Rechercher dans ce blog

Chargement...

jeudi 28 février 2013

JRjr, entre pros

Je suis tombé sur 2 pages bonne rès, de mes deux boulots favoris de Romita Jr. deux approches opposées à l'encrage, et pourtant les deux meileurs sur le dessinateur, de loin
Al Williamson, sur le début de leur run sur DD expose tout ce qu'il sait faire en terme de finesse, de rendu, de textures ajoutées, avec pinceau fin, pleins/ déliés... Un délice de virtuosité complémentaire au crayonné
Et une planche du Punisher War Zone. Un dessin plus carré, plus massif et "agressif". La combinaison idéale avec un Klaus Janson à l'encrage puissant, jouant à fond sur ses forces : plume de contour/ pinceau qui renforce des zones, Trame/zip a tone, gouache blanche...
Allez je termine avec une planche du run Iron Man scénarisé par Byrne, et plus qu'honorablement encré par Bob Wiacek. 
 
Un run long (DD), un moyen (Iron Man) et un court (PWZ) à posséder absolument. 
Trio gagnant

mercredi 27 février 2013

Altuna

 Horacio Altuna est, malheureusement, bien moins connu que celui avec qui certains l'associent/confondent, Milo Manara. Dommage car il est autrement plus intéressant selon moi
Cet argentin (vivant en Espagne), né en 41 reste méconnu en France, faute d'oeuvre conséquente traduite.
Il est passé par toutes les publications hispaniques possibles, et subit une traduction française pour le moins décousue. Il fut longtemps considéré comme un Manara , au trait réaliste donc, mais avec plus d'humour.  Il est plus fin et, surtout, ses femmes sont moins aseptisées. Elles sont belles, mais "réalistes" 

 Comme tous les artistes latins de talent, il sait tout faire, privilégie un trait n et b sans artifice, et joue avec les ombres

 Il a collaboré avec le regretté Carlos Trillo, à diverses reprises. Cette page (est tirée d'un de leurs livres, Charlie Moon
 et quel illustrateur!

 Je ne peux guère conseiller de vf, si ce n'est que Playboy (oui, LE playboy auquel vous pensez) a édité un recueil d'histoire de... très belles, drôles, sexy, et en couleurs (il est, en plus, excellent coloriste)  
Magnifique contrairement à ce que la très laide compo de couv laisse entendre
 Celui ci se trouve probablement assez facilement en soldeurs. Plus noir, beaucoup moins sexe, mais très bien

mardi 26 février 2013

Etrange casting d'encrage

Petit pêle mêle sur un thème : une combinaison dessinateur/encreur qui peut faire parler.
Rick Leonardi est ici associé à Terry Austin, puis à Dan Green. Amusant car l’aspect organique de Green se serait très bien marié au décor naturel du Phantom, alors que la "rigidité cassante" d'Austin aurait été mieux adaptée à la ville de Spidey. Mais c'est beau

 Sur cette illue/page il est étonnant d'avoir pensé à associer Klaus Janson, au trait détaillé de Don Hudson. Et pourtant ça fonctionne. L'encreur change pas mal de détails en terme d’ambiance, sur le haut (le ciel évident, mais aussi d'autres choses comme le "client". En bas c'est moins flagrant, et dommage qu'il conserve une "erreur" : l'ombre du bras du gars se fond mal dans l'aplat noir de la porte ouverte (au crayon, et pire à l'encre)
Edit : erreur de ma part A priori il semblerait que D Hudson ait en fait encré, pour le fun, lui même ces deux cases. Donc pas de KJ sur ce coup Sorry
 Rareté/étrangeté : le célèbre cartoonist/déconneur Fred Hembeck avait bossé (dans les 80's) sur un one shot des FF. Il envoyait des "crayonnés/bâton" à des équipes artistiques célèbres. Voici ce que donnent Miller/ Janson


lundi 25 février 2013

Fin d'une équipe

 J'ai montré pas mal de repro de planches originales de Dark Knight Returns (cliquez donc sur "Miller" dans la colonne de droite) mais jamais celle ci : la toute dernière planche!! (est ce un spoiler? Qui n'a pas lu cette oeuvre?) Le style de Janson, se retrouve bien, même si un peu "expédié".
Fin d'une époque : à l'exception d'une pin up pour un anniv de DKR, ce fut le tout dernier travail en commun des deux hommes

