Rechercher dans ce blog

vendredi 2 mars 2018

300...fois 2

 En dehors de quelques très rares et ponctuelles fulgurances graphiques, Frank Miller n'est plus que l'ombre de ce qu'il fut (mais je l'ai tant aimé que je continuerai à la suivre, quoi qu'il fasse)
Qu'il redessine de temps en temps du Batman ou autres franchises, pourquoi pas, mais le voir envisager d'attaquer des choses perso, qu'il lui venaient des tripes, comme Sin City ou 300, m'inquiétait un peu
A juste titre
Voici Xerxes, la suite de 300
Sur une illue, promo, il peut (relativement) donner le change
 Sur du narratif ça va vite se corser
Son trait s'est simplifié depuis son travail sur 300, plus par facilité et/ou faiblesse,que par choix artistique, et ça se voit
Le souci majeur est que ce type de trait, assez ouvert (malgré un peu de noirs sur celle ci) nécessite un travail de mise en couleur adapté
or Alex Sinclair n'est pas Lynn Varley, loin s'en faut
Il traite l'absence de volume des dessins de Miller avec des effets informatiques tout juste bons pour du mainstream à la Jim Lee
 Le pire est à craindre si la page suivante est représentative
L'arbre est presque sous entendu, or la couleur charge sa finition à outrance, marquant fortement et artificiellement sa séparation avec le fond (et que dire de l'herbe sur photoshop!)
Les perso ne sont pas en reste, avec des halo faits sur ordi, des essais de volumes excessifs donnés sur des zones plates... Sinclair fait ce qu'il peut mais son travail ne parait pas aller dans le sens d'un dessin déjà assez léger (même si un peu au dessus de ce que des prestations récentes de Miller pouvaient laisser craindre
 Je ne juge pas du scenar mais graphiquement 300 était bien au dessus
Certes Miller utilisait déjà beaucoup plus la plume que le pinceau mais il jouait des épaisseurs de traits, ce qu'il ne fait quasiment plus
Et la couleur, à la peinture, était exactement ce dont le dessin testostéroné avait besoin en terme de profondeur
 
 
Attendons de juger sur pièce mais l’appréhension est légitime

13 commentaires:

Jérôme Doré a dit…

Effectivement, ça ne parait pas engageant....
Je ne me souviens plus, Phil, tu avais apprécié DK 2 ou pas ? (je ne l'ai pas lu mais ce que j'en avais vu m'avait laissé quelque peu pantois)

Philippe Cordier a dit…

même en ne le comparant pas avec le chef d’œuvre qu'est le 1 il est décevant pour moi Sympa au scenar, sans +
Au dessin j'ai tellement détesté le travail photosoph de Varley que j'ai du mal à juger mais j'ai commandé la version noir et blanc et je suis sur que le dessin, caricatural certes, ne me déplaira pas autant, voire même que j'en apprécierai des parties

Lionel Garcia a dit…

Je suis avide de voir des planches de DK2 en noir et blanc. Je reste convaincu que son dessin, caricaturale à outrance, doit plus s'apprécier sans les horreurs informatiques.Dommage que cette édition n'existe pas chez Urban.

Il faudrait voir un nouveau Sin City avec cette approche graphique si "décomplexée", pour vraiment juger de l'évolution de Miller. J'imagine que ce nouveau 300 a été pensé pour la couleur, bien ou mal faite. Alors qu'avec un Sin City, Miller ne pourrait plus "se cacher" derrière la couleur. On pourrait alors voir si son dessin tient encoure la route sans béquille.

jimmyraker a dit…

Je crois que Miller a été très malade non ? Peut être ne peut-il plus dessiner comme avant ? Beaucoup de dessinateurs ont simplifié leurs styles à la fin de leurs vies comme Hugo Pratt avec Mû ou même Franquin ...

Philippe Cordier a dit…

je suis d'accord Lionel, il faudrait le voir bosser pour le noir et blanc (et pas sur qu'on ne voit pas, à l’avenir, la version n et b de DK II chez Urban puisque l’idée des n et b chez DC vient d'eux)
Quant à l'origine de ce "nouveau" style Miller on est dans la supputation; Oui l'état de santé a probablement joué mais en même temps il avait amorcé ce virage cartoon/caricatural bien avant, sur des récits courts et DK II, il doit donc y avoir une partie volontaire

Johann a dit…

Ca me fait très peur et pourtant j'aime tout ce qu'il a fait à part ses back up sur DK3. J’espérais justement que ses back up ne laissaient pas vraiment augurer de son style actuel mais ça semble être le cas. Ce n'est pas tant le trait qui me dérange (enfin, tout de même) mais le découpage... Miller a toujours été pour moi un conteur incroyable, je trouve même DK II et Holy Terror excellents de ce point de vue (et je suis un grand fan des deux) mais ses pages de DKIII et ce que laissent imaginer les extraits ici, j'ai l'impression de voir un découpage basique et mal fichu. Je peux comprendre la démarche graphique (même si ça ne me plait pas, et c'est une première pour moi) mais j'ai du mal à comprendre comment un tel raconteur d'histoire peut soudain dessiner quelque chose de mal raconté (parce que bon, ses back up de DKIII, même en s'habituant au style graphique, du strict point de vue du découpage on dirait un débutant qui a oublié de faire ses devoirs et s'empresse de dessiner sans réflechir).
Ceci dit, vu son état de santé j'étais et je suis déjà ravi de le savoir derrière une planche à dessin, qu'importe si le résultat ne me plait pas. Et on est jamais à l'abris d'une bonne surprise, je le suivrai même en enfer s'il le fallait.

De quelle version noir et blanc de DKII parles-tu Phil? J'ai du voir passer l'info sans réaliser, je meurs d'envie de lire ça. C'est une édition ultra limitée ou toujours disponible?

Philippe Cordier a dit…

oui on va lui donner le benefice du doute et souhaiter qu'il récupère
Pour le n et b c'est Batman Noir, chez DC, un peu comme les Urban n et b
Commandé en janvier donc sous peu dispo j'imagine
https://www.allbookstores.com/Batman-Noir-The-Dark-Knight/9781401278045

Johann a dit…

Je te remercie :)

Jim Lainé a dit…

Je trouve que pour un gars qui se remet d'un cancer et qui tremblait de partout il y a encore trois ans, il récupère pas mal. J'aime bien son découpage, ses personnages ont encore une énergie folle.
Phil, as-tu vu la couverture récente qu'il a fait pour Kamandi Challenge ? Et surtout, l'as-tu vue en noir & blanc ? Je la trouve épatante, pour ma part.



Jim

Philippe Cordier a dit…

Salut Jim

sans rentrer dans le people je n'ai aucune certitude sur l'origine de sa "baisse de régime" J'ai même des échos plutôt autres
mais qu'importe le résultat est là, il remonte la pente en effet
Je suis plus dur que toi car je sens qu'il est capable de plus que ce qu'il fait là et je te rejoins, la couv Kamandi en est la preuve
Qui aime bien...

Franck Biancarelli a dit…

Je trouve ça pas mal perso.
C'est toujours habité et bien composé et juste en termes de dramaturgie...
Mais bon...
(Je ne suis pas un robot).

Philippe Cordier a dit…

je t'es connu plus dur (et non je ne dérive pas sur du sexo) mais sérieusement pour moi la grosse déception c'est la colo (pas nulle en elle même mais par comparaison avec Varley)

Franck Biancarelli a dit…

Ouais c' est vrai, j' ai un faible pour ce mec.