Rechercher dans ce blog

mercredi 15 septembre 2010

Un noble des comics


Parmi les auteurs dont je n’appréciais, viscéralement, pas le trait, quand j’étais ado, il y a
Barry Windsor Smith (allez y, jetez moi des pierres) Puis j’ai compris quel grand technicien c’était. Sa narration est à l’image de son dessin, élégante (même si parfois complexe) et travaillée. C’est un virtuose. Il n’est pas de l’école que j’admire le plus (du « less is more ») mais des boulots de BWS m’ont scotché en leur temps, et en voici des bouts.
Rappelons quand même qu’il a commencé en clone absolu de Kirby
avant de choisir la voie opposé, de l’ « enluminure ».

Ce Conan, je l’adorais (tiré d’un portfolio)
mais moins dans sa version « hand colored » de Steve Oliff

J’ai beaucoup aimé ses participations (rares) aux X-Men, telles que celles ci




Sans compter ce dos de couv d’un vieux Wolverine, que ce soit en couleur…


 
ou en noir et blanc




C’est son Wolverine Weapon X qui m’avait marqué (et Marvel aussi visiblement, vu le nombre d’années d’exploitation de cette idée)


 
Sur celles-ci, j’adore le principe : Quand Bob Layton encre BWS le résultat est du pur BWS
Et quand BWS encre Layton quelques temps plus tard (toujours sur Iron Man) le résultat est…du BWS

Idem quand il encre Herb Trimpe sur machine Man. Qui a dit « main lourde à l’encrage » ?

Je finis sur deux des mes boulots préférés :
Un Daredevil scénarisé par Ann Nocenti et encré par Bob Wiacek

Et un bout d’un numéro double des Fantastic Four dans lequel il s’encrait lui même

Pour plus d’infos et d’images, son site est à voir

24 commentaires:

lefeuvre a dit…

Magnifique !
Merci pour ces belles images, Phil.

J'ai les deux volumes d'un rétrospactive du boulot de BWS, OPUS chez Fantagraphics : Et c'est beau à tomber ! Des menus pour un restaurant où figurent des anges tous droits sortis d'un délire Art Nouveau à la Mucha revu par un sculpteur Grec, des Méduses à la tête coupée offrent un dernier baiser d'une sensualité troublante à un Thésée conquis, des recherches graphiques sur Lady Deathstrike ou les Reavers plus beau que 50 couvertures d'aujourd'hui "fignolées et chiadées"... Une diversité d'influences et de genres parfaitement intégrées dans une carrière de plus de 40 ans aujourd'hui.
Quand une autre de mes idoles (Wrightson), qui a un temps partagé un studio avec BWS, Mike Kaluta et Jeff Jones, a donné tout ce qu'il avfait à donner avant ses 30 ans (en 1978), BWS au contraire, n'a cessé d'évoluer, d'avancer, et de mûrir.

Je suis assez persuadé que le degré artistique d'un travail est lié au degré de diversité des influences du dessinateur, comme l'originalité d'un plat des différents ingrédients qui l'ont composé. C'est exactement ce que j'essaie de démontrer avec Frazetta et ses clones dans les chroniques du même nom sur mon blog.
Barry Windsor Smmith, né en Angleterre en 1944, a reçu une solide éducation artistique classique (comme Frazetta dans l'atelier du peintre Falanga), sensibilisé aux peintres pré-raphaélites, autant qu'à Jack Kirby et bercé de rock progressif (Pink Floyd en tête, dixit BWS lui-même). Son activité de dessinateur est vécue chez lui comme une intense expérience psychédélique qui n'a cessé de générer chez lui des concepts ausi barrés les uns que les autres, même à l'intérieur d'un cadre aussi formal qu'un épisode d'Iron-Man ou des X-Men.

