Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 30 avril 2012

Melting Pot de grands noms


Gros n’importe quoi, mais que j'aime
Du Romita jr bien sur : après DD, Iron Man (2ème période, encrage de Bob Wiacek) est, à égalité avec le Punisher, mon run favori de JRjr
En mettant bout à bout 2 planches de Mister Domina (quel nom) et une à moi (la dernière,pas la mieux), vous avez une séquence entière de ce titre

Mike Zeck ne travaille "que"sur du licensing de jouets. c'est plus que dommage pour nous, ses fans, car il n'a donc plus de prod comics. De loin en loin il fait quelques illues pour E Bay exclusivement; Il vient de vendre une série de Captain America. En voici 2. L'a pas perdu la main le Monsieur

Zeck toujours, mais très ancien : un crayonné encré par Bob Layton (exceptionnellement pas mal) Klaus Janson (forcément très bon :-) Tom Palmer (exceptionnellement moyen à mon goût) et Joe Rubinstein (classique)

Un Frank Miller : pas un original encre, mais l'original de la mise en couleur de Mme Miller/ Varley, sur 300.
Et pour terminer ce "fourre tout de haut vol", grâce à Don Hudson, des crayonnés du génial 
Bret Blevins, sur des New Mutants, toujours très bons


samedi 28 avril 2012

La ville du pêché

Évènement : maintenant que Frank Miller commence à vendre quelques originaux, ça devait fatalement arriver : il expose et vend des originaux de ...Sin City. Les chanceux sur Paris pourront se régaler les yeux jusqu'au 22 05. Les autres, comme moi, se contenteront d'imaginer, grâce aux scans, ce que peuvent bien donner ces planches un peu plus grandes que du A3
c'est ici, à la galerie 9ème art

Le jour même de la mise en ligne 99% des planches étaient vendues (entre 5 et 7 000€ l'une quand même)
Echantillon (choisi pour le travail au crayon bleu, case 1, qui disparait ensuite mais qui est là pour construire les formes)

vendredi 27 avril 2012

Jeunes egos d'encrage

Bob McLeod est un encreur exigeant, et un dessinateur du même calibre. Même jeune c'était le cas. Il a eu à crayonner des planches de Star Wars, il y a plusieurs décennies de cela.
Son souhait est toujours de crayonner et encrer lui même ou, s'il ne peut s'encrer, de pousser ses crayonnés. Sur Star Wars il était jeune et l'encreur en titre était déjà un vétéran, le géant Tom Palmer
Palmer a demandé à n'avoir que des découpages. Visiblement McLeod les a bien poussés; Du coup il n'y a pas de masses noires mais il indique des ombres quand même et peaufine le crayon
Reste que la patte Palmer est évident, et le boulot méchamment bon au final

jeudi 26 avril 2012

Swinging Todd

 Le run de Todd McFarlane sur Spidey, bien avant que Mister Million Dollars ne prenne un peu la grosse tête, était fort sympathique. Surtout lorsqu'il avait un scénariste (Michelinie) Une star en devenir est toujours sympa à regarder. Il ne savait pas "bien" dessiner (au sens académique du terme) mais il a apporté une énergie, une pêche, communicative. Il a poussé très très loin l'aspect Araignée voulu par Ditko
Aux débuts j'étais sceptique (malgré mon "jeune" âge) puis conquis
Evolution :
Sur cette planche là on voit que ses persos sont un peu caoutchouc d'apparence, pas spécialement pensés/charpentés.Une bonne influence Eisner/Kane/Miller sur la verticalité et un JJJameson qui ne m'emballait pas des masses
 Quand Spidey apparait c'est "mieux" mais c'est quand même bien bancal. Astuce au passage : n'encrez pas vos planches au feutre, ou gardez les loin de la lumière (la fenêtre a presque disparue et les immeubles case 1 ne vont pas tarder non plus)
 Plus de Spidey donc encore mieux. décors bof, mais y a quelque chose. Un style se dégage clairement
 Et là on touche du doigt le "truc McFarlane" : il a apporté un style nouveau, une absence de réalisme sympa, des défauts qu'il déguise en forces et surtout, surtout, ce comics apportait ...du fun!!!
 Fun et cool! (ca fait djeuns) voilà ce que me faisait ressentir ce genre de couv. Là encore la construction des perso n'est pas forcément au top (Todd étant là l'anti Gil Kane) les "lignes manga" ne sont pas d'aplomb (en général il n'y a qu'un point de fuite pour ce genre de choses) mais quelle claque ça donne

 Et je finis sur un choix de couv qui me sont restées
Bien sur THE comics au tirage extrême

 Le reste, sur sa série non solo :
Iconique à jamais, en 2 versions

 Clin d'oeil marrant à Action Comics
 Celle ci m'a marqué, probablement juste parce que ce fut le début de mon achat du run en vo je crois
 Pas géniale (Cap est physiquement...argh) mais mes yeux d'ado ont aimé voir ces deux perso sur la même couv

