Rechercher dans ce blog

Chargement...

vendredi 29 juin 2012

Integralement Bernet

Alex Toth malheureusement parti (Caniff et Sickles...n'en parlons même pas) il ne reste plus que lui, en géant incontestable du noir et blanc de cette école "less is more" : Jordi Bernet
Deux intégrales vf  me donnent l'occasion d'en parler un peu. l'une récente et l'autre un peu moins

Kraken (le compère Abuli au scénar) est une histoire qui a connu bien des vicissitudes de parution en vf. Enfin une intégrale superbe, n et b, chez Drugstore. De l'ambiance, de l'ambiance et... de l'ambiance
Le monstre des égouts que l'on aperçoit un peu ci dessous (en vo) n'est quasi jamais vu, car c'est un prétexte. Les bas fonds de la ville, et de l'âme humaine, mais non sans cet humour noir dont les 2 amis sont coutumiers. Pas bien cher et très très bien
La seconde intégrale (un poil plus ancienne) est une colossale édition noir et blanc de son chef d’œuvre, Torpedo (toujours avec Abuli) Vents d'ouest 640 pages! Le Must
 Flingues, belles poupées, noirceurs, cynisme...tout y est; Un dessin réaliste nous retournerait l'estomac; Là c'est tout juste parfait (même si c'est limite sur la dernière histoire dont on se demande encore comment elle a passé la "censure" actuelle)

Alex Toth a dessiné la 1ère histoire (courte), puis a demandé à ce que le perso soit moins négatif, ce que le scénariste et l’éditeur ont refusé; Il est donc parti. Ça donnait des pages superbes, mais peu nombreuses, comme celle là

                                                           Torpedo par Bernet c'est ça



Pour finir, Bernet sait tout faire. Si je ne suis pas plus emballé que ça par ses "culcul" Clara, son Tex est très bien, ses Jonah Hex était renversants... mais il sait aussi faire du héros à collant

 et du détective hors normes

mercredi 27 juin 2012

El Rico


J'ai l'impression d'avoir toujours vu le nom/les livres...d'Eric Herenguel. Il est pourtant a peu près de mon âge mais le bougre à commencé jeune. J'ai découvert son blog assez récemment, allez y car si ce que vous voyez sur mon blog vous plait, ses références semblent les mêmes
(et plaisir de voir qu'il m'a mis en lien :-)
C'est
Il a fait beaucoup de choses. Je n'ai pas tout suivi. Je me souviens avoir été surpris d'apprendre qu'il avait repris un temps la très Franco-Belge "balade au bout du monde"
Je l'ai découvert, comme un certain Denis Bajram, dans les pages de Scarce il y a...longtemps
Il a fait ce livre en deux tomes, en 91, sur scénar de Jean Wacquet (DV, Scarce...Soleil)
J'avais vraiment beaucoup aimé, car si le scénar n'évitait pas des clichés et sentait le "fanboy en cours de professionnalisation", le découpage et les dessins étaient d'un sacré niveau, à des années lumières du fanzinat

Dans la foulée il y eu une couv exclusive et itw illustrée de beaux n et b
Plus tard je n'ai pas tout vu, mais j'avais trouvée sympa sa grosse déconne sur Krän

Là où il m'a clairement attrapé, c'est sur Lune d'Argent sur Providence. Un excellent western, mêlé d'un peu de surnaturel. Très bonne lecture, bien conseillée. Surprise de voir alors que couleur tradi et ordi pouvaient    faire très bon ménage
Il est vraiment doué. allez sur son blog, et vous verrez par vous même


Pis un gars qui bosse sur un comics, et se paie le luxe d'avoir Olivier Vatine aux couv, moi je dis grand respect
Regardez ce que lui a fait OV


lundi 25 juin 2012

Lee Weeks raté

Mais non ce n'est pas du Lee Weeks, raté. Ca n'existe pas. C'est du Lee Weeks que j'ai malheureusement raté. Selon sa page facebook ce Avengers Iron Age serait sorti l'an dernier! Je ne l'ai pas vu passer mais ce que montre Weeks est à tomber. C'est le genre de comics que j'adore : classique, solide, recherché en mise en page mais pas prétentieux,  détaillé mais pas trop (pis c'est la "bonne" armure en plus)...
A ce niveau, et aussi actifs, pour moi il y a lui, JRjr et Alan Davis


