Rechercher dans ce blog

lundi 11 mars 2013

Marvel Comics

Attention entrée TRES chargée aujourd'hui
J'ai fini ce livre il y a peu. Je ne sais pas si un éditeur va en faire une vf, mais je l'espère pour ceux que lire 400 pages d'anglais, sans images, rebute un peu
Excellent bouquin.
Le buzz est important car  c'est un best seller, et probablement le 1er best seller à couvrir toute l'histoire de Marvel, depuis le tout petit Atlas/Timely, jusqu'au Marvel de nos jours
Alors bien sur, 400 pages (même sans images) c'est très peu pour une telle aventure, donc il y a des raccourcis, de très probables oublis, mais Sean Howe évoque tous les aspects : humains, techniques, ciné, enjeux de pouvoirs, conflits de personnes (un côté people inévitable et, avouons le, intéressant)
Le gros intérêt de ce livre, pour moi, est de cumuler de très nombreuses anecdotes, avec des évènements plus importants (le rôle méconnu et primordial des présidents qui se succédèrent au dessus des editor in chief par exemple). Il est chronologique tout en étant assez bien écrit pour que le bouquin se lise un peu comme un roman.
Celui qui se gave de Back Issue et autres revues comme Alter ego apprendra assez peu de choses (quoi que) mais celui qui est "juste"passionné par Marvel, va se régaler de tous ces "behind the scene"
La quasi totalité du livre est basée sur de très nombreuses itw ou témoignages que l'auteur compile et met en forme dans un récit (certains sont sous couvert d'anonymat, lisez et vous comprendrez)
Une très légère magie disparait après lecture (tel auteur semble être un c... alors que j'adorais ses livres, ou j'aimais cette période qui était infernale au niveau editorial, ou le contraire...) mais c'est passionnant
Howe sait bien qu'il est frustrant de parler autant de comics, et de ne rien avoir à se mettre sous les yeux, alors il ouvert ce site, qu'il inonde de docs en lien avec son livre. Le cumul livre + site est une merveille
Je vous fais un melting pot subjectif d'images tirées de cette source, mais allez voir le lien mis à jour régulièrement
 
Le livre commence par celui sans qui Marvel ne serait jamais né, publisher Martin Goodman
 Une très grosse part est réservée à Stan-the Man-Lee bien sur

La toute première photo connue de Stanley Lieber, pardon, de Stan Lee

 Mais pas de Stan Lee sans le King, Jack Kirby (l'auteur évoque, heureusement sans trancher, les nombreuses versions/conflits entre Kirby et Lee)
La seule photo de tout le livre est celle là
Costaud le King, en 47
La plus ancienne photo de Jacob Kurtzberg, pardon, Jack Kirby (second en partant de la droite)
 Bien plus récente
 Le célèbre (et parfois exagéré) Bullpen, en 1970
 3 figures légendaires, dont le fils spirituel de Lee, Thomas
 La très jolie Flo Steinberg, secrétaire perso de Lee, et réceptionniste polyvalente chez Marvel, dans les années 60. Elle quitta la maison quand le grand patron (président) refusa une augmentation car "on n'augmente pas les gens faciles à remplacer"!!
Stan Lee et le controversé Jim Shooter (le livre est relativement impartial, je trouve, sur un homme qui fut tant détesté mais apporta aussi des choses)
 Miller et le King
 Miller et son épouse d'une époque sur ce qui, pour moi, est la seule photo connue de Lynn Varley
 Non je ne me perds pas en photos de charme sans lien, cette dame fut le modèle et l'inspiration de Frank Miller pour Elektra (elle est bodybuildeuse je crois)
 Un Claremont alors plein de cheveux (et dont le parcours Marvel, relaté au cours du livre, est très intéressant
 et un petit jeune de l'époque, Jim Lee (la crise Marvel/ Image est épique à suivre dans le livre)
 Passons à quelques dessins tout de même
LE groupe de Marvel,
 
 Belle page par celui sur lequel nous n'apprendrons malheureusement rien, Steve Ditko
 Les équipes X sur un joli dessin de Cockrum
 Es tu assez intelligent pour lire des comics? l'editeur était clairement le sale gosse face au plus intello/propre DC. Une force
 Une couv non publiée par Paul Smith
 Tu veux être dessinateur? Contacte Thomas, Romita ou Lee, c'est facile (mince, trop tard)
 Des pubs hautes en couleurs



