Rechercher dans ce blog

mercredi 2 février 2011

Greg Capullo

Hé non, je ne parle pas QUE d'artistes de l'ancienne école (quoi que).
Je suis très admirateur du trait de Greg Capullo.
Ses début ne m'intéressent pas (X Force) ni même les thèmes qu'il a eu à aborder pendant des années (The Creech et surtout Spawn) mais je lui reconnais un trait de plus en plus intéressant, gardant des traces de la mode Image, mais avec un souçi de narration ajouté. De plus je trouve sa série actuelle (The Haunt, scénarisée par l'omniprésent Robert Kirkman) pas inintéressante.
Aperçu du talent, avec illues tirées essentiellement de ce site ou de sa page Deviant

Très doué au découpage crayon

ou aux illues pleines pages
Il sait raconter des choses visuellement, même sans action (et fort joliment)

Pas manchot aux couv efficaces et designées

Depuis quelques temps il est encré par Jonathan Glapion, à la tablette graphique, et c'est assez bluffant

Alors il se met parfois lui même à la palette, et dur dur de voir l'absence de plume/pinceau. Il est fort avec ces ambiances wrightsoniennes


Il fut un temps encré par son boss, le businessman et ex dessinateur Todd McFarlane


Et enfin, adoubement des deux gars par THE Man himself

1 commentaire:

stephane a dit…

oui tout pareil que toi. C'est marrant mais c'est avec un Spawn de Capullo que j'ai commencé les comics en VO et connaissant le monsieur que par ses X-Force (que j'aimais déjà pas mal), j'avais été impréssionné par l'évolution Mc Farlienne qu'il avait subi à u tel point que très vite il a pris les codes de McFarlane, les a explosé puis surpassés.
Je suis assez content de le revoir sur des planches (et the Haunt est franchement lisible par rapport aux autres séries surlesquelles il a travaillé)