Rechercher dans ce blog

mardi 18 janvier 2011

8 Comix

Ce n'est pas le nombre de comics reçus cette semaine, mais le nom d'un site à regarder absolument. Initiative de quelques auteurs qui ont décidé de mettre en ligne des BD, inédites pour la plupart, sans passer par la case éditeur. Même si on peut être sceptique sur la faisabilité de se passer d'éditeur, reste que c'est au moins un bon moyen de se faire un idée sur l'achat, ou non, d'un livre à venir.
Il y a du très lourd, dont des pages du prochain projet de Cyril Pedrosa (Portugal) qui va être somptueux, Il y a aussi du Jouvray et du Jason qui bosse avec le porte parole du mouvement, Fabien Velhmann
Foncez voir,

6 commentaires:

lefeuvre a dit…

Hello !
Je ne sais pas pour tous les projets de 8 comix, mais pour ce qu'il en est du projet d'Olivier Jouvray/Salsedo Brothers, c'est en parfait accord avec le Lombard qui éditera les 3 albums (puisqu'il s'agira d'une trilogie d'anticipation)que les planches sont proposées gratuitement ici.
Pas mal, non ?

Salsedo a dit…

effectivement, certain se passeront d'éditeur, ou du moins ont démarré sans, d'autres, comme nous, le font en accord avec un éditeur qui publiera l'histoire concernée en livre.
C'est, comme dit dans l'article, un bon moyen de pouvoir jauger l'achat futur! C'est une expérience que l'on tente, pour tester une forme de prépublication.

Merci beaucoup de causer de nous, c'est chouette!!

stephane a dit…

Moi au contraire je trouve l'idée vraiment intéressante .. En tout cas, je suivrai ça avec bcp d'intérêt

Philippe Cordier a dit…

Au contraire de qui Steph? Vu que tout le monde trouve ca bien : -)(mon scepticisme est sur la viabilité financière du "sans éditeur")
Et normal d'en causer là car je trouve le concept bien, et les auteurs itou. Merci de passer par là M'sieur Salsedo

stephane a dit…

oui je devais penser à autre chose quand j'ai écris ces lignes ^^

Zaïtchick a dit…

Hop, en favori.
Je le mettrai en lien sur mon blog (ça vous fera deux pelés de lecteurs en plus ^^ dont moi.)
L'idée est intéressante car le net est un espace de liberté qui peut peut être compenser la disparition des magazines de prépublication et la raréfaction des points de vente de la presse.
Peut-être... Mais je m'interroge aussi sur la viabilité financière du truc.
Un pari audacieux, qui vaut le coup de tenter.