Rechercher dans ce blog

samedi 8 janvier 2011

Marcos Martin

Je suis très fan des auteurs hispaniques actuels. En tête je place Javier Pulido et Marcos Marin. Ils se sont rencontrés chez Forum, le traducteur de Marvel en Espagne jusqu’au début des années 2000. Ils ont travaillé là bas avec deux autres stars en devenir, Larroca et Pacheco (quel vivier !)
Là je mets un coup de projo uniquement sur Martin. S’il va moins loin que Pulido dans la simplification du trait, son approche est là même. Tous les deux reconnaissent d’ailleurs que leur influence narrative est Mazzuchelli et son Born Again (on y revient toujours)
Je trouve que Martin est un Ditko moderne, avec tout ce que ça a de positif (narration, jeu des corps en mouvements…) Il a bossé sur Batgirl Year One, Doctor Strange, Captain America…mais ici je montre juste son taff sur Spider-Man.
Une mise en page toujours lisible et faussement simple, aux inserts habilement placés




A la couleur il bosse toujours avec un copain à lui Javier Rodriguez, qui fait du bon boulot et travaille en étroite collaboration. Regrettant la disparition du lettrage manuel (logique) Martin arrive même à donner des indications de placement de bulles au lettreur "informatique". Ca, plus le fait qu'il s'encre lui même (au marker essentiellement !!??) fait de lui un control freak extra

Sens du design et du clin d'oeil

Encore un clin d'oeil (à une célèbre couv de Romita)
Chouette jeu avec le logo 

Minimalisme efficace et beau (pour les décors froids comme les immeubles il utilise une règle pour le crayonné, mais jamais pour l'encrage, afin de rester le plus organique possible)
Un artiste à surveiller de très près, actuellement souvent sur le titre des notre tisseur

10 commentaires:

stephane a dit…

hey hey bah voila on va poursuivre ici ^^.

J'adore franchement le taff de Martin (marrant mais je ne savais pas qu'il était espagnol, ils sont partout et sont bourrés de talent, ça me déprime lol).

Je sais pas trop ce que je préfère à Martin par rapport à Pulido. ça ne vient pas de la simplification car plus les auteurs simplifie, plus je trouve ça efficace mais je trouve qu'il manque une petite étincelle à Pulido ( ça vient peut être aussi tout bêtement du ft que j'ai découvert Martin avant Pulido et comme leurs styles sont très proches..)

Par contre il s'encre au marqueur ? la vache

Zaïtchick a dit…

ça me donne envie de me remettre à Spiderman.

lefeuvre a dit…

Je ne connaissais pas du tout : Très chouette ! Ca me fait penser à Tim Sale, dans l'élégance des compos dépouillées, et un poile de Quitely (planche avec les escaliers).
Ca donne envie de faire des super-héros ! ;)

Philippe Cordier a dit…

hé hé vos commentaires me font plaisir car c'est l'un des buts de ce blog En dehors de la mise en avant ("privilégiée") du taff des KJ et JRjr j'aime bien faire découvrir des trucs Et je sentais que je pouvais avec ce p'tit jeune intéresser un vieux briscard (pourtant pas plus vieux : -) comme Laurent
+ comparer des styles comme avec Pulido (et je te rejoins assez Steph, même si j'ai "rencontré" Pulido avant Martin) Et en effet il y a des claires similitudes d'approches avec Sale

Ben BASSO a dit…

Ah bah merci pour la découverte, je ne connaissais pas du tout son taff, et j'aime beaucoup.
Je trouve ses couv vraiment cools. Les compo sont réfléchies (comme semble souvent l'être ses planches), pas mal de clins d'oeils, et le tout sans en faire trop, avec un côté sobre et élégant, ce qui manque cruellement dans les couvs actuelles.

Classe.

Philippe Cordier a dit…

au cas où, et si qqun passe encore par là, en vf M Martin est dans des anciens Spider-Man de Panini, aussi dans celui de décembre (il y fait un super taff) et surtout il est tjs dispo dans le numero de ce mois sur Mysterio Foncez

Xavier a dit…

Pulido et Martin ont aussi bossé sur la même série chez DC, Breach (11 numéros), et c'est trés bien! :D

Philippe Cordier a dit…

Et je viens de recevoir le tpb de la mini série Black Cat dessinée par Pulido Ils bossent ces latins

RDB a dit…

Phil Cordier, tu as toujours bon goût ! Très bon article, avec de beaux exemples : Martin est vraiment un maestro.
Je connais surtout son taf sur Spidey et Dr Strange avec BKV.
Très fan de Pulido aussi, mais il est moins inventif dans le découpage que Martin.

Philippe Cordier a dit…

Merci ravi que ces goûts soient parfois partagés
Pulido, je pense, était plus inventif il y a quelques années, puis Martin est clairement passé devant, peut être en bossant sur Spidey