J'adorais cette période des numéros 50 de Spécial Strange (entre 1987 et 1989), où un épisode des X-Men pouvait être dessiné par BWS, le suivant Par Arthur Adams, JR-Jr, Brett Blevins , Rick Leonardi ou Alan Davis. Je vais même faire un tantinet marche arrière par rapport à mes retenues sur la chronique précédente : Cette période a vraiment donné ses lettres de noblesse au comics main-stream super-héros !
Car quel dessinateur peut aujourd'hui amener dans son travail des influences aussi digérées biologiquement que les gars sus-cités ?
La génération Anglaise à laquelle appartient BWS, fruit d'une monarchie, d'une tradition littéraire, historique et culturelle riche a donné les Beatles, les Monty Pythons ou Ralph Steadman.
Ajoutez-y l'ingrédient comics dans l'esprit d'un jeune allumé, et vous obtenez (à mon avis) un des tous meilleurs de sa génération.


Vive Logan, à mort James Hewlett !

Manu Mane a dit…

Sans flatterie, je crois que ce commentaire de Lefeuvre devrait carrément être imprimé et publié dans Scarce (: o

Manu Mane a dit…

Ou alors, dans Comic Box hahahahhahahaha (rire dément :) )

lefeuvre a dit…

Sympa !
Je suis pas sûr à 100 % que c'est un compliment, mais je vais faire comme si !
Philippe ? Tu me remets une bière ?
Oups ! Pardon :Je commence à confondre cet endroit virtuel avec une sorte de chouette troquet où on cause de choses intéressantes !

Manu Mane a dit…

Euh si si, c'était un compliment ! (: o

Philippe Cordier a dit…

hé hé, ravi de "donner naissance" à de si intéressants commentaires
Quant à Scarce, les pages lui sont ouvertes à notre Laurent

Surfer a dit…

@Lefeuvre: Bel hommage à BWS. Il le mérite. Un artiste qui a su évoluer au fil des années et trouver son propre Style. Pour ma part j’ai trouvé ces prestations sur Conan hallucinantes. Sa précision, son sens du détail, ses décors soignés… c’est tout simplement remarquable.
Les Clous Rouges, à mon sens, sont un petit chef d’œuvre graphique.

Sinon je n’ai pas bien compris ta petite phrase : "Vive Logan, à mort James Hewlett !".
Qui est ce James Hewlett ? Tu voulais peut être James Howlett. Ci c’est le cas je comprends mieux.

Philippe Cordier a dit…

je crois qu'il voulait dire ça oui :-)
Moi BWS je l'ai bien aimé sur Conan mais je l'ai découver tard ce taff
Ce sont vraiment ses Wolverine qui m'ont bluffé car en plus d'être illutrateur extra il m'apparaissait narrateur
Ses boulots chez Valiant (archer et armstron), je le trouvais bien en dessous par contre

lefeuvre a dit…

OUPS !
Bien vu, Surfer : Je voulais effectivement dire James Howlett (James Hurlement !). Une fois de plus, je témoigne bien malgré moi en matière de comics de ma crasse ignorance pour tout ce qui concerne l'après-présidence de Reagan.

BWS a achevé de dire magistralement ce qu'on avait à savoir sur Logan. Le problème de personnages de comics récurrents et populaires comme Wolverine, Batman, Spider-man et tous les autres, c'est qu'ils appartiennent à un système où son éditeur est continuellement obligé de trouver de nouvelles portes à ouvrir pour maintenir l'intérêt des lecteurs, et l'acte d'achat. C'est le piège de la série continue inscrite dans son époque, j'imagine. Prince Valiant a pu se dérouler sur des décennies tout en restant lui-même (malmgré le fait que d'années en années, imperceptiblement mais sûrement, le personnage vieillisse réellement!).

Toujours de nouvelles révélations. Toujours de nouveaux coins du passé qui s'ouvrent à n'en plus finir. Toujours des types qui se croisent, et qui se connaissaient "autrefois": Ainsi, Wolverine connaît Adam des Clan Destine, il avait rencontré Nick Fury, Ben Grimm, Cap America, Zealot (Wild Cats...). Toujours ces passages introspectifs sur la tombe de Mariko Yashida. Toujours aussi ces fameux retours à l'état de "bête", puis on retrouve le personnage récitant tout Shakespeare en Japonais dans l'épisode suivant.
Une collection de chemises à carreaux de bûcheron et de stetson qui ferait pâlir le déjà verdâtre Hulk et sa collec' de pantalons violets. Jr Jr s'était d'ailleurs distingué à ce sujet lors de son run sur Uncanny X-Men, en habillant parfois Logan de cols roulé noirs plus sobres, et plus justes quand on a la coupe de cheveux de Sangoku. Comme dit Phil : "Less is more".

