Rechercher dans ce blog

mercredi 28 mars 2012

Tous à vos kiosques pour Moebius

Juste pour vous conseiller de vous ruer chez votre marchand de journaux pour acheter le tout chaud Casemate HS, hommage à Moebius. Voilà un mag qui s'est toujours refusé à faire des nécro ou quoi que ce soit lors de disparitions de grands auteurs (c'est un philosophie que je comprends, sans la partager) Il fait un énorme exception en laissant parler et/ou dessiner un très grand nombre de pairs du géant, Anecdotes parfois drôles, émouvantes, étonnantes... Et que de beaux dessins (vous y retrouvez par exemple une autre mise en couleur du magnifique dessin de Thierry Martin montré là il y a peu) 
J'ai un peu l'impression de relire, en 2005, les textes concernant Eisner, avec un mélange d'admiration absolue, d'exemplarité, d'homme à la fois accessible et intimidant par son talent ("je n'ai pas osé l'aborder" revient souvent)
Un très bel hommage, avec en plus des rééd d'articles/itw sur Jean Giraud, et des extraits inédits de conversations. Bref, à ne pas rater (dos carré pour l'occasion)

11 commentaires:

franck a dit…

J'espère que le mag "normal" paraîtra quand même, du coup...

Philippe Cordier a dit…

celui daté avril? (le Marsu en couv), Sorti depuis bientôt une semaine :-)

franck a dit…

Ah ok, merci, je n'avais pas encore fait le tour ! (à part le nouveau DBD)

laurent Sieurac a dit…

Je vais voir si je le trouve celui-là et perso je comprends tout a fait la démarche tant Jean Giraud aura marqué le neuvième art mais également le septième.

Philippe Cordier a dit…

oui oui, c'est d'ailleurs le contraire que je dis ne pas comprendre (l'idée de ne jamais parler des disparus :-)

franck a dit…

Je te rejoins sur ce point, Phil : le fait de ne pas parler des disparus me gêne, surtout lorsque ces artistes ne sont même pas évoqués.( Tibet, Martin...)

J'ai tous les Casemate (comme les DBD d'ailleurs, si opposés et donc forcément complémentaires)mais j'ai toujours du mal avec leur rapport aux lecteurs, parfois méprisant comme dans leur courrier des lecteurs. Cela dit, je ne pourrais pas me passer d'un numéro.

En tout cas, grâce à toi, ma collection est complète : Le Casemate d'avril et le HS Moebius sont dans ma besace ! (Tu sais que tu commences à me coûter bonbon avec tes bons plans ? Tss...)

Philippe Cordier a dit…

Oh l'autre il veut que je culpabilise Et que dire si, comme certains, tu craques sur des Artist's edition à 100€ :-)
je suis aussi lecteur de la première heure de Casemate (moins DBd que je trouve cher et parfois redondant voire condescendant) et du BoDoi d'origine (je me souviens avoir évoqué le 1 lors d'une petite émission de radio que j'animais il y a...oops

franck a dit…

BoDoï, j'ai adoré mais je l'ai découvert sur le tard. J'aimais aussi beaucoup Bédéka mais ça n'a pas duré longtemps.

C'est clair que chez DBD, ils sont condescendants et que le prix défrise un peu, mais bon, quand on aime... Je trouve surtout que Bosser, le rédac chef tire trop la couverture à lui mais là encore, c'est un avis perso !

Il est superbe ce Spiderman-Romita Artist's edition ! Vraiment un achat que je ne regrette pas ! Mais qui coûte un bras... Et comme je collectionne les VO Gaston aussi, il y a parfois des fins de mois ric-rac ! :_)

Il y a un nouveau VO Gaston en juin, les ouvrages sur Eisner que je compte bien me procurer et aussi un Artist's choice IDW concernant Miller-Mazzucchelli (DD : Born Again) qui ne devrait pas tarder. J'ai même vu, dans la même collection, un futur The Spirit, mais je pense que tu es déjà au courant ! Sortie prévue cette année également.

Philippe Cordier a dit…

ah oui quand même Là je m'incline je n'ai encore acheté aucun Artist s edition, et les Gaston m'ont fait de l'oeil mais sont trop chers et trop nombreux Mais c'est somptueux
J'attends avec impatience le Eisner et j'ai bien sur commandé le Mazzucchelli

franck a dit…

Sais-tu si on peut commander le Mazzucchelli via Londres sans passer par une boutique US ? C'est comme ça que j'ai eu le Artist Edition de Spiderman, via une boutique GB référencée sur ebay mais ils ne l'ont pas encore en stock et je ne voudrais pas passer à côté.

Eisner devra attendre un peu car je viens enfin, après des années de recherche, de trouver une vraie rareté : le livre consacré à Jean Frisano de Thomassian, Vignolle et Cance. Trop content mais un bras en moins, forcément. Ca a beau finir par repousser, ça reste douloureux ! ;-)

Philippe Cordier a dit…

C'est une colle je ne vois pas je sais que IDW le propose en direct mais c'est aux USA Moi je passe par Forbidden Zone en Belgique
Courage avec ton bras en moins