comic-book avait été prévu au départ, et ça aurait une sacrée gueule.)

Philippe Cordier a dit…

je crois que idw est en train de programmer des "artists ed" en format plus petit et donc moins chers, mais ca reste bien moins abordables que du "normal" bien sur
Des comics "cheap" en format normal et en niveau de gris? C'est mon rêve pour presque tout ce que je lis et j'aime :-)
Je vénère mon artist's ed en attendant (pour Born Again)

Quant à V j'imagine que la couleur est bonne car si je ferme les yeux et me remémore cette œuvre je la vois... en noir et blanc