Quelle tristesse que mon rêve de gosse (Serval au cinéma) ne m'ait absolument pas tenté une fois la chose réalisée ! Pour info, j'ai vu The Dark Knight 2 fois au cinoche - et j'ai pris 2 balles.


(suite à la suite !)

lefeuvre a dit…

(fin)

Avec son Weapon-X, BWS avait tout simplement tout dit ! Tenir compte de ce qui s'est fait après, c'est un peu comme risquer d'écouter des ragots et d'être influencé après le départ de la personne concernée. Comme une bonne histoire drôle qu'un autre viendrait gâcher en la prolongant de détails inutiles. C'est sans doute pour ça qu'on peut ne garder que 2 comics de Batman : Year One et Dark Knight (bonjour la fixation): Le début de l'hitoire... Et la fin. Tout le reste (les séries continues) est et restera communément "le milieu", et ne pourra donc influer sur ce qui a été dit dans les autres.


Le mois où est sorti Serval numéro 1 (avec au dos la superbe pin-up de BWS sur fond bleu marine publié plus haut), c'était en octobre 1989. La couverture était signée Tota. Et bien chaque jour, du premier au 15 du mois, j'ai fait en courant le soir après l'école, le trajet jusqu'au marchand de journaux de ma commune d'alors pour le trouver (je revois la tête perplexe de la buraliste devant ma mine anxieuse "z'avez reçu Servaaaal ?". Je l'ai finalement eu; mon numéro un ! Trouvé dans la galerie marchande de Carrefour à Rennes. Il y a 21 ans. Ca fait aujourd'hui 17 ans que je n'ai plus acheté un numéro de Wolverine ( sous Adam Kubert).
Et depuis, il ne se passe pas plus de deux mois sans que je feuillette un nouveau numéro en kiosque, en continuant d'esperer retrouver un peu de ce premier frisson.

En vain.


La référence de Manu Mane à Santa-Barbara de la dernière chronique (Mazz a raison), relative aux rebobndissements plus que périlleux de certaines périodes préhistoriques de Daredevil me semble parfaitement illustrer ce que je ressens actuellement avec mon mutant fétiche.


Chiche ! Un jour j'essaierai de passer un projet Wolverine ! Promis, il n'y aura pas de moto "trop cool", de Marcel empruntés à John Mac Lane, de Kimono, de fils punk, de fille clonée, ni de même de bières. Et ce serait quand même Logan !

Vive BWS et Alan Davis, les deux derniers qui arrivent à me faire croire encore à Serval !

Philippe Cordier a dit…

"C'est sans doute pour ça qu'on peut ne garder que 2 comics de Batman : Year One et Dark Knight (bonjour la fixation): Le début de l'hitoire... Et la fin."

Alors faut garder pour DD, Man Without fear, et Born Again :-) Même si ca fait des années que DD The End doit sortir pour "cloturer" la série

Et moi aussi j'achetais Serval 1, pour Tota, alors que j'avais le comics en vo et en version espagnole :-) (et non je ne dirais pas combien de comics de JRjr j'ai en 2 ou 3 fois)

Surfer a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Surfer a dit…

@lefeuvre : Bon ben c’est Jenkins, Quesada et Jemas qui ne vont pas être contents. ;-)
Plaisanterie à part, j’ai trouvé quand à moi "Wolverine origins" la mini série ou l’on découvre James Howlett pour la première fois plutôt réussie. Mais je suis d’accord avec toi sur le fait que certains personnages populaires sont sur exploités et que, pour le coup, ils ont droit au meilleur et au pire. Pour le meilleur, j’ai aussi adoré Weapon X de BWS , Miller et Buscema sur le perso et le tout récent Old Man Logan de Millar / McNiven.

