Rechercher dans ce blog

vendredi 15 juillet 2016

All Star JR

Encore du John Romita Jr , mais plus récent puisque non encore sorti, programmé ici pour ce WE prolongé
Le mois prochain sort le 1er numéro de All Star Batman, scénarisé par Snyder, avec des équipes tournantes au dessin. JRjr s'occupe des 6 premiers épisodes
J'ai hâte de voir ça
De ce qui a fuité en morceaux d'images, il a l'air de bien s'appliquer
Danny Miki n'est pas l'encreur qui lui convient le mieux, mais il est moins mal assorti lorsque le dessinateur pousse ses crayonnés, ce qui semble le cas ici
Le résultat me parait intéressant
 

Sur cet échantillon on voit que le crayonné est très précis. Pour moi Miki va quand même trop loin avec ses effets photoshop sur des éléments métalliques mais heureusement, et bizarrement, le coloriste Dean White atténue le contraste (dommage qu'il ait viré le noir plein dans la cabine, tout de même)
 
 
 Sur ce bout de couv, Miki s'est fait plaisir, mais White aussi, et l'effet est peu peu pyrotechnique à la couleur
 
Idem avec ce genre de pages qui me laisse penser que White va faire le show, un poil trop
 
 Avec un peu plus de retenue c'est mieux
 Les dessins sont du pur Romita jr, mais avec une finition un peu "excessive", Miki ayant apparement" peur" du blanc
 Il faut dire tout de même que le dessin, je me répète, est assez poussé
 La couv du numéro deux est assez impressionnante, et pour le coup l'approche est plutôt raccord avec le spectacle offert par Dean White
 
Je suis curieux de lire ces 6 épisodes, un peu moins curieux de lire la série Kick Ass que Jr reprend l'an prochain, et TRES impatient de voir son creator owned avec Chaykin

10 commentaires:

Laurent Lefeuvre a dit…

Tant qu'on est au crayonnés, ça me parle.

Mais dès que l'encrage arrive, c'est plus chargé que du Otomo (la case du camion, avec traits de vitesse, est un bon exemple) !

Mais quand on rajoute la couleur (et pas du genre léger, Dean White oblige), ça devient "bruyant", indigeste, criard.

La case 1, par exemple. On voit un Batman qui avance déterminé.

Arrive l'encrage, et il a déjà perdu cet air. Il a l'air soit perdu, soit il cherche ses clés (de Batmobile ? C'est pour ça qu'il prend un camion ? Tout est possible.).

Avec la couleur, c'est du Disney.

Je vois bien l'idée de préférer une approche Miki, pour redonner envie aux fans de la période Capullo/Glapion/Fco (dont je suis) d'acheter le titre, mais le résultat, sans être affreux pour autant, est décevant.

phil cordier a dit…

je crois que l'idée en effet, pour DC, est de retrouver le niveau de détail du duo Capullo/ Miki, mais Romita jr n'est pas capullo et ses points forts sont plutôt annihilés par ce maniérisme
Nénmoins je suis intéressé car ca me parait un peu moins indigeste que ce même duo sur Eternals (même si White arrive avec ses gros sabots)

Plumoc a dit…

Moi j'ai surtout l'impression que Miki se fatigue pour rien,quand on voit ce que la "faucheuse" Dean White fait après lui...
Tu remarques que Miki a apparemment peur du blanc-du White en l'occurrence arf arf-je crois qu'il a bien raison!
Dans les comics comme dans le franco-belge,les coloristes numériques excessifs,avec peu de compétences pour l'art séquentiel,comme l'a si justement fait remarquer un Alan Davis agacé,sont devenus la plaie de la BD.Leurs approximations sont devenues exorbitantes,ils ont trop pris le pouvoir,le "less is more"peut aussi s'adresser à eux.

Laurent Lefeuvre a dit…

D'accord avec Plumoc.

Et le pauvre Alan Davis en fait la douloureuse expérience en ce moment : Son trait est massacré par la couleur sur "the Totally Awesome Hulk ("le Waow-trop-cool-Hulk" - tout un programme).

Même si Davis n'est plus lui-même au top de sa forme et fournit des planches de plus en plus sommaires (pourquoi continuerait-il à se fatiguer, quand on voit ce qui est fait de son boulot), la colorisation actuelle est particulièrement criarde.

Il faut voir les visages de ses personnages, lamentablement maquillés à la truelle, avec effets de reliefs surajoutés.

Désespérant.

phil cordier a dit…

le less is more doit même SURTOUT s'appliquer au coloriste. Il arrive en dernier, devrait calmer le jeu si nécessaire et là le gars en rajoute une couche, tire la couverture (et les pages) à lui
Lamentable
White est un bon technicien mais pourquoi veut il montrer TOUT ce qu'il sait faire, sur chaque page!? On se croirait revenu à l'époque de la découverte des possibilités de colo sur ordi en 90!
Desperant en effet (et j'ai vu, puis reposé, les Hulk de Davis : travail moyen et colo pire; Bof)

Lionel Garcia a dit…

Toujours la même histoire. Des auteurs de talent qui, après des années à voir leur travail gâché, décident de faire "le minimum syndical". Car je veux croire qu'un auteur comme Alan Davis est toujours capable du meilleur. A l'image d'un John Romita Jr quand on le laisse travailler "seul". Désespérant et malheureusement inévitable?

Lionel Garcia a dit…

Un tel massacre artistique me fait presque regretter les Aredit-Artima de notre enfance. Malgré le charcutage des planches, nous avions le plaisir de découvrir le travail des artistes dans leur version noir et blanc.

Philippe Cordier a dit…

Enfant je détestais cette alternance coul/n et b puis ensuite j'aimais voir ce n et b oui (surtout en tombant sur un vieux Batman de miller)

Anonyme a dit…

Alors, le rendu "Whitien", comment dire… je le trouve absoluement indigeste dans ce n°1. Quel dommage ! Je trouve pour le coup que Miki réussi très bien le boulot. Je n'en attendais vraiment pas autant !
Jer.

Philippe Cordier a dit…

je dois recevoir ce numéro 1 cette semaine mais de ce que je vois la colo est vraiment une cata à effets pyrotechnique et en effet Miki fait un boulot très propre et appliqué, comme d'hab, qui nous fait percevoir le dessinateur provisoirement (faut pas pousser quand même :) d'un autre oeil