Rechercher dans ce blog

mercredi 8 octobre 2014

Scarce 80

Très irrégulier dans son rythme de parution, le prozine Scarce reste une sorte de référence.
L'appeler Lancel Mag sera bientôt une nécessité tant son redac'chef abat un boulot de titans souvent relativement seul mais toute boutade mise à part où d'autres pouvez lire un copieux dossier sur Power Pack (Puissance 4 pour les vieux lecteurs de Spidey)?
Scarce se moque des modes et du temps qui passe. Cela fait une partie de son charme et de sa force
J'essaierai d'en parler un peu plus quand je l'aurai lu mais en attendant voici la belle couv made in Laurent-je suis un Renard que l'on voit partout-Lefeuvre
De mémoire je ne crois pas avoir fait plus de deux choses dans ce numéro :
-Un article hommage (par le biais de sa dernière œuvre) à Joe Kubert. (écrit en septembre 2012, juste après sa mort, mais Scarce se moque du temps qui passe on vous dit : -)
 
-Le retour du point d'encrage sur un artiste que j'admire et qui a eu la gentillesse de faire des textes pour illustrer les crayonnés/encrages choisis sur ces 3 pages : Bret Blevins
 

1 commentaire:

Franck Jammes a dit…

D'un autre côté, Scarce voudrait être à la mode, il aurait du mal... C'est ce qui fait son charme.