Rechercher dans ce blog

samedi 26 février 2011

Jim Lee au crayon

Retardé un temps, il semblerait que Hush Unwrapped soit bientôt dispo. Il s'agit de l"intégrale de l'histoire de Batman par Loeb et Jim Lee, mais en version crayonnée.Je sens que ca va être très intéressant à étudier.
La couv devrait être cette illu
Pour patienter je sors de Hush pour montrer une ou deux pages de Batman au crayon, par celui qui n'est pas manche quand il s'en donne la peine. C'est tiré du Batman et Robin "scénarisé" parFrank Miller
Une bonne couv coup de poing

On voit que quand il sait que son compère Scott Williams va encrer il ne donne pas tous les détails au crayon

Petit making of d'une pin up.
Nostalgiques de ses X-Men au Savage Land, c'est pour vous


Et on sort de la mine de crayon pour voir à quel point Jim Lee se sent influencé par Miller quand il bosse près de lui

Histoire de vous rappeler qu'il faut acheter le dernier Scarce, avec du Cloak and Dagger dedans, voici la version du duo par Lee
 Et en couleurs
Plus amusant pour finir : Quand sait-on qu'un dessinateur est devenu une star? Réponse: quand Britney pose avec un de vos dessins...


 ...et que vous avez un jouet à votre effigie.
Sacré Jim

8 commentaires:

Zaïtchick a dit…

Ah ouais, super : "I have my action figure !" (°_0)
Jim Lee a un indéniable savoir-faire technique. Le problème, c'est qu'on a l'impression qu'il nous fait toujours le même dessin à force de le surcharger de traits. Au point que j'apprécie mieux lorsqu'il s'éloigne de son style maniéré pour nous offrir des prestations plus sobres (cf. le dessin "à la Miller") Maintenant, il enfonce sans problème un paquet d'"auteurs" français à la mode.

stephane a dit…

halala, je suis assez d'accord avec Zaitchick mais je grade une énorme tendresse pour ce dessinateur.

Après tout c'est un peu grâce à lui que je me suis mis au dessin.

En tout cas un de mes rêves est de le voir dessiner un peu plus relâcher , s'encrant lui même et j'espère qu'un jour il le fera ( il l'a fait plus ou moins avec deathblow mais c'était quasiment une copie de Miller et je suis sûr qu'il peut aller encore plus loin)

Philippe Cordier a dit…

je vous rejoins Et il le fait (se lacher) très souvent, mais malheureusement presque que sur des commandes ou des couv (+ des pages avec cases aquarellées sur crayonné de Hush)

swamps a dit…

jim lee...!
l' homme qui énerve, mais on ne sait pas pourquoi ?
son style est le même depuis longtemps,mais ça fonctionne toujours.je crois que c' est ça qui énerve: quoi qu il dessine, son trait si reconnaissable séduit encore et le lecteur plonge!pourquoi n'ose t il pas se "lâcher" comme il le fait sur ses comissions ou ses recherches graphiques, il y a tellement plus "d'âme" à ces moment là dans son œuvre.

Cap A a dit…

il faudrait aussi souligner le très grand travail de pro de Scott Williams qui encre presque tous les crayonnés de Jim Lee. Ces deux gars ensemble, cela fonctionne à merveille.

lefeuvre a dit…

Tout est dit !

Philippe Cordier a dit…

la combo avec Williams est en effet de haute tenue. Un peu comme Byrne/Austin des X-Men mais c'est aussi Williams qui 'fige" Lee dans son tyle "qui marche" Sans Williams Lee experimente plus (ce qui n'enlève rien au talent de Williams)

André a dit…

Jim Lee ! C'est lui qui m'a donné envie de dessiner ! Superbes crayonnés, et merci Scott Williams !