Rechercher dans ce blog

vendredi 25 avril 2014

In the mood

 Daredevil 189. Le run géant de Miller/ Janson touche carrément à sa fin. Miller a laché le dessin depuis un bon moment, ne fournissant plus à Janson que des découpages/mises en place. Janson n'est pas encore seul au dessin (avec des lacunes dans ses premiers temps solos) Nous avons donc là le meilleur des 2 réunis: un découpage top et des finitions hors normes. 
Un exemple de narration qui peut vite tomber dans la platitude extrême, rendu ici excellent par le jeu de miroir, le zoom arrière/zoom avant, la superbe gestion des noirs, l'utilisation de la trame collée...
bref, tout est bien au final
 "détail" : la mise en couleur ne détruit rien, elle va dans le même sens que les 2 artistes. Logique, elle est de Janson

5 commentaires:

Laurent Lefeuvre a dit…

Heather sait que Matt est Daredevil ?
Je ne me rappelle plus.

Sinon... c'est bizarre d'écrire à un aveugle, non ?

Laurent Sieurac a dit…

C'est surtout bizarre qu'il tente de le lire avec ces yeux et pas ces doigts ;)

Sinon très chouette la version N&B!

Philippe Cordier a dit…

oui c'est con qu'il regarde mais je crois qu'un temps ils parlaient chez marvel de sensibilité des doigts pour lire du "noir" (c'est comme ça que les aveugle évoquent l'écriture non braille)

Laurent Lefeuvre a dit…

Elle a peut-être appuyé très fort avec son BIC.

Super noir et blanc, en effet. Je suis moins client de la version couleur, j'avoue.

Vinc a dit…

Vous noterez que dans le reflet des lunettes de Matt, il n'y a que la forme du papier, sans écriture.
Il appelle donc Heather pour qu'elle lui donne le contenu du message ;)