Rechercher dans ce blog

Chargement...

samedi 30 avril 2011

Une araignée expressionniste

Dessin surprise (merci Lolo L) de Fred Salsedo. Aussi à l'aise pour traiter de sujets drôles (cf Ratafia) que des thèmes plus sérieux (Nous ne serons jamais des héros, avec O Jouvray), il livre là une version (couleur, qui aura droit au traitement niveau de gris pour le mag) que n'auraient pas renié E Schiele ou Klimt. Excellent
Petit bout:

vendredi 29 avril 2011

Il tisse à l'envers

Minuscule, mais renversant bout de l'un des strips made in Cyrille Munaro, pour le mag en préparation

mercredi 27 avril 2011

John père

Original : Une création de commande très récente par l'un des papas (d'adoption) de Spider-Man,
John Romita
Tout lecteur connait cette page mythique tirée d'Amazing Spider-Man

Une équipe de sport US a demandé à JR d'en faire une sorte de recréation, adaptée à leur équipe. L'excellent Tom Palmer se charge de l'encrage


Et pour finir, sur du toujours pas bien vieux, le noir et blanc d'un fort joli DD


lundi 25 avril 2011

Encore un Laurent L.

Laurent Lefeuvre, non content du dessin fait pour Spidey (cf petit bout/teasing récent) propose un second dessin.
 Je cache la tête pour vous réserver la surprise
Wrightsonien et superbe

dimanche 24 avril 2011

16 ans plus tard

Cul de sac est un excellent recueil de strips. Dispo en vf chez Delcourt. Drôle, original, fin...il renouvèle un genre souvent désuet.


Son auteur, Richard Thompson a indiqué qu'il était atteint de la maladie de Parkinson (et il est jeune le gars) Une assoc, en lien avec celle de MJ Fox, Team Cul de Sac, tente de collecter des fonds pour lutter conter cette maladie. Le premier a avoir envoyé une peinture, est aussi le premier à avoir publiquement soutenu le strip. Il s'agit de celui qui  montre une oeuvre pour la première fois depuis 16 ans. Le dieu du cartoon, papa de Calvin et Hobbes : Bill Watterson.
Il fait là le perso du grand frère, Petey

samedi 23 avril 2011

Urbaine Tragedie

Je viens de terminer cet ouvrage récent des Moutons Electriques, et je vous le conseille chaudement.
Jean marc Lainé est bien connu des fans de comics. Il fut, entre autres, rédacteur (de longue date, et de nos jours encore) chez Scarce (qu’il cite abondamment, merci à lui), responsable éditorial chez Semic du temps de Thierry Mornet, responsable de feu la collection Grand Angle chez Bamboo. Egalement auteur (avec l’ineffable Delzant) des manuels de la BD, conférencier, il est aussi scénariste (et pas manchot avec un crayon). Bref, un connaisseur.


Il s’attaque ici à une analyse de l’œuvre de Frank Miller. Beaucoup d’objectivité, pas mal de subjectivité aussi, forcément, une icono bien choisie. Des thématiques /angles intéressants qui cassent la chronologie classique (Miller et la politique, le ciné, les influences…). Jamais barbant ni professoral. Bien sur chacun, fan de l’auteur, trouvera à pinailler mais c’est l’intérêt de la chose que de se dire « tiens je n’aurais pas vu ça comme ça… » je sais par exemple que j'aurais consacré une part nettement plus importante à Klaus Janson, pas seulement car je l'apprécie (j'en vois qui ricanent dans le fond) mais parce que son apport fut énorme un temps, et son absence a beaucoup joué dans un second temps. A quelques détails près je me suis plus d’une fois surpris à me dire que c’est le bouquin que j’aurais aimé écrire. Fan de Miller de la première heure, ayant disséqué l’oeuvre (pour moi seul) je ne peux pas dire que j’ai appris des choses importantes (et je constate qu’à de très rares et petites exceptions près j’ai bien « tout lu Miller ») mais confronter les avis est un plaisir. Plaisir également, mais très perso, que de me voir cité 2 fois en bas de page dans ce livre. J’ai mes 15 mn de gloire ! : -)

Un compagnon indispensable au bouquin de conversations Miller/Eisner
Allez hop, juste une illue de fin, pas dans le livre : Probalement l'une des pages les plus emblématiques de l'un des principaux bouquins du bonhomme

vendredi 22 avril 2011

Peter l'a fait lui même...

...c'est un peu l'impression que l'on a, volontairement, quand on voit le costume de ce superbe Spider-Man signé de notre Laurent Lefeuvre
Comme d'hab pour ces entrées, un tout p'tit bout

jeudi 21 avril 2011

Lesson in ink

Et allez, il nous donne encore une leçon d'encrage plume/pinceau
Thierry Martin a remis ça, sur son blog
"Juste" une case, mais bondiou c'est beau à voir

mercredi 20 avril 2011

Colorful Spidey

Comme Sean Phillips (pour ceux qui suivent) un autre auteur contacté pour mon Spider-Mag n'en a fait qu'à sa tête et fait une illue couleur : -) Et bien du coup je pense que la 2ème et la 3ème de couv intérieures sont potentiellement occupées. En espérant que tous les autres fassent bien du noir et blanc.
J'adore le rendu. Antonio Lapone est un talentueux gentleman du dessin
 Mini bout

lundi 18 avril 2011

Que de belles planches

Jeff Singh est un collectionneur dont les planches possédées défient la raison; Sur CAF il expose des trésors
Voici un minuscules morceau (très) choisi pour vous inciter à aller voir
Il possède de très très belles pages du meilleur run de DD du monde (j'exagère, moi?) que je ne vous ferai plus l'affront de citer



