Rechercher dans ce blog

mercredi 11 juillet 2018

The Seeds et Daredevil...Nocenti Rules!

 Qu'il est rare qu'un comics à venir m'emballe à l'avance!
Le premier numéro (sur 4) sort le mois prochain 
Fake news, journalisme, amour, fin du monde...que vous faut il de plus? Ah oui peut être eux : Ann Nocenti et David Aja, plus l’éditrice qui créa la géniale branche Vertigo en son temps : Karen Berger

 Nocenti est pour moi, avec Peter Milligan, le top des scénaristes insuffisamment reconnus
Elle peut partir dans des délires pas toujours simples à suivre (Kid Eternity) ou cachetonner un peu de temps en temps (il faut manger) mais quand elle est dans son élément (Daredevil bien sur) c'est une furie et là je pense que ce sera le cas.
Il faut qu'elle ait un partenaire au niveau pour le dessin. David Aja est excellent. Il est de cette école Toth, avec des artistes actuels comme Samnee, qui adapte le dessin, ne le charge pas trop (plus qu'à son habitude toutefois ici, on dirait) et privilégie l'histoire et la narration
 J'ai hâte de lire ça
Et pour rappel, la géniale Nocenti est à l'honneur aussi en vf puisque c'est ce jour que sort la première partie, chez Panini, du run qui ne demande qu'à devenir mythique, de Nocenti/Romita jr/Williamson

Moins connu que celui de Miller/Janson et consorts, ce run est à mettre au moins au même niveau, ne serait ce que parce que Nocenti n'a pas eu peur de Miller, elle a fait son chemin (grandiose) à ell. Romita jr était au top, suivi/amélioré par Williamson à l'encrage, et des couleurs, vintage certes, mais que moi j'aime

Du pathos, du soap, du drame, du road movie, de l'intime, du religieux, du noir, de l'espoir, du cosmique (pas trop, ouf), du politique, de l'urbain, du social, Foggy, Karen, Mary, Kingpin...
TOUT DD, et toute la vie est dans ces épisodes 250 à 282 (qui seront réunis en 2 volumes)
 
 
Pour les vieux qui ont lu en vf, ils 'agit d’avoir en recueuil ce RCM puis la VI Semic
 
Je serais très curieux d'avoir l'avis post lecture de jeunes n'ayant connu DD qu'après Bendis ou, "pire", Netflix

11 commentaires:

franck a dit…

C'est sûrement un peu tôt mais... Penses-tu que l'on puisse espérer une sortie VF de The Seeds ?

Lionel Garcia a dit…

A travers ce RCM et la VI, c'était le retour de DD en France après son éviction de Strange. A l'époque, j'étais fou de joie. Une joie qui allait devenir une véritable euphorie devant le travail de Nocenti, Romita Jr et Williamson. Et depuis ?

Il me semble que je n'ai pas eu de plaisir comparable avec DD, hormis des épisodes de Lee Weeks au dessin. Une curiosité passagère (trop?) avec l'approche de Scott Mc Daniel, une énorme déception avec le travail de Kevin Smith et Quesada, un très agréable mais lointain souvenir du duo Karl Kesel et Cary Nord, trop mésestimé à mes yeux. Et le très plaisant run de Waid aux côté de Rivera, Martin et Samnee.

Philippe Cordier a dit…

Franck je ne vois pas, avec tout ce qui est traduit en France, comment un bouquin supervisé par Mme Vertigo, scénarisé par Nocenti (remise devant les projo par le DD cité) et dessiné par le prodige qui a fait Hawkeye, pourrait ne pas être traduit

Lionel l’âge compte forcément, quand j'ai vu arriver les vi+DD ce fut un moment impossible à reproduire aujourd'hui; Une folie dans mon jeune cerveau
Après en rationalisant, des moments de grandes joies sur DD il y en a eu,mais pas comparable. Nocenti/Weeks (même si un cran en dessous de Jr). J'ai détesté McDaniel (et Chichester), je n'ai pas aimé du tout le run de Kesel (seule période où j'ai cessé le titre un moment) Smith fut une déception mais en même temps Quesada m'a intéressé
Bendis m'a à la fois fortement irrité (le début des ses tics) et intéressé par son approche avec Maleev sur du long terme
Quant à Waid, tout son run m'a emballé, suivi qu'il était par de superbes dessinateurs
Et là où je vois que le personnage influence, et motive les grands auteurs, c'est que je viens de me lire le run des mêmes Waid/Samnee et, je vais me faire des ennemis : un ennui hors du commun, des clichés, des lieux communs sur le symbole de l'amérique, le larmoyant...tout ce que je ne 'aime pas sur ce perso, malgré un très bon Samnee (seuls la fin, en monde futuriste,est un peu au dessus pour moi)

Francis a dit…

" je viens de me lire le run des mêmes Waid/Samnee"

Leur run sur Captain America ?
Il fonctionne beaucoup à l'affect ce Waid, il semblerait (il accepte de bosser sur les FF afin de retravailler avec Wieringo, il va sur Black Widow et Cap pour mieux retrouver Samnee, etc...).