 Et grosse patate pour le dernier numéro du Toddler sur le titre (avant son relaunch en tant que méga grosse vedette qui fait tout tout seul)

mercredi 25 avril 2012

Lee weeks et DD...2 NEWS

 Fans de DD, fans de Lee Weeks (ou les 2, comme moi) réjouissez vous : Cet auteur de très haut niveau prépare une mini sur le perso, en 3 parties. A priori prévue pour la fin de l'année (je ne sais pas si le 1 sortira avant ou après le 1 de DD End of Days par Bendis/Mack/Janson/Sienkiewicz, mais ca va être du lourd avec ces 2 mini)
Lee Weeks scénarise, dessine, et encre!!! Ca va être un plaisir infini.
Voici ce qu'il montre sur sa page FB



J'ai très très hâte

mardi 24 avril 2012

Lee weeks et DD...1


  

Ann Nocenti a quitté Daredevil au 291 (JRjr ayant lâché les crayons au 282), sur cette image ci dessus (une belle boucle bien bouclée) Lee Weeks officiait donc depuis le départ de Romita jr (moins quelques fill ins) Au 293 Chichester scénarise depuis peu (dediou quelle baisse de niveau comparé à Nocenti), mais Williamson est toujours là avec ses pinceaux magiques. C'est toutefois sur ce numéro que Weeks tente des bouts d'encrage seul
Grace à Don Hudson, vous allez voir, sous la couv et la page titre, des pages au crayon par Lee Weeks. 
Un énorme plaisir des yeux

lundi 23 avril 2012

Le roi Franquin

 En, 1965, dans une très belle histoire de Spirou et Fantasio, un certain Gaston L prend le pouvoir, dans l'esprit (et la main) de son créateur.
Le génialissime Franquin livre là une superbe histoire, comme toujours. Dupuis rend un magnifique et mérité hommage à ce génie absolu du 9ème art, en réeditant (avec nouvelle mise en couleurs de Jannin) les 22 pages de Bravo Les Brothers mélant la rédac, Gaston, Spirou, Fantasio...Mais surtout, des repro niveau de gris des planches originales suivent (sauf 2 remplacées par le film noir), commentées et bourrées d'anecdotes et documents.Un poil plus cher qu'un album "normal" (24€) mais incontournable. Merci à monsieur Cyrille M pour m'avoir poussé (pas fort, je tombe vite sur ce sujet) vers cet achat




Quand je pense que j'ai, gamin, emprunté le livre Et Franquin créa la Gaffe, de Numa Sadoul, que je l'ai bien sur rendu, honnête que je suis/étais. Et que maintenant si on a de la chance on le trouve à 100€ sur E Bay (bon parait que Sadoul préparerait une réed augmentée, croisons les doigts, ce livre était une merveille)

vendredi 20 avril 2012

Un peu de Will Eisner, à vendre ici même

J'ai acheté ce film d'une planche de Will Eisner sur E Bay il y a quelques années. je vais, je pense, la mettre en vente sous peu, probablement via E Bay aussi, mais je préfère, d'abord, passer par ce blog, au cas où des fans soient intéressés.
Il s'agit du film (transparent épais, type cellulo -ici sur une carton blanc) utilisé par l'éditeur pour imprimer la planche 7 de Dropsie Avenue : The Neighborhood, l'une des oeuvres majeures du Maître
Attention,il est évident qu'il ne s'agit pas de la planche originale (il m'aurait fallu vendre un rein pour l'acheter) mais du film tiré de la planche, et ayant servi à l'impression du Graphic Novel US.
Format à peine supérieur à un A4 (22/30 cm)
La photo est un peu floue (pas le film bien sur)
Je le vends 50€

Le GN, pour les curieux (une merveille)

jeudi 19 avril 2012

Cours magistral

 Tous les numéros de la revue us de chez Twomorrows, DRAW!, sont incontournables, pour les auteurs pros, en herbe, ou fans de techniques. Si vous avez la possibilité de trouver le plus récent, le 22, en comics shop, jetez vous dessus. Malgré l'absence exceptionnelle de Bret Blevins, le sommaire est extra : Une itw récente de Miller, des tas de repros n et b de ses travaux avec Klaus Janson (DD, DKR...) et une très intéressante interview se Scott Williams, avec plein  de step by steps
Un exemple de page (sur neal Adams il explique avoir fait des efforts de fous pour coller à l'esprit d'Adams des 70, mais ce dernier ayant évolué il a retouché lui même l'encrage de presques toutes les pages)
P'tit rappel, j'avais montré plein d'exemples "Adams/Williams",

mercredi 18 avril 2012

Good Thing


Je ne connaissais pas cet épisode d'un vieux Marvel Fanfare. Scénario (léger et fun) et dessin (forcément bien) par B W Smith.
Extra

mardi 17 avril 2012

Zeck et Beatty

 Suivez donc ce lien, et vous verrez un chouette step by step de John Beatty 
encrant Mike Zeck

C'est une commande d'encrage. Beatty s'est basé sur le rough encré par Zeck lui même, le commanditaire demandant un encrage sur grand format et "plus fin"
L'encrage de Zeck
Et une des étapes de Beatty, le reste sur le lien