Rechercher dans ce blog

jeudi 6 janvier 2011

Du vieux papier et beau dessin

Toujours a propos de Scarce, nous avons eu, en interne dans la rédaction, un débat sur la trad et, surtout, la définition d'un terme employé par l'un des invités du numéro à paraitre (Mike Vosburg) : Le Craftint paper.
Le sieur Klaus Janson nous a bien dépanné en expliquant, en gros, qu'il s'agit d'un papier intégrant dans la texture le même genre de trame que le zip a tone mais au lieu d'avoir à l'appliquer, il suffit de passer un pinceau sur le papier pour réveler cette trame. J'ai fait quelques recherches et retrouvé la couv de DD pour laquelle Janson a encré Miller sur ce type de papier (la preuve, c'est écrit dessus) En plus ca vous donne l'occasion de voir la haute def d'une couv d'anthologie

4 commentaires:

lefeuvre a dit…

Ben à défaut de posséder l'original... Je suis déjà bien content d'avoir ce comics dans ma bibliothèque !

Philippe Cordier a dit…

comics pour lequel une part des pages intérieures utilise d'ailleurs ce type de papier

mantichore a dit…

Ouais, ça existe aussi sous l'appellation papier double-tone (le nom varie probablement selon le fabricant): on a deux révélateurs qui, quand on les applique au pinceau, font apparaître deux sortes de hachures, d'orientations perpendiculaires, ce qui permet diverses sortes d'effet.

C'était un genre de papier assez spécialisé, apparemment. Je me souviens avoir écumé les papeteries de San Francisco sans découvrir autre chose qu'une incrédulité amusée des vendeurs auxquels j'en demandais...

Philippe Cordier a dit…

Merci pour les infos et l'anecdote
je pense qu'aujourd'hui 'toshop rend malheureusement ce type de papier obsolète