Philippe Cordier a dit…

ah mais oui j'en ai même oublié de préciser le titre, c'est bien Cap oui
Il bosse peut être à l'affect mais il sort aussi, de mon impression, une sorte d'essence du personnage et du coup je trouve que ses FF, même si moins bien que Byrne, étaient dans l'espri FF, Black Widow aussi, DD pareil, et malheureusement Cap aussi

RDB a dit…

Deux réactions :

- 1/ "The Seeds" : il me tarde d'être le 1er Août (on aura gagné la Coupe du Monde entretemps en plus...). Et puis la collaboration Nocenti-Aja (+ Berger) est plus qu'alléchante : ils ont travaillé vraiment étroitement puisque Nocenti avait expliqué lors d'une convention qu'elle avait réécrit des passages en fonction des roughs de Aja.
Par contre, je serai moins élogieux que toi sur l'ensemble de la carrière de cette scénariste qui l'a vu massacrer des personnages comme Catwoman durant les "New 52" de DC (un run calamiteux). Ses "DD" étaient prodigieux, mais ça remonte quand même loin. Ensuite elle a refait du journalisme et même de l'humanitaire, je crois. Bref, espérons qu'elle soit inspirée.

- 2/ "Captain America" par Waid + Samnee : pour ma part, j'ai beaucoup aimé ce run, mais en étant bien conscient des circonstances très spéciales de sa réalisation puisque, dès le début, les auteurs ont composé avec la menace qu'ils allaient être rapidement débarqués - ce qui a fini par se produire.
Ces conditions ont eu raison, semble-t-il, de la motivation de Samnee, qui avait pourtant convaincu Waid de rempiler sur ce perso : l'artiste a jeté l'éponge au #600 et claqué la porte de Marvel, qui ne lui avait d'ailleurs proposé aucun renouvellement de contrat ! Malgré des appels du pied réguliers depuis, Samnee n'a toujours pas signé chez DC (dont on se demande ce qu'ils attendent : récupérer un artiste de cette trempe, régulier, fan de leur univers, c'est une recrue en or).
Waid a tenu à conclure, ce qui est tout de même très pro, car il aurait pu lâcher l'affaire. Mais comme il ne pouvait plus se permettre d'utiliser Captain America sans risquer de compromettre les plans de son successeur, il a imaginé un dernier arc futuriste, sans le héros, en devant qui plus est fournir des épisodes bimensuels. L'histoire finale peut plus ou moins plaire mais, dans ces conditions, c'est tout de même très méritoire.
(J'en profite pour recommander vivement la nouvelle série écrite par Waid désormais, et c'est opportun puisqu'il s'agit de "Dr. Strange" - cf. Ditko.)

Philippe Cordier a dit…

mais je suis bien d'accord sur Nocenti, et c'est pour cela que je parle du fait qu'elle a eu à cachetonner, et c'est clairement chez DC qu’elle a fait ça

Pour Cap comme quoi l'intérêt peut venir de la contrainte car j'ai trouvé intéressante la fin de ce run qui, merci pour tes éclaircissements, fut faite dans la "douleur" et j'ai détesté le début sur lequel ils étaient censés s'amuser

Qui dessine Strange? Car Waid ne m'intéresse pas assez seul, et le perso non plus

RDB a dit…

C'est Jesus Saiz qui dessine "Dr. Strange". Il fait tout : dessin, encrage et couleurs, à l'ordi. J'avais un peu peur du rendu photo-réaliste qui peut contrarier la narration graphique, mais le résultat est souvent bluffant et le découpage sobre.
Le récit n'a pas un postulat original (Strange a de nouveau perdu ses pouvoirs) mais le développement est malin (il part dans l'espace à la recherche d'autres techniques et artefacts... Evidemment, tout ne se passe tranquillement). Waid raconte ça en utilisant une voix-off omnisciente qui donne à l'affaire l'aspect d'un conte, d'une odyssée (par exemple Strange est toujours désigné comme "le magicien").

Franck Biancarelli a dit…

"Moins connu que celui de Miller/Janson et consorts, ce run est à mettre au moins au même niveau"
Faut toujours que tu en fasses trop.^^
Ceci dit, je l'ai. En entier. Perso je trouvais ça un peu naïf mais d'une naïveté qui fleurait bon l' époque du Spider-Man de Lee / Ditko. Un très bon boulot.

Philippe Cordier a dit…

Me demande si ce run n'est pas même au dessus de millr :) presque hâte de rentrer de ma semaine catalane pour le rererere lire

Philippe Cordier a dit…

Miller!!

Et merci pour l'info RDB