Rechercher dans ce blog

mercredi 15 mars 2017

Bill's paintings

Découvrir cette récente, et magnifique, peinture de Hellboy par Bill Sienkiewicz m'a donné envie, juste pour le plaisir des yeux, de montrer un minuscule échantillon du talent de cet artiste protéiforme. Juste de la peinture, alors qu'il maitrise absolument tous les domaines et nécessiterait une entrée comparative uniquement sur son talent au crayon, à l'encre, en noir et blanc, en couleur, avec ordi, sans ordi, en "réaliste", en presque abstrait...Un géant!
 
 
 
 
 
 
 
 
Très récent. Comment mixer ressemblance imposée et style personnel
Également ultra récent. J'adore

 Cette peinture, sublime, n'est pas de Sienkiewicz mais d'un illustrateur majeur n'ayant pas pu ne pas influencer le grand Bill, NC Wyeth

11 commentaires:

Lionel Garcia a dit…

Une peinture de N.C Wyeth tirée de "L'île au trésor" si mes souvenirs sont bons. Bill S. n'est pas le seul auteur de comic à avoir été influencé par Wyeth. Si l'on regarde les dessins de celui-ci pour Rip Van Winkle, on ne peut que penser au travail de Charles Vess. La force de ces artistes et cette capacité qu'ils ont eu à renouveler le comic-book vient en grande partie, à mes yeux, du fait qu'ils ont eu la curiosité de regarder ailleurs que dans le comic-book.

Je trouve le parallèle entre Wyeth et Bill S. très intéressant tant sur le plan artistique que professionnel. Sienkiewicz a travaillé dans de multiples domaines et sa production dans le comic-book souvent considéré par les esthètes auto-proclamés comme de l'art commercial fait écho au fait que Wyeth, sur la fin de sa vie a œuvré, avec le même talent, dans la publicité avec par exemple des peintures pour Cola Cola...

Malgré les magnifiques travaux de Bill S. dans les comics, dès que je lis son nom quelque part je ne peux m'empêcher de penser à son récit au sein de la série Batman Black and White. Pour moi ce récit exprime à merveille, la spontanéité de l'artiste, la "nervosité" de son trait. Et la capacité de la Bande Dessinée à aborder tous les thèmes.

Laurent Lefeuvre a dit…

... Sans oublier de mentionner son engagement citoyen (politique étant devenu un gros mot) contre Trump. On peut même parler de résistance, tant sa page Facebook devient le relais de 1000 causes et faits parfois déformés, passés sous silence (je pense aux incendies de mosquées sur le territoire US), ou tout simplement les artistes qu'il met en avant grâce à sa notoriété.

Et qu'on ne me parle pas de mode : Au vu de réactions souvent très allergiques de pro-Trump sur ses posts, il y a fort à parier qu'il n'a rien à gagner de cet activisme très déterminé, et en même temps très positif/artistique.

Dernier point : Les hommages que Bill ne manque jamais de réaliser à la mort d'acteurs, écrivains ou musiciens est un autre signe de ce respect qu'il porte aux artistes. Il y a aussi des portraits de vivants, faits spontanément.

Ces hommages, rien que pour 2016/2017 (Bowie, M. Ali, Leonard Cohen, Carrie Fisher, Bill Paxton, Obama, Sanders... mériteraient une entrée ici à eux-seuls.

Cet homme sur qui le temps ne semble pas avoir prise, est un modèle, tant citoyen qu'artiste.

Longue vie à Bill !

Philippe Cordier a dit…

bon et bien, je crois être d’accords avec 100% de tout ce que vous dites
J'apprends juste que des gars semblent réagir négativement aux posts de Bill anti Trump!!? J'avais raté ça
Monde de fous

Lionel Garcia a dit…

Il serait surement intéressant de faire une entrée sur les travaux d'encreur de Bill S. Même si celui-ci possède une forte personnalité graphique (euphémisme).

Philippe Cordier a dit…

Il en est question, certes sans crayonnés, là
http://philcordier.blogspot.fr/2015/03/bill-lencreur.html
et quelques entrées sur son encrage sur Klaus, comme là
http://philcordier.blogspot.fr/2013/01/la-fin-de-dd-encore.html

Sinon le hasard était amusant, Bill a livré cette nuit un wip de la peinture qu'il est en train de faire pour le livre Kirby and Me, et c'est une tuerie!!! (Mister LL ne me contredira pas)

Laurent Lefeuvre a dit…

Je ne te contredit pas.

Ah ! Je vous laisse !

Je viens de re-regarder l'image : Nouvelle attaque cardiaque.

Laurent Lefeuvre a dit…

"contrediS"

Philippe Cordier a dit…

pareil
la version finale va demander une assistance respiratoire

oops, c'est vrai que personne d'autres ici n'a vu cette image :)

Lionel Garcia a dit…

J'avais totalement oublié cette entrée. C'est très plaisant de voir la manière dont Bill S. peut se démarquer en fonction des dessinateurs. Je reste toujours séduit par son travail sur Buscema, BWS. Et depuis, je me suis mis à apprécier son association avec Mary Wilshire que je qualifiais à l'époque d'anecdotique. J'adore le trait cassant et épuré que donne leur association.

Lemmy Westminster a dit…

Pour revenir sur les dessins, ils sont tous magnifiques à l'exception de celui de Wonder woman, peu inspiré. Enfin, celui sur Hellboy me redonne cette impression qu'il est impossible de louper une illustration sur Hellboy : le personnage étant cartoonesque au départ, on peut lui faire subir tout style de déformation et le rendu final aura TOUJOURS de la gueule, quelque soit l'artiste (et même l'amateur, car il suffit de quelques traits pour voir apparaître une tête de Hellboy aisément identifiable). Peut-être est ce là la véritable trouvaille (et le génie) de Mignola ?

Philippe Cordier a dit…

la WW est classique, sans grand intérêt de design...mais elle montre que Bill S peut TOUT faire brillamment, même du "good girl art"