Rechercher dans ce blog

lundi 7 septembre 2015

Bharucha Comics

 Fershid Bharucha est un grand Monsieur qui a beaucoup fait pour la reconnaissance des comics, et surtout de leurs grands auteurs, en France. Après l'Echo des Savanes spécial Usa puis Special usa tout court vint...Usa Magazine!! J'ai tellement aimé que je ne comprends pas ce que j'ai pu faire de toutes ces revues que je ne retrouve pas (dans un carton/garage?...) J'ai un souvenir précis de mes déambulations Lyonnaises, allant voir tous les kiosquiers pour leur demander, en vain, si je pouvais prendre l'affichette de pub du numéro ci dessus. Quelle claque que cette couv de Zeck.
D'autres me reviennent en mémoire comme celui ci
 ou ce Liberatore...
 qui me renvoie à cette version souple en vf du Killing Joke, qui fut très longtemps la seule que je possédais
 Idem pour cette version souple, en 2 tomes, de Batman Year One
 La collection Comics usa, fin des 80'/débuts 90' m'a beaucoup marqué. Pour qui n'avait que Lug (et son auto censure) en tête quelle surprise avec ces version cartonnées, en librairies, de récits cultes qui ne l'étaient pas encore tous à l'époque. Fan des gros pavés souples en noir et blanc je me ruais pourtant sur un paquet de ces titres couleurs/Cartonnés. Mini sélection :
Le Punisher de Grant/ Zeck, que je lisais et relisais, aussi emballé par le trait que déçu par la fin bâclée par un Vosburg appelé en renfort
 Celui là je lui tournais autour mais ne l'achetais pas, lui préférant la vo
 Il me fallait bien sur acheter ces 2 DD, même si une partie avait été publiée dans Strange, mais saccagée. A noter que Bharucha a toujours tenté d'avoir des couv rares, ou (presque) inédites. La 2nde est finie par Darrow (tirée d'un tpb us je crois)

 Ce récit excellent dessiné par Mignola (Gotham by Gaslight) a eu droit à une couv que je pensais exclusive (et l'achetais en partie pour cela) mais en fait il s'agissait d'une pub us remontée
Il est trop beau, je ne résiste pas : voici l'original de ce dessin de promo
  Désespéré par l'arrêt de Born Again dans Strange j'aurais du me ruer sur sa vf non censurée mais je trouvais à l'époque le premier tpb us nettement supérieur
Ce scan met en avant le reproche majeur à faire à ces titres : les pelliculages partaient en ...vrille
 Il y eut bien d'autres Comics Usa très bons (du Rude, du Kubert, Kent Williams...) mais mon chouchou c'est celui ci, un flip book avec d'un côté un Wolverine par Claremont/ Barry Smith et de l'autre un DD par Nocenti et ce même Smith. Un must
 
Je termine par ce récit de Starlin/ Wrightson, The Cult, que je n'ai même jamais lu ni en vf ni en vo (l'effet Starlin?) juste parce que j'ai trouvé des rough du dessinateur, à comparer avec la couv finale
 encrage
 Rough poussé
 Ce rough est cadré large, et je trouve que resserrer le plan pour la version finale fut une bonne idée

En tout cas les prod de M Bharucha ont, comme certaines de Lug, de Glénat (cf Eisner) ou Scarce et d'autres revues, apporté beaucoup à ma culture comics alors naissante. Merci à lui.
Et je ne termine pas sans évoquer le lettrage, manuel et élégant, qui tient encore carrément très bien la route, de tous les titres de cette collection, œuvre de Martine Segard

20 commentaires:

Lionel Garcia a dit…

Même si effectivement les albums Comics Usa n'étaient pas exempts de défauts. La collection était un véritable bonheur pour tout amateur de comic. Un choix de titres presque tous indispensables. Et la possibilité de lire de multiples inédits par rapport à Lug, Artimat... "Born Again", "New Mutants" qui n'a toujours pas une édition complète et digne de ce nom en France... Et des pépites avec le Spiderman et le Dr Strange de M. Golden...

Sans parler des albums en noir et blanc du "Shadow" de Kaluta et O'Neil, "Le Baron Rouge" de Kubert et Kanigher, "Deadman" et " Cauchemars" de Neal Adams, "La Créature du Marais"de Wein et Whrightson... Que de trésors pour les passionnés que nous sommes.