Quand tu dis "qu’on ne peut garder que 2 comics de Batman", tu as pensé à tous les fans qui attendent impatients tous les mois une nouvelle aventure de leur héros préféré.
Ne crois tu pas que négliger tout le reste est un peu sectaire? Penser comme cela ne serait il pas, en quelque sorte, signer l’arrêt de mort du personnage?
Je suis pour que l’on exploite au maximum mes personnages préférés, que l’on sorte des comics tous les mois que l’on ait des adaptations au cinéma, des figurines etc. Quitte à avoir le pire mais en espérant toujours le meilleur ! Je veux que mes personnages vivent tout simplement !

lefeuvre a dit…

Salut Surfer !
Attention,, attention : Je n'ai pas dit, et je ne pense pas non plus la chose suivante "on ne peut garder que 2 comics de batman"... mais (c'est subtil, vu que je ne peut pas jouer avec l'italique, le bold et tout ça),"ON PEUT ne garder que 2 comics..."
Je ne suis pas sectaire à ce point là ! Même Ben Laden doit avoir au moins 4 Batman différents dans sa grotte IKEA.
Les Fous d'Arkham (MC Kean), le batman de Neal Adams; Mike Zeck, Frank Robbins, Colan, Sam Kieth, Bisley, Gibbons, une histoire courte de Darwin Cooke fantastique, le "Gotham by Gastlight" de Mignola, "l'Enfer Blanc" - The Cult-de Wrightson... et plein d'autres ! J'adore tout ceux-là !
Je disais qu'à en garder juste quelques-uns, ou à en conseiller juste quelques-uns à un curieux, ou un ado (j'en ai dans mon entourage), je vais un peu vers ceux-là.
Idem pour le Weapon-X de BWS, ou le Serval par Claremont-Miller, "Possessione de Alan Davis... il y en a heureusement des tonnes !
Sinon, je n'aurai définitivement rien à faire à venir vous polluer ici !
Pour une fois que je polémique sans le vouloir !

Surfer a dit…

Mille excuses de t’avoir pris pour le Ben Laden des comics je ne voulais pas t’offenser et surtout, j’avais mal compris.
C’est vrai que si je devais partir sur une ile déserte je prendrais certainement quelques titres de ceux que tu as cités.
D’autre part, je conçois aussi très bien que tu adules certains auteurs plus que d’autres. Chaque personne a sa sensibilité, son histoire. Tu as la tienne, manifestement tes références sont anciennes mais, elles ne sont pas si mal que cela tout de même ;-).

Philippe Cordier a dit…

Surfer, tu as assez bien résumé : références anciennes, mais excellentes :-)
j'ai bien aimé Old Mal Logan aussi (pour son côté hors continuité justement) et je suis certain que ce genre de comics fera date pour les jeunes d'aujourd'hui. est ce bien? je n'en sais rien. Mieux que dalk Knight? Assurément non. Mais c'est normal que les réferences s'ajoutent
maintenant moi ce qui me gêne, sans vouloir polémiquer davantage, ce sont les fans de comics qui sont censés s'y connaitre et qui ne remontent pas "à la source des des réferences" (Aduler McNiven en n'y voyant que charest alors que lui s'inspire d'un tel qui .....jusqu'à Hal Foster, c'est dommage. C'est le plaisir de cette passion que de tracer les sources, découvrir et apprendre
mais bon je crois que je prêche ici des convaincus non?

Surfer a dit…

Tu as tout à fait raison Philippe c’est exactement ça.
Les comics américains ont une longue histoire. Ne se baser que sur une époque ou une période c’est très réducteur. Bien sur que tu prêche un convaincu. D’autant plus que mes références je vais aussi les chercher très loin dans le temps. Par exemple "The Magus Saga" de Starlin est selon moi une des œuvres les plus abouties dans ce domaine. Je considère que c’est un tournant dans le monde des Comics. Bien avant Miller, les comics gagnaient en maturité grâce à la folie de Starlin.
Miller le dit lui-même, il a certes été influencé par Eisner mais aussi par le grand "Jim". D’ailleurs quand il a pris la décision de tuer Elektra il est allé voir Starlin pour savoir ce qu’il en pensait. Celui-ci venait de finir le premier Graphic Novel de Marvel "The Death of Captain Marvel".

