Rechercher dans ce blog

lundi 13 août 2012

Joe Kubert Mort d'un géant

Joe Kubert nous a quittés à presque 86 ans. Sale nouvelle.
Probablement l'un des derniers géants, même LE dernier si on note qu'il était scénariste/dessinateur/encreur/coloriste/lettreur (et editor)
Parmi nous, de cette aura , nous n'avons plus que John Romita
L'âge était là, mais ca n'en fait pas moins ch...
Le Monsieur, en plus d'une oeuvre de plus de 70 ans (il a commencé à 11 ans), et avoir touché à absolument tout, était ultra actif encore aujourd'hui
Dans mon pantheon perso j'aimais beaucoup Kirby, roi des comics de super héros, Alex Toth pour son apport au n et b que j'aime tant, et quelques autres, mais "mes" deux "Dieux du domaine" étaient sans conteste Will Eisner, et Joe Kubert, loin devant tout le monde
Une pensée pour ses fans et ses proches
Les hommages vont pleuvoir et c'est plus que mérité

13 commentaires:

lefeuvre a dit…

Ah merde !

Je venais de découvrir son "Yossel", espèce d'Uchronie intime dans laquelle il s'imagine dans une réalité où ses parents n'auraient pas émigré aux Etats Unis, et où l'horreur nazie l'aurait lentement rattrapé. Je considère ce livre comme son testament, comme Maus est celui de Spiegelman, et le Complot des Sages des Protocoles de Syon est celui d'Eisner.

Même sa technique du crayonné encrage traditionnel de l'industrie avait cédé la place à un crayonné sur kraft avec des réhauts de blanc. L'urgence de sortir, de "dégueuler" quelque chose avec la pudeur de ne pas s'attarder au fignolage inutile.



Il me semble que par-delà l'homme derrière Tarzan, Sgt Rock, Hawkman et autres Batman, c'est cette oeuvre là, comme "Fax de Sarajevo" qu'il aurait aimé que son départ provoque la découverte chez ceux qui la connaissaient peu.

John Romita, tiens bon !

Laurent Sieurac a dit…

RIP l'artiste!

Comme tu le soulignes, les derniers précurseurs sont en train de nous quitter progressivement. c'est certes un processus naturel, mais il n'empêche que cela n'en est pas moins douloureux!

Philippe Cordier a dit…

bien d'accord avec les 2 Laurents
Yossel est à part certes, mais à sa façon, détournée, il en dis, je pense, autant dans la seul oeuvre (et l'une de mes favorites)pas encore traduite en vf (pas pour longtemps je pense, du coup) : Jew Gangster, ainsi qu'A Stone. Il m'avait envoyé quelques mots pour Scarce et il évoquait une triologie pour Jew Gangster. Quel dommage, mais quel dommage
Je ne suis pas prêt de décrocher du mur le Spirit qu'il m'a fait en 2009 pour mon p'tit magazine
Quand il disparaitra Stan Lee sera une perte symbolique énorme (le vrp de luxe eclipse malheureusement le createur des 60') Idem pour la mort de Ditko qui sera un évènement à sa façàn. mais pour Kubert, pour moi, on est un cran au dessus. Les géants pionniers sont partis depuis longtemps (Sickles, Caniff, Foster...) et la second vague a presque disparue (Eisner, Kubert...)Ca se dépeuple sévère

Raf a dit…

Bien triste nouvelle, certains semblent immortels, surtout en les voyant encore à l'oeuvre (Watchmen) et tes derniers articles le concernant (Moby Dick) et là, la réalité nous rattrape.
Sale journée

franck a dit…

J'hésite toujours à commenter quand je connais peu ou pas l'oeuvre d'un artiste disparu. Mais savoir qu'il puisse être placé au panthéon des artistes, comme peut l'être un Eisner, suffit à me faire ressentir cette disparition comme pénible. J'espère, Phil, que je saurai découvrir Kubert comme j'ai pu déouvrir Eisner. Et que John Romita, dont j'adore le travail par dessus-tout, a encore quelques belles années devant lui avant de nous rendre un peu plus orphelins...

Philippe Cordier a dit…

l'avanatge de Kubert sur Eisner est qu'il y a plus de clefs d'entrées dans son oeuvre (Eisner, en caricaturant, c'est le Spirit ou les romans graphiques d'"observation") Avec Kubert tu peux tenter le super héros "classique" (Hawkman), ou ses Sergents Rock ou Enemy ace si tu aimes les war comics, même la Romance,ou les tarzans ou la préhistoire (Tor) ou aller plus près d'Eisner comme le soulignait Laurent (L) avec Fax from Sarajevo , Yossel ou Abraham Stone Ou le "polar" avec mon chouchou Jew Gangster
Si tu rates une entrée tu en as d'autres

franck a dit…

D'un point de vue thématique, je serais plus polar... donc je vais peut-être m'orienter vers ton chouchou. Merci Phil pour les tuyaux !

lefeuvre a dit…

Tant qu'on est dans le parallèle Kubert/Eisner comme introduction à l'oeuvre du premier par comparaison avec celle du deuxième, il y a un point commun Eisner/Kubert parmi les nombreux qui rassemblaient les deux hommes(pédagodie de leur métier, nécessité du témoignage...) : les deux ont fait leur adaptation de Moby Dick.

Philippe Cordier a dit…

sauf erreur de ma part celle de Kubert n'était malheureusement qu'en cours de réal non?

lefeuvre a dit…

Je ne sais pas : c'est sur ton blog que j'en ai vu des bouts !

Philippe Cordier a dit…

alors malheureusement ce n'était qu'en cours de prod :-(

Cap A a dit…

n'oublions pas le sublime Tex Willer que Mr Kubert avait dessiné de manière assez magistrale... Quoi qu'il touche, il était simplement bon, c'est ce qu'on appelle le génie. Et en plus, c'était un mec sympa avec ses fans. Vraimen ttriste qu'il nous ait quittés.

Philippe Cordier a dit…

yes Très beau Tex que j'avais en 4 vol vf couleurs, revendus pour acheter le sublime pavé n et b unique (vf aussi)