J'aimerai beaucoup revoir aujourd'hui une revue dans la lignée de celles éditées par
Fershid Bharucha.

Laurent Lefeuvre a dit…

Les albums super-héros DC/Marvel ne sont qu'un tout petit bout du palmarès de Fershid Bharucha.

Eisner, Wood, Giordano, Windsor Smith, Morrow, Kane, Starlin, Heath, Severin, Corben, Reese, Kaluta, Adams, Jones, Bode, Bernet, Zeck, Miller, Bisley, Frezzatto...

Mentions particulières aux amis Rick Griffin et Vaughn Bodé, dont les graffeurs ont sans doute oublié qu'ils leur doivent tout.

La liste est longue des membres de cette nouvelle famille de coeur, révélée dans les pages de l'Echo Spécial USA, en toute liberté artistique, grâce à Mister Bharucha, et qui m'ont consolé du divorce amoureux des revues Lug/Marvel au tournant des années 90.

"Choisis ton camp, Camarade".

Le mien, c'était, et c'est resté depuis lors, celui défendu par Bharucha.

Viva USA !

Philippe Cordier a dit…

Lionel très loin de moi l'idée d'amoindrir le mérite (appuyé ici même) de Fershid Bharucha, mais il arrivait en terrain peu défriché, ou très mal. Le bon gars au bon moment, avec du nez, du goût...Aujourd'hui tout, ou presque, est traduit, donc trouver des perles à dénicher devient bien difficile. Maintenant rien n’empêcherait une revue de goût, bien éditée, mêlant oldies but goodies avec du contemporain de qualité
mais parait que la presse est morte depuis longtemps ma bonne Dame (moi j'ai toujours adoré les revues/kiosques...leur aspect éphémère mais essentiel)

Lionel Garcia a dit…

Pour ce qui concerne la Bande Dessinée, ce qui a tué la presse, c'est d'avoir utiliser les revues comme un espace de prépublication pour les albums. Une revue constituée de récits inédits -traductions ou créations- et dont les histoires ne feraient pas l'objet d'albums aurait surement des chances de succès. Mais qui cela intéresserait t'il?

Philippe Cordier a dit…

Nous

Donc une poignée de quadra ou assimilés

Lionel Garcia a dit…

Je pensais en terme d'éditeurs (sourire). Concernant le lectorat, je pense que "la demande" représente plus qu'une poignée d'amateurs, du moins en 2011. Je dis 2011 parce qu'à l'époque, j'ai participé au retour éphémère de la revue "L'Indispensable" et j'avais soumis au créateur de celle-ci un projet de revue que nous avions présenté à notre diffuseur. Les études que j'avais réalisé alors, laissé apparaître une demande conséquente de la part d'un panel extrêmement large. Du moins assez pour tenter l'aventure. Mais notre diffuseur s'est retrouvé au même moment avec des problèmes de trésorerie et de notre côté nous avons connu des difficultés professionnelles et familiales. Dommage.

Philippe Cordier a dit…

Ah oui carrément dommage
Mais je change ma réponse du coup :
Nous...
Avec Raph /Black & White, et Laurent et... Sait on jamais, car c'est pas hyper éloigné d'un projet que je traine dans ma tête et qui pourrait prendre forme à l'avenir.

Laurent Sieurac a dit…

Disons que les projets d'auteurs pour des mags qui ne seraient pas forcément de la prépub commencent quand même à voir régulièrement le jour...même si c'est encore bien trop confidentiel je trouve.
En discutant en festival avec d'autres auteurs, on se rend compte que pas mal d'entre nous sont tenté d'aller dans cette direction, le nombre faisant la force, après, le numérique, le crowdfunding font qu'il y a quand même des opportunités ;)

Philippe Cordier a dit…

Yes, les fans (de goût) des 80' on grandi (vieillis?) et sont soit auteurs soit "aux manettes" donc les choses peuvent bouger

Lionel Garcia a dit…

D'autant plus qu'une plus grande autonomie permettrait peut être d'enrayer la précarité galopante qui touche bon nombre d'auteurs.

RDB a dit…

Bel hommage.

