Rechercher dans ce blog

vendredi 29 janvier 2010

Ironmaneries

Après les Daredevileries d'il y a quelques jours, voici ce que je considère comme le troisième run (hors mini séries donc) de Romita jr, dans l'ordre de mes préférences (bien après DD et juste après Punisher War Zone)
Iron-Man scénarisé par John Byrne et encré par Bob Wiacek. Je parle donc bien sur de sa 2nde venue sur le titre, dans les années 90. La 1ère fois il était jeune, ne faisait que du découpage poussé et la finition relevait totalement d'un encreur que j'apprécie assez peu (on en reparlera) : Bob Layton (avec son compère Michelinie au scénar, Iron man était leur bébé à eux deux)
Pour illustrer ce propos, voici ce que donnait son 1er passage
Si la pose, iconique, est devenue classique, retrouver le style JRjr est dur. Layton doit être responsable de 80% du dessin final (et a probablement changé, et foiré, de lui même le pied gauche)

Sur les planches intérieures la finition/encrage était souvent belle (cf dernière case de la 2nde page), métallique, mais sans âme (les nostalgiques vont me tomber dessus)  Et encore une fois Layton annulait tout vélléité d'émergence d'un style Romita jr


Sans dire que JRjr était brillant à l'époque, il avait probablement plus de style que ce que le résultat imprimé montrait.
Un petit sketch rapide de cette époque


Sur le 2nd run il maitrise tout
Toutefois c'est Layton qui encre la couv (et scénarise) du 1er numéro (256) Résultat à 50/50 des deux artistes (JR fait des dessins finis cette fois)


A l'intérieur Harry Candelario encre dans un style un peu épais mais respectueux et propre



Layton doit quitter le navire dès le numéro suivant, choisissant de participer, à la place, à la création d'une société aujourd'hui disparue, Valiant
Byrne prend la relève. Wiacek arrive à l'encrage. Et le run va du 258 au 266 sans interruption. Byrne joue sur les forces de JRjr, amène du spectaculaire et de l'action, dans son style old school habituel, et laisse le dessinateur gérer, à son grand plaisir (le synopsis d'un des numéro faisait deux pages, laissant à JR le soin de chorégraphier seul un combat comme il l'entend) Epique (et loin de la mainmise actuelle des scénaristes sur la narration). Wiacek a un encrage très fidèle et très fin, simplifiant parfois, mais rarement, quand nécessaire, et ne surchargeant rien. Une colaboration merveilleuse, détruite en partie par une colorisation à la louche et une impression pourrie. Voici quelques planches visibles sur le net (dont une ou deux à moi) de ce run intitulé "Armor Wars 2", avec Le Mandarin (majestueux), The Living laser, Fin Fang Foom (sidérant)... et un vilain inconnu


Difficile d'imaginer une mise en page plus simple, plus efficace et plus belle que la scène suivante

















Cette planche, ci dessus, est la toute dernière. Appelé vers d'autres héros JRjr a dû partir et Byrne a tenté, très rapidement, de "bacler" une fin. C'est probablement la raison principale d'une très grande injustice : ce run, graphiquement magnifique, est le seul et unique "post DD" à ne pas avoir été, du tout repris en tpb (alors que le sympathique, mais moins bon, Paul Ryan, qui a pris la suite, a eu les honneurs d'un tpb, avec le même Byrne au scénario) Dommage car un tpb de ces 9 numéros aurait sacrément de la gueule

Un exemple de couv



Une illu qui ne servit que de promo au run, et qui est superbe je trouve


Et un sketch donnant envie qu'il reprenne le perso un jour, même sous sa forme des origines

Bonus, pour le côté people, la tête de celui que l'on connait moins : l'encreur, Bob Wiacek


9 commentaires:

jarvis69 a dit…

Alors là , tu me fais plaisir ! ;)
Et mon tiercé gagnant est le méme que le tien .Quand a revoir un jour JR sur " tête de fer" ....je garde l'espoir...lol

JP Nguyen a dit…

C'est dingue comme les planches en NB rendent mieux qu'en couleur... de mémoire, sur Iron Man, la colorisation était assez saturée contrairement à DD.
Sinon tu es très sévère avec le vieux Bob Layton qui certes étouffe souvent les dessinateurs mais qui nous a quand même pondu, avec Michelinie, un run très sympa sur IM.
La couv 50/50 Layton/JRJR est très chouette.
Sinon, un des choix de design que je trouve moyen de la part de JRJR, c'est les boots-jet d'Iron Man devenues des méga paraboots lui donnant un air un peu pataud.

Philippe Cordier a dit…

moi j'aimais bien les boots qui l'encraient bien dans le sol et montrait une puissance "d'envol" La colo, était totalement pourrie et saturée en effet car faite au...feutre! Si si
j'en ai des originaux à la maison (du feutre sur repro A4)
je suis en effet un peu dur avec layton mais je le trouve souvent TRES mauvais dessinateur (même pré ado ses secret wars me choquaient) et encreur ne sachant que métalliser tout ce qu'il touche

JP Nguyen a dit…

"qui l'encraient bien" : on voit le lapsus du passionné d'encrage :-)
"métalliser tout ce qui touche" : pour une série avec un héros en armure et certains adversaires du même genre,ça pouvait servir.
M'enfin, je suppose que pour toi le métal tirait plus vers le plomb que l'or!

Philippe Cordier a dit…

hé hé
Du coup son encrage allait très bien avec tête de fer, mais même les humains ont, du coup, une finition de métal
Mais j'aimais bien son duo avec Mark Bright

stephane a dit…

Ha le Ironman de Romita , c'est peut être un de ses travaux que je préfères avec soin DD bien sûr

J'aime bcp ce run et j'ai toujours regretté qu'il soit terminé par Paul Ryan (surtout que le Fing Fang Foom de Romita , il déchirait tout sniffff)

Philippe Cordier a dit…

Byrne semble avoir fait en sorte que la fin du run de JRjr se "tienne" un peu mais ca fait un peu eau de boudin et abrupte
Je n'ai pas lu les Ryan, C'est vraiment la suite et fin de l'arc de JRjr?

stephane a dit…

Oui, oui c'est bien la suite du run avec Fing Fang Foom justement et ça conclue ce qu'il avait mis en place sur le run avec Romita (du coup, j'ai moins l'impression de fin abrupte car pour moi le run se termine avec celui de Ryan)

Philippe Cordier a dit…

Thanks
Bon ben faudra que je me prenne le tpb de Ryan