Rechercher dans ce blog

vendredi 3 août 2012

Mandrafina

Il n'y a pas que Jordi Bernet. "L'école latine", adepte de la narration et du noir et blanc, nous a offert un paquet de génies du crayon. En attendant Mastantuono, Font...petit projo aujourd'hui sur l'un de mes favoris, Domingo Mandrafina
Comme d'hab, pas de bio mais plus d'images
Cet argentin est loin de la frime, comme tous ses compatriotes il s"efforce "seulement" de raconter des histoires, tous les styles d'histoires (souvent avec son compère Trillo)
Il a un noir et blanc sublime, joue plus souvent du gaufrier que de mises en pages éclatées
Il crée des ambiances
Dès ses premiers travaux le ton est donné (cf Breccia/Caniff/Pratt...)
Son oeuvre majeure, dispo (comme Torpedo de Bernet) en gigantesque et incontournable intégrale vf noir et blanc
Ne vous fiez pas à la couv mal faite, l'intérieur est géant et vous allez vous régalez de cette histoire de famille/truands, pleine de second degré et de cynisme (mais moins sombre que les autres scénar de Trillo)
On trouve aussi pas mal de volumes de Vieilles canaiilles en vf, série qui reprend les mêmes personnages
Juste après Spaghetti Bro, voire avant, je mets cet album (et sa suite, un poil en dessous) : la grande arnaque fut primée, à juste titre, à Angoulême 98. Des couv assez mal composées par l'éditeur vf, mais quelle histoire, et que de beaux dessins





Moins connu, mais au moins aussi bien, ce bouquin, encore dispo en vf je pense, avec, pour une fois, un autre scénariste
Un bijou de polar façon Le faucon maltais






Il a fait tellement d'autres choses, mais ce sont les livres que je préfèrent (de ceux que je connais)
Son dernier bouquin est récent, le tome 1 d'une série directement pour la France (Delcourt). Son premier travail, à ma connaissance, en couleurs directes. Ca enlève, à mon sens, un peu de puissance et d'intérêt du trait, mais quelle maitrise
Série stoppée par la mort du regretté Carlos Trillo, espérons que le co scénariste permettra de relancer le titre prochainement, toujours avec Maitre Mandrafina


2 commentaires:

Laurent Sieurac a dit…

Spagetti brother est vraiment top même si j'ai trouvé la fin finalement un peu en roue libre.
Graphiquement c'est par contre juste énormeuu!

Il faudrait que je vois ce dernier projet en couleur j'y suis complètement passé à côté mais ça a l'air pas mal du tout en effet!

Philippe Cordier a dit…

c'est ta faute en + si j'ai fait cette entrée :-)