Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 13 mai 2013

Je suis le meilleur dans ma partie...


Pas sur que j'ai déjà montré des planches de ce qui fut l'un de mes premiers coups de coeurs Lug (RCM gagné lors d'un concours au collège) Ah quelle belle version pleine de censure que ce récit vf d'époque!
Claremont et Miller ont redéfini, pour des années, le petit trappu. Que ne se doutaient ils de tout ce que cela entrainerait (ils pensaient révéler des choses, ils ont du frémir des années plus tard avec toutes les "révélations" sur... James)
Première fois, depuis son explosion sur la scène comics, que Miller quittait Janson. Et bien Joe Rubinstein faisait un très bon boulot. A l'opposé de l'approche de Janson, beaucoup plus clean et référencée, mais propre et efficace
Le visage du dessus, et plus encore celui du dessous, montre l'influence ref/photographique de l'encreur. Beau rendu
Même sans son compère de DD, Miller appuyait bien sur les ombres et les ambiances, respectées par Rubinstein


L'une des nombreuses scènes charcutées par Lug. Pourtant très soft. 
De l'intérêt du off (Miller l'anti du Millar du moment)
Sur le dernier épisode (je ne sais plus pour les autres) Rubinstein est crédité comme finisseur. Et cette planche en effet relève plus de l'encreur que du dessinateur (et elle est, du coup, moins bien je trouve)
C'était le bon temps de notre Serval
 


14 commentaires:

plumoc a dit…

Le traitement des coiffures/chevelures de Rubinstein me gênait un peu.Pas toujours très élégante et naturelles.

En dehors de ça,un grand moment dans l'histoire des super héros qui aura fait des petits.Je me souviens encore avec émotion des épisodes X-men de Paul Smith qui ont suivi cette saga.Pour moi un autre sommet!

Philippe Cordier a dit…

autre sommet que je n'ai réellement beaucoup apprécié qu'avec un peu de recul, ne percevant pas à l'époque combien ce Smitty était ultra bon en narration/fluidité/design...

Nolegz a dit…

La double page où Serval (ça fait trop bizarre de l'appeler comme ça, maintenant ^^) traverse une fenêtre, entouré de ninjas est cultissime.

Le reste de l'histoire ne m'a pas laissé un souvenir impérissable, pas fan de l'encrage, l'ours combattu au début par exemple est trop vilain (mais Miller a tjs eu du mal avec les animaux, je trouve).
Au contraire des scènes de combat où, là, on reconnaissait bien le talent de mise en page de l'auteur de DD.

Philippe Cordier a dit…

Moi à l'époque ça m'allait
Bien sur maintenant je me dis qu'un janson déchainé aurait eu une sacrée gueule sur ces pages mais bon...
Le côté ninja un peu excessif ne m'avait pas emballé outre mesure mais encore une fois ça allait bien à l'ado que j'étais :-)

Anonyme a dit…

de quelles révélations parles-tu? j'avoue que j'ai un peu décroché depuis pas mal d'année et à part quelques incursions lorsqu'un auteur que j'aime travaille sur un titre, je suis complètement à la ramasse.... c'était la révélation avec hercules ? c'est ça ? mais je croyais que ça n'était pas dans la série régulière mais plus dans un univers alternatif...
thomas

Laurent Sieurac a dit…

D'excellent souvenir que cette mini bien censurée à l'époque. j'avais d'ailleus investi dans la version privilège ensuite pour avoir l'intégralité des pages!

Le seul soucis avec cette mini comme avec les DD de Miller, c'est qu'à cause de ça on bouffe du Minja à toutes les sauces chez marvel depuis pas mal d'années maintenant sans atteindre les sommets de ces deux série/mini!!!

plumoc a dit…

Les épisodes de Paul Smith sur les X-men se passant au japon avec le Samourai d'Argent , Vipère et la présentation de Malicia aux autres membres du groupe de mutants:sont ceux où Smith pour être raccord avec les épisodes dont tu donne des extrait ici "imite "la narration façon Miller.Je les regarde toujours avec émerveillement . Scénar dessin c'est du lourd.

Philippe Cordier a dit…

-Thomas je faisais allusion à la dernière mini que j'ai lue, et qui date : origin (les origines en vf donc) par jenkins et le fils Kubert, qui "révelait" qu'il s'appelle james...
-Laurent, on est bien d'accord
-Plumoc bien d'accord aussi j'ai souvenir de trouver ce Special Strange (que j'avais déjà) sur un siège de train, "abandonné" par un vieux (c'est à dire plus de 18 ans) et ca me semblait fou de laisser là une telle beauté (alors qu'en fait maintenant ca m'arrive aussi, de semer pour que la graine comics pousse :-)

Anonyme a dit…

origin a été aussi la dernière histoire de wolvie que j'ai acheté et lu.
j'aimais bien les couvertures de quesada.. moins fan du traitement intérieur, de toute manière toute cette période comics ou il n y avait plus d'encrage m'a pas mal irrité aux point de vue des yeux.
thomas

Philippe Cordier a dit…

dans mes bras :-)
Sans encrage point de salut
cela dit le fiston Kubert avait trouvé une approche cohérente pour cette colo directe sur crayonné

franck a dit…

Il me semble que la cover originale de ta dernière image est actuellement en vente, ça ne doit pas être donné !

Philippe Cordier a dit…

pas vu, mais c'est clair que ça doit chiffrer

visar a dit…

haaa wolverine....je n'ai bizaremment jamais accroché avec ce personnage (sauf la courte période buscema encré par sienkewiczk)
quand je revois les épisodes, je me souviens de cette phrase récurrente reprise dans ton titre : le meilleur dans sa partie.....sauf que sa partie, c'est de s'en prendre plein la gueule et de survivre uniquement parce qu'il est "immortel"...parce que coté baston, c'est une vraie tache qui se fait éclater par tous ceux qu'il a croisé dans sa carrière (par un petit vieux, aussi doué soit il, dans la mini de miller, par une femme dans les mysteres de madripoor, par des dizaines d'assassins dans "la mort aux trousses".....et ca se la joue badass alors que c'est un vrai sac de frappe

Philippe Cordier a dit…

t'es dur Il a aussi beaucoup charcuté :-)
Moi j'ai bien accroché sur le perso, dès (grace à?) Byrne Puis bien sur Buscema/Williamson/Janson/Sienkiewicz, Silvestri/Green, et ensuite j'ai un peu lâché