Rechercher dans ce blog

lundi 7 novembre 2011

Marcos' DD

Enfin, Daredevil est à nouveau lisible. Après une intérminable période "noire", glaque, et sans intérêt, la renaissance est là. Le trio Waid/ Ribera/Martin nous enchante avec des histoires qui rappelent un peu la période Lee/Colan. Les auteurs ont compris que pomper à l'infini (souvent mal) Miller n'apporterait plus rien. Ribera fait de l'excellent boulot (encré par son père) mais je voulais là montrer le travail du second dessinateur, Marcos Martin (les deux artistes alternent les arcs afin de garder au titre sa périodicité, sans perdre en qualité)

Ce DD n'est pas le meilleur comics du monde, c'est juste qu'enfin le fun est de retour sur un titre qui a vécu d'innombrables périodes sombres (souvent sublimes comme avec Miller/ Janson et Nocenti/ JRjr/Williamson) mais qui peut aussi être brillamment léger!

Petit forilège de pages/cases non spoiler pour les francophones 



Couv prouvant que s'il faut faire sombre, M Martin sait faire aussi 

Ceux qui ont lu mon Spider-Mag savent que Marcos Martin ne fait pas le crayonné puis l'encrage. Il fait un rough en tout petit puis attaque la planche, alternant crayon et encre sans finaliser l'un puis l'autre chronologiquement
Un rough 
Et le final 

8 commentaires:

Laurent a dit…

Je suis impatient de découvrir ce DD en France.

Surfer a dit…

"Après une intérminable période "noire", glaque, et sans intérêt, la renaissance est là."

--> Je te trouves un peu sévere avec Bendis/Maleev et Brubaker/Lark. J'ai adoré ces periodes.

Pour les visuels présentés aujourd'hui. Je trouve la 2ème vignette de Marcos Martin, celle ou Matt revet son masque, complètement ratée. Il a un profil bizzare un nez carré!!!

Philippe Cordier a dit…

Ah mais attention, je parle de l'interminable (a supporter en tout cas) periode APRES Brubaker. Quand DD devient malefique...
Quant aux nez de MMartin c'est vrai qu'ils sont souvent etranges mais ca ne me derange pas

Surfer a dit…

Ah oui, au temps pour moi ! Là je te rejoins complètement j’ai eu aussi beaucoup de mal avec la période Diggle.

Pour Marcos Martin, j’aime aussi beaucoup son style. Et tu as raisons de dire que ses dessins sont lisibles. Des traits simples et sans fioriture mais malgré tout essentiels et très expressifs.
Mais pour rester dans la lisibilité il faut aussi garder les mêmes traits d’une case sur l’autre. Si on reprend l’exemple du nez, on a l’impression que ce n’est plus Matt. Ou alors qu’il a pris une beigne de Hulk en pleine poire entre deux cases. Je ne pense pas que ce soit le genre d’ellipse que Mr Martin veuille nous faire comprendre ;-)

Sinon, attention, je ne parle là que d’une erreur dans une case. Je n’en fais pas non plus une généralité. Même les plus grands font des erreurs. Marcos Martin est jeune, il a énormément de talent et il va beaucoup progresser.

lefeuvre a dit…

Une théorie un peu tirée par les cheveux :

Est-ce que ce nez carré n'est pas la tentative de Martin de synthétiser le Daredevil de Mazzucchelli (très visible sur la couverture que tu montres Phil), et celui de JR jr (avec nez en trompette)?

Martin semble déterminé à respecter l'historique graphique de chacun des personnages sur lequel il se penche, comme son Spidey proche de la version filliforme de Ditko. Ce nez étrange trouve peut-être là son origine...

Je vous ai prévenu, c'est un peu capillo-tracté !

Philippe Cordier a dit…

Ah oui, un poil tire par les cheveux mais pas bete:-) j'ai l'impression (mais c'est avec juste 2 num de recul) qu'il cherche encore un peu 'son' DD
alors que son Spidey doit clairement beaucoup a DItko

stephane a dit…

Personnellement le DD glauque ne m'a jamais dérangé, je l'ai découvert comme ça (avec Miller en même temps)et pour toi DD est attaché à cet atmosphère.

Après comme effectivement Diggle a complètement raté sa partie (et d'ailleurs la fin du run de Bru n'était pas super brillant non plus, je suis impatient de voir ce que ça peu donné un peu plus de légèreté surtout que Waid est un très bon scénariste de comics "classique" et que ouais , c'est évident, Martin fait parti des dessinos à suivre

Philippe Cordier a dit…

Attention le DD de MIller etait sombre, noir, pas glauque Celui de Diggle etait glauque et malsain -:)
Un peu de legerete fera l'alternance avant le retour evident du sombre (bien fait j'espere)