Ensuite, c'est Miller seul. Pas mauvais, mais différent
Ici, une pleine page de Sin City, et une page intérieure
Miller s'amuse, sans limite (et c'est peut être ça qui a manqué parfois : un cadre éditorial)


vendredi 22 février 2013

Encrage et Cadrages

Non mais sérieusement, c'est avec le titre de l'entrée de ce jour que Eric Herenguel fait sa note d'hier. Et comment je pourrais ne pas en parler ici, du coup, moi!!??
Alors voilà, si vous voulez vous régaler d'un superbe tuto/ step by step, foncez, c'est
 

jeudi 21 février 2013

Daniel Goosens

 Le président élu pour être à la tête du prochain festival d'Angouleme, fait polémique. Et bien moi j'avais été surpris par le choix d'un ancien président qui, peu après, est devenu l'un des auteurs de BD que j'admire : Daniel Goosens, pilier de Fluide Glacial, au sommet d'un humour décalé depuis des décennies. 
Pour des raison assez proches de celles évoquées pour F Boucq ("mais pourquoi perd il son temps avec ces "conneries" avec un dessin si bon") je suis betement passé à côté de livres que j'aime aujourd'hui
Grâce à Fremion, et au bouquin en tête de cette entrée, je suis enfin fan


 je l'ai véritablement découvert avec ce livre excellent

 Celui ci est diablement jubilatoire



 Il est probablement plus connu pour le duo à la Bouvard et Pecuchet, Georges et Louis, irrésistibles



 Son humour fait mouche quel que soit le support
Florilège subjectif

 
Edit :Et c'est grâce aux commentaires de cette entrée, et de l'auteur lui même,  que je vois qu'en fait l'illue ci dessus n'est pas de D Goosens, mais de T Martin!!! Ceci ne lui enlève aucun mérite, cela va de soi
Contrairement à ce que certains esprits chagrins peuvent penser, en plus d’être drôle, notion reconnaissons le, assez personnelle, Goosens est un excellent dessinateur. Il cache sous un vernis parfois "moche" (trognes, bouches tordues...) un talent de narration, de perspective, d'anatomie...bref, de dessin, indéniable.

mercredi 20 février 2013

Rendez nous JRjr

 C'est malheureusement confirmé, John Romita jr planche sur Kick Ass 3. Après le 1, Hit Girl, puis le 2, voici, je l'espère, la fin de ce titre. Millar est dans une outrancière auto caricature qui doit cesser, et JRjr n'est souvent, à mes yeux, que l'ombre de ce qu'il sait être
J’imagine que nous aurons droit à des scènes comme celles ci



 Pour moi KA, dans sa symbolique, c'est plutôt ça, avec des auteurs qui vont à la (très lucrative) soupe
 
allez hop, le teasing officiel
 

Vite, qu'on en finisse, est que le dessinateur se consacre à nouveau à ce qu'il sait faire, c'est à dire du Marvel mainstream de qualité comme sur Captain America en ce moment, ou du vrai creator owned original
Ou encore, rendez le nous sur Spidey, même avec Hanna à l'encrage (c'est dire)


Quitte à rester sur le bon vieux temps, je suis tombé sur cette couv du génial run DD mais qui, pour moi, est tiré de la période la moins "finie" aux dessins (très loin d'être mauvaise, mais un peu moins précise aux finitions) J'ai toujours cru que le "crane plat" de DD venait d'un bandeau titre collé sur la tête et retouché à l'arrache. Et bien non, d'après ce bon scan made in Hertiage Auctions, c'est bel et bien le dessin qui "merdouille" et la tête qui a pris en sale coup


mardi 19 février 2013

Last Will

 Très peu de temps avant son décès Will Eisner a fini The Plot, et une histoire courte du Spirit (pour tout dire il a posté les pages avant de partir pour l’hôpital dont il ne devait pas revenir) Il s'est laissé convaincre par son éditrice de faire ce qu'il avait toujours refusé : mettre à nouveau en scène son célèbre détective. Crossover avec un perso de M Chabon : The Escapist
La particularité de cette courte histoire est qu'il ne se sentait pas de tout faire, essentiellement pour une question de temps. Il est allé chercher l'un de ses anciens élèves, Alex Saviuk (qui a dessiné des tas de héros DC et Marvel, dont Spidey). Il lui a fourni des roughs, charge à Saviuk de crayonner pour qu' isner s'en serve de base pour encrer
On s’aperçoit bien vite, et c'était le deal, qu' Eisner n'en fait qu'à sa tête et qu'il redessine à l'encre. Au final on a du pur Eisner
Deux exemples de rough/dessin/encrage







Bonus : une couv du mag Tintin. Des années plus tard il a refait la colo et "tout" change