J'avais beaucoup d'albums "Comics USA", mais j'en ai perdus beaucoup (déménagements, mais aussi quelques exemplaires que des "copains" ne m'ont jamais rendu...). Toutefois, j'ai conservé les deux "Batman : Vengeance Oblige", ils ne sont plus très frais car je les ai beaucoup fait voyager mais j'y tiens comme à des reliques. Pendant longtemps, "Batman : Year One", pour moi, c'était "Vengeance Oblige" : ces épisodes ont, j'ose le dire au risque de paraître grandiloquent, changé ma vie de lecteur puisque j'ai découvert cette histoire et ses dessins après "Daredevil : Renaissance", donc ça a été la révélation de Mazzucchelli, sans doute l'artiste américain que j'admire le plus.

Je me souviens également des couvertures de Windsor-Smith, qui m'impressionnaient énormément, celles de Wrightson aussi (les documents que tu montres sont merveilleux). Quand tu voyais ces images, tu avais envie d'acheter ces livres, ces revues, elles dégageaient quelque chose de saisissant, très esthétique. Aujourd'hui, je trouve que les gens d'Urban Comics ont une volonté comparable pour soigner leurs visuels de couverture, loin des goûts souvent douteux de Panini.

C'est aussi l'occasion de se rappeler de Mike Zeck, un grand dessinateur dont je déplore l'absence aujourd'hui.

Philippe Cordier a dit…

Ah, Mike Zeck...quel gâchis pour les lecteurs; je l'ai en mail de loin en loin et tente tjs une petite "attaque" genre "faut revenir" En vain :-)

swamps a dit…

rrâââhhh.... !
usa magazine ! mes années lycée me reviennent à la tronche ! merci , phil !
tout comme toi, ces mag ont disparus de mes rayonnages, à part quelques numéros reglanés, deci delà... !
mais il me reste le souple de killilg joke que je garde précieusement et le born again aussi... !
ces revues m' ont fait decouvrir dave stevens, miller jordi bernet , ortiz/segura... enfin que du bon, qui changeait des revues marvel, déjà sur la pente descendant pour l' ado que j' était et qui aspirait à lire autre chose, ou la même chose, mais en mieux... :) !

phil cordier a dit…

Je partage. J'ai gardé à l'époque (et garde encore) une énooooorme affection pour Lug mais ces revues USA Mag... ont ouvert mon esprit sur ce goût us de qualité, que Scarce (découvert à peu près en même temps) a encore boosté en ces temps pré internet/forums...

artemus dada a dit…

Citation : "Avec Raph /Black & White, et Laurent et... Sait on jamais, car c'est pas hyper éloigné d'un projet que je traine dans ma tête et qui pourrait prendre forme à l'avenir."

Ça c'est une information intéressante, et comme dit dans le fil de discussion avec le financement participatif, le numérique etc.. il y a des possibilités.

Sinon, des entrées toujours aussi intéressantes et des commentaires qui ne le sont pas moins.

Philippe Cordier a dit…

Oui les projets ne manquent pas, mais celui évoqué là n'est pas le plus loin dans la liste :-)

Et merci pour ce commentaire

lemmy/chris a dit…

La vache, combien de fois ai-je feuilleté ces volumes du Punisher et du Spider-man de Mike Zeck ? Que j'aimais ce dessinateur percutant et élégant, son dessin avait la fluidité d'un Ditko (appréciation et ressenti tout à fait personnels :)) ! Visiblement, à lire les commentaires, il aurait disparu de la planche à dessin ? Quelqu'un aurait-il des news ?

Philippe Cordier a dit…

Il est sur du licensing, des trucs qui ne sont qu'à usage interne des boites, genre style guide, proto pour illues de parc d'attractions...faudrait que je relise ce qu'il m'a dit à ce sujet pour un vieux Scarce mais en gros rien n'est visible et c'est un beau gachis

lemmy/chris a dit…

Merci pour le renseignement. En tant que fan de comics (en lisant de moins en moins), c'est rageant. Il est triste de se dire qu'il n'a plus envie de dessiner des histoires, qu'on ne veut plus de lui ou qu'il est plus lucratif pour lui de faire autre chose...

phil cordier a dit…

je crois que c'est essentiellement la volonté de ne plus subir les deadline, plus l'aspect probablement + lucratif du "hors comics" Parce que je pense, et j'espère, que s'il demandait un mensuel des editors biberonnés à son trait l'embaucheraient (ce qui n'est pas le cas de tous ses collègues de l'époque)