Sinon en ce qui concerne The Magus Saga, je conseille vivement le SCARCE N°36 Ou il y a une analyse très pertinante de cette œuvre.

lefeuvre a dit…

Chers vous.
Dommage que vous n'habitiez pas Rennes : Je viendrai volontiers chez vous faire un petit tour dans votre bibliothèque pour vous emprunter ce fameux "Old Man Logan" qui commence finalement à m'intriguer!

Manu Mane a dit…

Salut les coupains ! :)

Désolé de pas avoir pu participer à vos derniers échanges, on ne peut plus intéressants, j'ai eu et encore à faire !

Moi aussi j'achetais les Serval dans les années 90 avec la couverture de BWS derrière :) C'était vraiment une belle période pour Logan, non pardon, Le Borgne ;)

Je voudrais rebondir sur ce que disait Phil en "m'excusant" un peu. Je dois peut être parfois vous paraître un peu inexpérimenté et par trop radical dans mes déclarations, ou mes opinions.... il se trouve que j'ai arrêté de lire des comics entre 93 et 2008, et je n'ai pas la connaissance historique que vous avez vous, le fait par exemple de connaître toutes les inspirations de tel ou tel artiste. Et au niveau dessin, je suis autodidacte, donc....you know what I mean ^^

Issu d'une certaine époque, et d'un certain style, je découvre d'autres références, et commence à m'y connaître seulement un peu, donc parfois, je ferai peut être mieux de shutter ma gueule up : P
Donc voilà, j'avais envie de m'excuser un peu d'être parfois un peu dispersé dans mes analyses, mélanger Spider Man et Steve Austin, ou Capitaine Flam et Alex Ross lol. Parce que Phil a raison, le comics est une vraie culture !

A l'occase d'ailleurs, j'apprécierais que certains d'entre vous aillent jeter un oeil sur mes modestes travaux et me fassent un petit retour par email. Les conseils et critiques constructives sont toujours les bienvenus. Surtout quand ça vient de gens qui s'y connaissent. ça veut pas dire que je les suivrai lol mais étant en construction et en recherche d'identité, ça peut m'intéresser !

Amicalement à tous, ze Manu :)

lefeuvre a dit…

Salut Manu.
Ben ne t'excuse pas, on est là pour échanger ! Moi j'aime bien ces petites polémiques, et j'ai souvent un peu peur aussi de passer pour un bêcheur. On s'exprime entre gens du même goût, voilà tout.
Ce sont dans les détails qu'on diverge. Moi je suis toujours heureux de me dire que j'avais une idée reçue sur un sujet ou l'autre... et de me dépoussiérer la tête en changeant d'avis.

Je suis allé sur ton blog (pas facile à trouver - j'ai fini par trouver ton Hulk dans google : "Emmanuel Paul Capuccia"- puis Images, pour trouver ton adresse.
C'est évidemment très délicat de commenter comme ça, à distance.
Je crois néanmoins déceler une influence de John Byrne, notamment sur la planche en noir et blanc sur le père violent avec son fils. Notamment dans la forme des mâchoires, l'encrage, et le jeu d'expression.
J'ai appris à dessiner en copiant des cases, et des couvertures de comics. A force de faire des traits, des masses, des détails, on finit par "capter" des trucs sur l'anatomie, le cadrage, tout ça...
Et puis fréquenter ce blog de haute volée est une bonne chose aussi !
Quand je suis courageux, je dessine ce que je vois à la télé. Pas d'arrêt sur image. J'ai moins l'impression de perdre mon temps, surtout quand c'est "les experts Miami". Il me reste le temps de cerveau disponible pour suivre l'enquête, dessiner (ou plutôt crayonner des silhouettes, des visages, des attitudes. Essaie ! On apprends sans s'en rendre compte. A force, l'oeil finit par dessiner, et découper ce qu'il voit, même sans crayon à la main.

Manu Mane a dit…

Ah ben tiens, c'est une excellente idée ça ! Je fais souvent pareil quand je veux dessiner un acteur, une actrice, de façon à capter l'émotion de la personne. Ou à partir de vidéos sur you tube.

