Rechercher dans ce blog

samedi 18 août 2012

Au jour le jour

 Gros coup de coeur : j'étais passé à côté de cette vf sortie il y a quelques mois chez Urban comics. Mon excellent libraire (Expérience/ Lyon) me l'a fortement conseillé. Bonne idée
Je n'ai pas pu lâcher les plus de 240 pages (lues d'une traite)
Je n'avais pas bien accroché à Umbrella Acadamy, des mêmes frères jumeaux
Fabio Moon et Gabriel Ba
Pour le coup c'est autre chose : Bras écrit des nécro dans un journal, et ne parvient pas à se hisser au niveau de son père, célèbre écrivain brésilien. Il vit sa vie, ou tente de la construire, entre femme, enfant, ami(s?)...
Bras meurt enfant, à 11 ans. Non, à  28, d'un accident? A moins que ce ne soit 76, ou...
En fait les frangins nous plongent dans les mutiples morts, et vies, possibles du héros.
Une ode à la vie par une immersion dans la mort. On pourrait sombrer dans le pathos absolu, et c'est ce que m'a fait craindre la postface de Craig Thompson (au dessin somptueux de Blankets mais à la mièvrerie excessive) Mais non, le cliché n'est qu'effleuré et le pathos seulement touché du doigt (mes seules réserves). Les frères partagent aussi avec Thompson un style de dessin assez proche dans l'esprit (même si plus narratif qu'illustratif pour les frangins) Parfait pour le propos. Les regards comptent énormément (tout comme les couleurs du meilleur coloriste actuel Dave-je ne suis pas musicien-Stewart)
Le génial Cyril Pedrosa signe la préface. Si ces 10 comics (Vertigo) compilés en un volume ne m'ont pas tirés de larme (contrairement au 3 Ombres de Pedrosa) ce n'est pas passé bien loin
Un livre touchant, poétique, fort, juste, ouvert, et qui permet au lecteur (qui a un peu "vécu") de se poser des questions en refermant le livre. Parmi celles ci, celle que les auteurs  nous "imposent" au détour des pages  : si tu meurs aujourd'hui, qu'a donc été ta vie?

Brillant

Quelques extraits en vo


3 commentaires:

Laurent Sieurac a dit…

J'avais lu cela en VO à la sortie du TPB j'ai vraiment a-do-ré.

Une lecture à mettre vraiment entre toutes les mains comme bien souvent avec les prods de Vertigo (même si parfois il faut attendre que les mains soient un peu plus grandes (Scalped par exp!!!))

stephane "Hob" gallais a dit…

un de mes gros coup de coeur.
J'en lis beaucoup de bd, y en a plusieurs que j'aime, un peu moins que j'adore et surtout il y en a vraiment très peu qui me donne l'impression de me faire grandir.

Persos, j'était dans une passe difficile à la lecture de ce comics et la thématique aurait pu être très difficile mais la fin m'a vraiment éclairé.


Une Bd exceptionnelle

Philippe Cordier a dit…

mais je vais finir par croire que mes goûts croisent celui de certains habitués de ce blog :-)