 Deux raretés : un dessin de Cockrum pour l'anniv du grand manitou Shooter. Il a du se faire violence tant il ne l'aimait pas, mais il place du coup quand même une critique dans son dessin
 Un joli et mignon crayonné de John Romita
 3 documents pour finir, exceptionnels
Une recherche de dessinateurs par petite annonce, pour ce qui deviendra Marvel
 Pendant longtemps, lorqu'ils endossaient leur chèque, en le signant, les auteurs étaient par la même occasion obligés de signer sur un "pseudo contrat", rédigé au dos du chèque donc, qui, en gros léguait tous les droits, sur tout support, pour tout le temps, à Marvel!!!!Quelques uns, dont Neal Adams, ont fait changer les choses
 Je suis "rassuré" de voir que même un écrivain pro reçoit, du géant Steve Ditko, le même type de réponse que j'ai reçu, à mon tout petit niveau, pour mon hommage à Spidey
 Si ce mini tour d'horizon vous a donné envie d'apprendre qui se cachait (petits auteurs et gros requins de la finance) derrières vos illustrés favoris, vous savez quoi commander

13 commentaires:

Laurent Sieurac a dit…

rhoooo maintenant va falloir que tu balances des noms:D

Sinon, ça serait en effet top si c'était publier en VF!!!

Lefeuvre a dit…

Mince !

T'en as même acheté 2 exemplaires !!!

La fille qui as servi de modèle pour Elektra s'appelle Lisa Lyon.

Philippe Cordier a dit…

Il faut lire le livre Monsieur Sieurac :-)
Et c'est pas ma photo Monsieur le fan de Lisa Lyon (comment tu sais ça toi?)

Anonyme a dit…

J'avais compris que c'était pas une phot de TES exemplaires !
D'ailleurs la photo du double bouquin Marvel, je l'ai vu sur le site que tu mets en lien, avec les images Marvel de ton article.

Quant à Lisa Lyon, j'ai dû apprendre son nom dans un article chez Artemus Dada, je crois. Physique intéressant :)

S'il avait un peu d'imagination, Greg land chercherait moins ses modèles à décalquer dans "Jeune et Jolie"... que chez des filles au physique de bodybuildeuses sportives à la Lisa Lyon, féminité allié à un certain côté militaire/ninja approprié au rôle.

Philippe Cordier a dit…

Et bientôt tu nous diras que ces photos ne sont, pour toi, qu'une recherche de références purement professionnelles :-)



Land ruuuuuules
Oops

Lefeuvre a dit…

Bon.
Il est temps de refaire un peu de ce qu'il reste de ma réputation :

http://artemusdada.blogspot.fr/2011/06/lisa-lyon-est-elektra.html

Une info people néanmoins (puisque tu dis ne pas détester) : Lisa Lyon a été la souris de notre Bernard Lavillers national.

Ah ! On m'informe que ma réputation plonge à nouveau.

Philippe Cordier a dit…

et en plus la source,visiblement Back Issue, je l'ai forcément lue Honte sur moi

Lefeuvre a dit…

En tout cas (et pour recentrer un peu) tu fais bien saliver sur le livre Marvel ! Tu vas encore pouvoir nous abreuver d'anecdotes, chouette !

Le chapitre sur Claremont (grandeur et décadence) m'intérèsse particulièrement, j'avoue !

Philippe Cordier a dit…

c'est l'un des intérêts du truc : c'est assez chronologique donc tu n'as pas réellement de gros chapitres thématiques genre "Claremont" mais tu choppes des infos au fil d e l'eau

Anonyme a dit…

mince je ne savais pas que liefeld avait explosé les ventes de spider-man 1 de mac farlane avec son x-force... 4 fois plus .... j'avoue j'ai sauté directement à la période jim lee, mac farlane et compagnie pour avoir enfin les réponses que je me suis posé gamin quand un jour je n'ai plus vu mes dessinateurs préféré oeuvré pour marvel.
en tout cas merci , car je n'avais même pas conscience que ce livre était sorti .
thomas

Philippe Cordier a dit…

de rien
Entre la nostalgie de nos lectures et apprendre des trucs intéressants sur la cuisine, on se régale avec ce bouquin

Anonyme a dit…

je ne suis pas d'accord ! on parle beaucoup de jim shooter en mal mais il ne faut pas oublier qu'il a redressé marvel et qu'il est le créateur des premières guerres secrètes

Philippe Cordier a dit…

Pas d'accord avec qui? :-)
Car j'ai bien indiqué qu’il fut détesté mais qu'il a en effet apporté pas mal de choses
On est bien d'accord il fut un redresseur....mais despotique