Je ne comprends pas que tu te sois autant embêté à me chercher sur google. Il te suffisait de cliquer mon nom sur chaque message que je poste ici et tu serais directement tombé sur mon profil. Après, tu descend jusqu'à "mes blog", et hop, tu tombes sur lui directo.

J'ai un problème de pseudo, d'identité, lol je mets mon nom complet pour les boulots payés, et tout le monde m'appelle "Manu" dans la vie bien sur. "Manu Mane", je n'ai jamais aimé, c'est juste que je signais "Mane" auparavant, la main - tu parles -, et que des gamins m'avaient appelé comme ça. Mais finalement, mon nom complet me convient, et puis tout le monde s'en fout lol... Non, il faut juste cliquer, et ça marche.

Je pense effectivement que Byrne est l'une des mes influences plus ou moins conscientes les plus fortes, mais je n'ai jamais essayé de copier ni au sens figuré, ni au sens littéral, et mon dieu et maître, il parait que ça se voit un peu, c'est surtout Jim Steranko. Deux autres personnes dont j'essaie de m'inspirer, mais sans aucune prétention parce que ça serait ridicule, sont Mike Turner (découpage), et M. Dick Giordano, dans son esprit pour dessiner les femmes. J'essaie de les faire jolies, mais jamais "bitches", ce que j'abhorre chez beaucoup.

Je suis en pleine réflexion sur un changement de ligne actuellement, basé sur un changement plus fréquent de format. Le A4 m'étouffe, et je l'ai trop utilisé. Le A3 également lorsque je dois poser beaucoup de cases dessus, ce qui a tendance à en réduire la taille. Je pense utiliser dans les temps à venir un A3, ou un A4 en essayant de poser dessus soit une ou deux cases à chaque fois, soit une demi planche, et tout remonter ensuite numériquement. J'ai besoin de place, je suis claustro lol..... et je pense que ça sera meilleur !

Bien évidemment, je consulte plusieurs sites de dessinateurs pros confirmés, et je viens ici pour apprendre bien sur, simplement je les garde jalousement pour moi et mes meilleurs potes, et ils ne figurent pas dans mes liens : P

Ah, les Experts Miami, Calleigh Dusquenne..... ^^

Tiens, mon grand rêve à moi, c'est de dessiner en BD des trucs comme les Experts Manhattan ! Les italiens font beaucoup d'adaptations de séries télé à propos.

Philippe Cordier a dit…

cette entrée va dépasser celle de Thor :-)
Pour aller dans le sens de laurent re-Manumane, le croquis sur le vif est toujours un excercice (de fou) géant et formateur. Quand on voit que Joe Kubert le préconise, et surtout, le fait aussi pour lui!
Et il faut absolument suivre le blog de Thierry Martin, qui régulièrement montre ses "croquis tv"
http://thierry-martin.blogspot.com/

Philippe Cordier a dit…

oh, je vois que mon entrée sur les "grands anciens" arrive aujourd'hui On pourrait croire que j'ai fais une bonne transition avec nos commentaires ci dessus, et bien même pas, car cette entrée était programmée depuis pas mal de temps sur ce blog :-)

Manu Mane a dit…

Euh, je précise un truc, et après promis, je parle plus jamais de moi lol....

Ce que tu vois en noir et blanc, la planche sur laquelle un gamin se prend une taloche, était un test pour le client, et justement, j'avais essayé d'utiliser un découpage panoramique à la fois simple et que j'estimais graphique (le truc du rétroviseur par exemple), et en 4 cases, je bouclais tout.

Ils en ont pas voulu, et m'ont fait faire un truc en gaufrier, avec plus d'images, mais complètement claustro. En même temps, les gens avec qui je travaillent me disent tous la même chose, "on n'aime pas la BD, on en lit pas", mais on veut en faire parce qu'on a un message à faire passer aux gamins..... bon.... Moi je prends les sous, et je leur donne ce qu'ils veulent - en les manipulant un peu quand même lol - mais j'espère vraiment montrer de meilleures choses dans les temps à venir ! (: o

Allez, je parle plus de moi, c'est le blog de Phil ici ! : P