 Il a du Joe Kubert dont cette Ragman à se damner
 Une page de Tex par Jordi Bernet
Et pour notre Laurent Lefeuvre, il a du Toppi...
et du Frazetta
le Monsieur a un goût certain car quelques Français sont à son "tableau de chasse" dont cette superbe page du Livre des Destins par Mister Franck Biancarelli

dimanche 17 avril 2011

Les sinistres 6

Reprenons les petits bouts d'illues en teasing, pour les dessins arrivant régulièrement, au fil de l'eau, pour le Spider-Mag en cours de conception
Hob s'y colle avec le Sinister six, même si ici je n'en montre que 2 (et un p'tit bout de tentacule d'un 3ème)

vendredi 15 avril 2011

O Vatine

Avec quelques rares auteurs, Olivier Vatine fait partie des dessinateurs qui, à l'adolescence, m'ont traumatisé par un trait qui me sidérait et que je ne parvenais pas à analyser. Encore aujourd'hui je le trouve bluffant. Ce mélange ricain/Franco belge m'a séduit dès ses premières planches. Je pourrais en parler/montrer des heures, mais je vais juste effleurer le sujet, quitte à y revenir plus tard (certainement)
Je suis tombé sur cette couv qui, déjà à l'époque, m'avait skotché. Voici la planche, et la version couleur finale

Son chef d'oeuvre, Angela, siiii long à arriver
Couv normale
Couv de la version n et b
Couv tirage de tête
et affiche
Qui se cache derrière ce cow boy?
Ma première claque de Western made in OV fut Adios Palomita. Je ne comprenais pas en 1991, qui était ce dessinateur crédité, Fabrice Lamy. Puis quand j'ai vu ce que donnait ledit Lamy seul, j'ai compris qu'ici Vatine faisait bien plus que le co-scénario
O Vatine a aussi 3 sketchbooks dispo dans la boite qu'il a particîpé à fonder

Et son bouquin incontournable, déjà évoqué il y a des mois ici
A titre perso voici le rough qu'il m'avait envoyé il y a bien des lunes, suite à une lettre de "fan de base" de ma part. Oh Joy
Et enfin, l'affiche qui trone dans mon garage, entre une affiche d'Eisner et un Spider-Man

mercredi 13 avril 2011

Et si Denis Bodart avait dessiné Dark Knight

Voici la question que l'on peut se poser en lisant cette sublime histoire datant de 2000, parue dans le journal de Spirou
C'est l'une des nombreuses merveilles postées par Tony Lariviere sur l'incontournable blog qu'il tient sur Denis Bodart. Foncez y, il y a des choses à vous renverser
Sur cette histoire courte, le duo de Green Manor (fabien Vehlmann au scénario) nous fait une sorte de mixte entre The Dark Knight Returns (on pense au Superman de Miller) Watchmen, et la mort de Bucky dans les pages de Captain America
Quant aux dessins, je vous laisse juge, moi je manque d'objectivité







lundi 11 avril 2011

Enter...Al Milgrom

S'il en est un qui fait partie des "unsung heroes" de ce business impitoyable qu'est celui des comics, c'est bien Al Milgrom. Pourtant il sait tout faire et fut dessinateur, encreur, scénariste et éditeur. En tant qu'editeur on lui doit la meilleure de toutes les anthologies Marvel : Marvel Fanfare
Il meritait un coup de chapeau, je pense.
 Impossible de parler, même en les evoquant brievement, de tous ses travaux. Il a été le "pompier de service" appelé en renfort au dessin très souvent. A l'encrage il a probablement oeuvré sur tous les dessinateurs ayant touché un crayon entre, à la louche, 1975 et 2000
Au dessin il est largement sous estimé, alors que son run, par exemple, sur Spider-Man, run qu'il scénarisait aussi avec le grand vétéran Jim Mooney à l'encrage, était très bon, et beau 


Bon d'accord il est aussi connu pour West Coast Avengers, un peu hasardeux niveau anatomie et compo parfois 
Et il a dessiné (Leialoha à l'encre) la suite de Secret Wars. Encore un appel d'urgence et il a du dessiner TRES vite 
Je voulais surtout exposer son travail en tant qu'encreur. Si pour moi, Williamson/ Palmer/Janson formeront toujours le trio de tête, Al Milgrom est probablement le meilleur encreur des années 80/90, en tant qu'artiste capable de s'effacer complètement derrière le dessinateur, quel que soit son style. Techniquement parfait, son encrage est totalement indécelable. Demandez vous si, honnêtement et sans en être avertis, vous auriez trouvé une "patte Milgrom" derrière tous ces genres différents. C'est parti

Ross Andru 
Sal Buscema 
Jim Starlin 
Ed Hannigan 
George Perez

Mike Golden 
John Romita 
Rick Leonardi 
Art Adams 
Steve Rude 
John Byrne 
Larry Stroman 
Joe Quesada 
Mike Zeck 
Jae Lee 
Et...John Romita Jr 
Si ce n'est pas du talent et de l'adaptabilité...
Chapeau bas M'sieur Milgrom