jeudi 21 juin 2012

Strasbulles and Co

 Klaus Janson en vadrouille
Mon petit résumé, partial et partiel, du périple d'un américain à Lyon/ Strasbourg/Paris, à l'occasion,
 principale, du festival de Strasbulles.
Accueil de KJ donc, village de l'Ain (le mien), famille, repas...
Puis balade sur Lyon, itw pour un (lointain?) numéro de Scarce par Mister Xavier Lancel, puis repas sympathique avec une bande de Lyonnais fondus de comics (on devine un peu le Munaro et vous avez aussi un demi Lancel à gauche)
 Strasbourg! Avant que je n'oublie, un grand bravo (et merci) à Raph et sa bande qui ont fait un boulot extra d'organisation, d'accueil, avec sourire tous les jours malgré la pression...
Chouette endroit pour les signatures, et les exposants/bouquinistes/ des auteurs étaient sous ces tentes sur la place
En zoomant voici l'un des énormes "placards promo", made in KJ 
A l'intérieur de batiment, la couv, très bien mise en avant, du superbe comics de Laurent Lefeuvre, encore dispo en allant le lui demander (et acheter, pas cher) gentiment sur son blog
 Le WE commence par une conférence sur l'encrage. Quel dommage qu'il y ait eu bien peu de monde car je pense qu'elle aurait pu intéresser plus de personnes. Sur l'image (merci Laurent) de gauche à droite, KJ, votre serviteur, et Laurent Lefeuvre
Pour pas mal d'artistes Strasbulles avait "distribué" chaque jour, à l'avance, les billets pour les dédicaces, ce qui permettait à tous les heureux gagnants de passer quelques heures près de l'artiste, à la même table ronde
 Des exemples de dédicaces de KJ car je pense que vous êtes plus là pour ça que pour ma prose




 Une photo, juste avant que nous ne partions manger, parce que quand même c'est la méga classe :
En avant plan KJ et Laurent Lefeuvre. A l'arrière de gauche à droite, Gerald Parel, Stephanie Hans et Thierry Martin. J'en profite pour dire qu'en plus de cette "tournée KJ" , mon plaisir sur ce festival aura été lié aux nombreux échanges et rencontres, avec mention spéciale pour Messieurs Lefeuvre et Martin. Trop court, trop court (même si 2 jours permettent d'avoir quelques centaines d'heures de paroles made in L.Lefeuvre, le bonhomme parlant encore plus qu'il n'écrit).
Un régal de discussions (sans parler de la sensation étrange de croiser régulièrement, dans le hall de l'hotel ou les repas, des Hermann, Liberator, Riff Reb's, Cromwell...)
Up to Paris pour 1 jour et demi. La libraire ApoKlyps/ Laurent (un autre) avait bien fait les choses pour 3 heures de dédicaces
A gauche sur la photo, celui qui m'a permis de parler longtemps pendant que KJ dessinait, Xavier-Comic Box Redac'chef- Fournier (pas de trace ici des visages que j'ai eu plaisir à voir, venus de buzz comics) 
 Un exemple de dessins de ce soir là, dessins qui seront suivis d'un excellent repas dont je n'ai pas pensé à prendre de photos, couillon que je suis

Pour finir, car il faut malheureusement finir, retour à la réalité, non sans voir vu des musées, dont celui (MAM de Paris) consacrant une bien belle expo à Robert Crumb

Encore merci à Klaus Janson bien sur, Raph, Christian, Laurent (N), Laurent (L), Thierry (M)...
pour ces superbes moments
A refaire?

mardi 19 juin 2012

Spidey :on refait l'histoire


Et non ce n'était pas un gag (merci au passage à Maitre Steve pour cette case) : il y a quelques années la tante adorée de Peter a bien découvert le secret de son neveu (il a des bandages et porte un costume aux couleurs primaires). Quel choc que la fin de l'identité secrète pour les fans de longue date.
La planche originale par Romita Jr/ Hanna
Heureusement le boss (Quesada) est venu annuler tout cela (et plus) d'un coup de baguette magique éditoriale. Retour aux sources, on tisse une toile, euh non, on tire un trait