Rechercher dans ce blog

jeudi 17 mai 2012

Ascension d 'un personnage

Encore un mauvais nom d'entrée, mais on s'en moque, l'essentiel étant que vous devriez revenir ici demain pour une annonce concernant celui dont je parle aujourd'hui, l'encreur d'un certain Frank Miller.
Klaus Janson encrait très fidèlement le fan de Eisner/ Kane sur les premiers numéros de leurs DD...



J'ai déjà montré ce que ça donnait sur la fin, avec les simples roughs de Miller. Mais déjà avant cela les crayonnés se faisaient plus légers, et le rôle de l'encreur montait. 
Là on voit bien le style Janson sur ces  décors (effets de trames) et les perso sont plus "ronds"

Dernière case, hors sujet car ni DD ni Miller : Avengers par Byrne. Très ancien boulot, mais un encrage déjà plus que reconnaissable
                                                                        A demain?

5 commentaires:

laurent Sieurac a dit…

On ne reconnait d'ailleurs pas Byrne pour le coup!

J'avais pas souvenir qu'il est été aussi "lourd" sur les avengers de JB d'ailleurs!

Bon sinon j'espère qu'un de ses 4 tu nous montreras du Janson sur Gène Colan et ses superbes batman par exp ;)

Philippe Cordier a dit…

Son empreinte sur Byrne m'a aussi surpris, pour l'epoque
Et c'est clair que Colan/ KJ c'était la grande classe (pour moi, héretique que je suis, c'est encore mieux que Colan/Palmer) Ah ces Jemm....

laurent Sieurac a dit…

Pas forcement hérétique pour le coup car il apporte une énergie différente de celle de Palmer je trouve et c'est pas mal intéressant au final. Cependant, et pour mettre tous le monde d'accord, ayant lu quelques trucs de Colan dernièrement, le travail de Bob Smith est certainement celui qui respecte le plus les crayonné de Colan et leur donne toute leur puissance sans pour autant imposer son style comme c'est le cas des deux sus-nommés ;)

Philippe Cordier a dit…

ah c'est vrai j'avais oublié Smith Tu as raison Mais les deux autres géants sont dans un autre monde graphique

Chazamme a dit…

Byrne (Aoouuoooouuu !) encré par Janson !!!
Une tuerie.
Et je redis : Je suis un robot.