Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 28 juin 2010

Born Again Echantillon de perfection

Je tiens l’Arc de Daredevil Born Again, par Miller et Mazzucchelli, comme le meilleur de tous les temps, dans le genre super héros. N’ayons pas peur des mots !

Je ne ferai pas de longue tirade, et pis ceux qui veulent en savoir plus n’ont qu’à me commander un des DD mags qui me restent  :-)

Je veux juste montrer ici des planches exposées sur CAF par un certain LB Jefferies http://www.comicartfans.com/GalleryRoom.asp?Order=Date&Page=1&GSub=98361

Cet homme est l’heureux (et riche) propriétaire de l'intégralité de l'épisodes 230. Je ne les commenterai pas car ce serait long et trop dithyrambique (tout y étant parfait, de la narration à la finition) j'en causerais par contre volontiers dans les commentaires
Contacté par mes soins (mettre un ou deux images tirées de caf est "off radar" et possible, plus demande un accord à mes yeux) ce brave homme me demande de ne mettre que 12 pages ici. Ce que je fais, avec des séquences entières, vous renvoyant à son lien caf pour le reste
Plaisir, plus que rare, des yeux
















Merci à cet homme de goût (et d'argent) de nous permettre d'accéder à ces forts bons scans d'un bout d'une oeuvre absolument unique

dimanche 27 juin 2010

Ne manquez pas de voir

L'image du dessus, et celle du dessous, vous parle? Vous aimez le Mazz'? Daredevil? Vous aimez le noir et blanc? Je pense que vous ne sauriez oublier de revenir faire un tour ici demain à la même heure
Si c'est pas du teasing :-)


vendredi 25 juin 2010

Fegredo aux enfers

Duncan Fegredo a repris le dessin de Hellboy, guidé et drivé par Mike Mignola, tout le monde, ou presque, le sait. Vaste débat que celui de juger, parmi les fans de Fegredo, s’il a vendu son âme, et son style, ou s’il apporte quelque chose au personnage. Sur ses 1ers numéros je penchais clairement pour un virage (de carrière) lucratif mais artistiquement sans intérêt, tant le trait collait à celui de Mignola, dans la composition et dans le traitement. Je viens de lire le 2nde tpb, The Wild Hunt, et mon avis change : Fegredo apporte de plus en plus de lui-même à Hellboy et je trouve ça de mieux en mieux. Le sentiment est fluctuant à la lecture car on a parfois l’impression de regarder du Mignola, puis d’un seul coup on retrouve le trait aérien de l’artiste, bien moins figé que celui du Maître.
Des exemples ?
Une compo des débuts, totalement Mignolienne


Dès lors que la scène est statique, l’influence de Mignola augmente, comme sur la case 1

Idem sur cette page

Sur celle là, il se lâche un peu et la dernière case est un pur visage à la Fegredo, tout juste ombré pour être raccord avec le reste de la page

Une scène de baston très Mignola…

Mais sur celle-ci ca va mieux : la case 2 est une pose style Mignola, mais la dernière est plus vivante et à la Fegredo

Une page qui n’est pas hors du commun, mais qui a le mérite de montrer crayon encre et couleur

Enfonçons le clou avec du Fegredo pré Hellboy. Son point fort est de faire vivre les perso, d’insuffler une vie étonnante et un mouvement, que ce soit dans la case ou dans la narration (et autant au crayon qu’à l’encre)

Ici c’est l’un de ses chefs d’œuvres, Enigma (scénar de Milligan)

Le One Shot Face (même scénariste)

Scarecrow (même quand rien ne se passe, rien n’est figé)

Ultimate Adventures : scène banale qu’il rend intéressante par le cadrage et le mouvement



Il n’y a pas que sur Hellboy qu’il se fond dans un style. Sans aller aussi loin, il avait fait évoluer son trait pour Tom Strong, enlevant les noirs et travaillant les détails

Son travail sur les couv reste l’un des plus bluffant
Que ce soit au trait…

Ou à la peinture/ ici Enigma…



Et Shade (incontournable série) Il parvient à conserver toute l’énergie de son trait, même à la peinture


mercredi 23 juin 2010

Daredevil aide qui?

Encore du Daredevil ? Hé oui, c’est comme ça.
J’ai trouvé cette image intéressante et amusante : la couv de DD 10 par un géant : Wally Wood ; Notre héros à la rescousse


Et sa version imprimée : Où est la dame ?... A pu de fille en détresse : -)


Je trouve que cette commission privée (et magnifique) d’un autre grand ; Alan Davis, est assez proche de la compo de ce DD Woodesque.

Ah oui j’oubliais : l’image du haut de cette entrée n’a pas de lien avec Wood, mais j’adore cette séquence Miller/Janson, qui montre que l’on peut être léger sans sombrer dans la caricature, et garder un trait réaliste sans ultra réalisme

dimanche 20 juin 2010

Avengers covers

The Heroic Age est la nouvelle « mode Marvel », après la sombre période Dark Reign. Ce retour aux sources , plus lumineux, n’est pas pour me déplaire , car on en soupe vite du côté « mes super héros sont sombres et glauques car je suis scénariste/editor…, j’ai grandis, je suis mur, et c’est ça que j’aime".

Bref, voici la couv connue des Avengers nouvelle mouture de Bendis / Romita jr/janson/ White. C’est la version validée mais sur la version publiée je suis ravi de voir que Marvel note enfin les noms des 4 pros concernés: scénariste, dessinateur, encreur et coloriste. Un retour de reconnaissance pour les deux derniers ?
En tout cas, voici donc la couv validée, et en dessous la 1ère version de Dean White. J’aime bien le côté « métallique » du fond initial, mais Marvel a voulu quelque chose qui colle plus au ton de la série



La couv du 2 est correcte, pour moi, sans plus


Celle du 3 à l’énorme défaut d’être peinte directement par White sur le crayonné de JRjr, ce qui oblitère en partie ce dernier


Pis la plus belle des couv de la série à ce jour, la 4.
Version publiée et version d’origine, très proches



Et le couv du 5, en plus de ne pas être dégueu, résoud le problème de la 1 qui avait autant de perso (un de moins même) mais trop "serrés"


Pour le contenu du 1, disons que je ne suis pas fan de Bendis (ni des Avengers en fait) mais que c’est distrayant et bien fait.


Il parait que le 2 est mieux.
Echantillon mini

vendredi 18 juin 2010

Bob et Paul

On ne va pas contre sa nature d'encreur
Voici un mini exemple de ce que sait faire Bob Wiacek, célèbre (et talentueux) encreur (surveillez vos prochains numéros de Scarce) quand il dessine;
Fort joli visage de Iron Man, clean comme il se doit avec Wiacek

Et bien même quand il s'amuse à "singer" Miller sur ce sketch de Marv/ Sin City, on voit qu'il reste propre (il a même détouré certaines zones noires avant de les remplir (à l'opposé de Miller qui gouache et encre presque au rouleau)


Même nature avec Paul Neary. On oublie un peu vite que si Mark Farmer est THE encreur de Davis, Neary fut son encreur attitré, et bourré de talent, bien avant (et longtemps)
Sur cette planche du splendide one shot de Wolverine qu'ils ont fait ensemble il y a bien des années, on dirait que sur la dernière case (en bas à gauche)  il y a du "splattered ink" (encre projettée, par exemple avec une brosse à dent...) Que nenni! De près on voit que ce malade à presque fait du pointillisme : tous les traits , minuscules, sont tracès. Joli rendu en tout cas