Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 30 septembre 2010

Encreur atypique

Twomorrows publishing publie très régulièrement des tas de revues et livres incontournables : Back Issue, Draw !, Modern Masters… Ils viennent de sortir un bouquin plus polémique qu’à l’accoutumée, sur l’encreur le plus controversé de l’histoire des comics (de l’âge d’or, quand un encreur était quelqu’un qui encrait, et ne traçait pas)


C’est un portrait de Vince Coletta, qui tente, sans toujours y parvenir, de rester assez objectif. Captivant !
Artistiquement je n’aime presque rien de ce que j’ai pu voir de son boulot, mais ce « behind the scene » met en avant deux choses :
-Ce n’était, pour lui, qu’un travail comme un autre, et il s’était spécialisé dans l’encrage d’urgence, dépannant les editors en encrant un comics en un Week End si nécessaire, et se rendant ainsi indispensable en ces temps, bien oubliés, où sortir un comics dans les délais était une priorité .
-Ensuite on voit bien que, s’il s’en donnait le temps, il pouvait être bon (cf ses romance comics)

Si Colletta reste dans les mémoires, ce n’est pas essentiellement grâce à sa production (énorme), mais parce qu’il a longtemps, et beaucoup, encré Kirby (un peu chez DC, et des centaines de pages de Thor). Il était donc scruté par les fans qui, aujourd’hui, ne lui pardonnent pas sa trop grande finesse de trait et, surtout, ses omissions : Hé oui, Coletta gommait des parties de cases, sans encrer. Officiellement il parlait de détails « inutiles » voire gênants pour la narration. En réalité il semblait juste vouloir gagner du temps

Histoire d’en rajouter une couche voici un exemple de ces « gommages »
Close up sur un des deux "oublis"
Plus sur le site du Kirby Museum

Je ne juge pas, car les conditions d’alors n’étaient pas celles de nos jours. Mais quand même, il ne paraissait pas passionné par son job, et d’autres ont travaillé autant, avec plus de qualité finale (cf Joe Sinnott)

mercredi 29 septembre 2010

Fin de jeu : ce sont ces artistes

Bravo à Lionel Richerand qui, avec l'aide du "collectif" quand même, a été le premier à donner la liste complète des auteurs du jeu de vendredi dernier.
Voici ces noms des auteurs d'autoportraits avec, bonus, la version non tronquée de l'image
Merci d'avoir joué, c'était bien sympa, je garde le concept du jeu en tête pour plus tard peut être
Wood

Eisner

Blevins

Burns

Barks

Colan

Crumb

Watterson

Giordano

Ditko

Frazetta

Byrne

Kubert

J Buscema

Romita Jr, par Romita Sr

Kirby

McKean

Mignola

Miller

Wieringo

Spiegelman


Pope

Tomine


Et parce que je suis partial, et que je rajoute ce que je veux, encore une, par Eisner


vendredi 24 septembre 2010

Jeu : mais qui sont tous ces artistes?


Les autoportraits de dessinateurs sont souvent fascinants et révélateurs.
J’ai fait un petit jeu pour lequel je vous mets à contribution, tous.
Voici, sous l’égide de celui qui, dans un autre domaine, (la peinture) a montré la voie (Mister Rockwell bien sur), 23 autoportraits de dessinateurs US. Je les ai recadrés pour faire sauter la signature.
Attention, il y a un (tout petit) piège (et non, ce n’est pas la présence de Monsieur André F. à la fin)

Pas bien compliqué il me semble, mais j’ai hâte de voir qui sera le premier à trouver tous les noms (et le "piège").

 1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23

Et le tout, clôturé en beauté par le plus grand auteur comique non américain