Rechercher dans ce blog

lundi 23 mars 2015

Bill l'encreur

 Bill Sienkiewicz est un artiste extraordinaire au sens 1er du terme. Il est hors norme. Partant du clone de Neal Adams qu'il était à ses débuts, il est devenu brillant en dessin, peinture, caricature, photo-réalisme, délire arty, narration...en tout. J'effleure là son activité la moins reconnue : encreur à louer. Il considère que l'encrage est relaxant, facile, rapide, et peut se faire devant la télé. Comme il est vraiment très rapide et qu'il peut finir les dessins d'autres auteurs il est très demandé sur ce volet là également
Il a encré son idole de jeunesse, Neal Adams, avec une évidente sincérité
 Encrer Klaus Janson fut facile puisque leur approche de l'encrage est relativement similaire (pas dans le détail, mais dans l'esprit)
 Il a souvent eu à encrer des crayonnés non poussés, ou bien l'editor lui a demandé de les traiter comme tels. Sur Sean Phillips ça prenait bien
 Sur John Buscema le résultat était spectaculaire. Pas aussi envahissant que les encreurs philippins, mais terriblement efficace et "atmosphérique"
 Le fade Dan Jurgens se trouve bien remué par cet encrage
 Lorsqu'il travaille sur un trait académique il se contente parfois de donner un aspect sali, presque brouillon, au résultat final, qui peut heurter les fans du dessinateur. Moi j'aime bien
Sur Ron Frenz...
 ...Sal Buscema...
 ...ou Bob Hall
 Le dessinateur ne se contentait pas encore à l'époque de copier des images arrêtées sur dvd, mais quand même, Bill me fait presque apprécier du Greg land!
 et il rend jolie une planche d'un "jeune" dont je me moque, Mike Norton
 Le top : un comics qui m'a fait m'étrangler à l'époque : encrer Barry Winsor Smith!! On ne peut guère trouver aussi différents dans l'approche de la BD. BWS et sa finesse disparaissent presque toujours sous la talentueuse truelle de Bill, mais on sent que l'encreur n'a pas osé trop quitter non plus la minutie du trait; Le résultat est très très étrange, sur un seul et unique numéro d'Excalibur
 Pour finir, un hors sujet, avec deux encreurs encrant Bill S. Janson est un choix naturel (les deux étaient jeunes à l'époque de Moon Knight)
 Tandis que que Bob Wiacek a du en baver pour rendre lisses et propres les crayonnés. 
Joli mais loin de Bill S
 Rideau sur deux images récentes et atypiques, 100% Sienkiewicz, qui donne sa version déjantée d'un gaulois et très propre d'un groom


12 commentaires:

Laurent Lefeuvre a dit…

Le Astérix est un mélange du héroés Français et du "Dark Kingdom " (géniale idée!) de Frazetta !

Extra !

Laurent Lefeuvre a dit…

http://www.google.fr/imgres?imgurl=http%3A%2F%2Ffrankfrazetta.org%2Fimages%2Ffrank_frazetta_darkkingdom.jpg&imgrefurl=https%3A%2F%2Fwww.pinterest.com%2Fglacont%2Ffrank-frazetta%2F&h=1200&w=912&tbnid=4ORTqnxIAkbMQM%3A&zoom=1&docid=fFSN1wcgqfteWM&ei=6sIPVevuD8H7av6lgCA&tbm=isch&iact=rc&uact=3&dur=644&page=1&start=0&ndsp=13&ved=0CEUQrQMwBQ

Laurent Lefeuvre a dit…

Le Spirou est magnifique aussi dans son exécution très libre.
Mais on sent qu'il ne doit pas être évident pour un artiste (j'utilise très rarement ce mot pour les bédéastes - ici parfaitement justifié selon moi) formé à l'industrie US : Les Super-Héros ont mille visages, car les Américains sont habitués à les voir passer de mains en mains depuis des décennies.

Or, pour le franco-Belge, et même si en l'occurence Spirou a connu plusieurs papas, ils n'ont généralement pas la même diversité d'apparence que (par exemple) un Batman qui passera de Bob Kane à Dave Mc Kean, en passant par Byrne, Mignola ou Bruce Timm.

Chez nous (paradoxalement, puisque nos héros de BD sont censés être des créations libres, appartenant à) leurs auteurs), il semble que nous ayons accepté l'idée que les repreneurs d'une série soient des sortes de clones avec une infime marge de manoeuvre en guise de tolérance graphique.

Pensez à Blake et Mortimer, les Schtroumpfs, Achille Talon, Barbe Rousse, Alix, Nestor Burma, Quête de l'Oiseau du Temps, etc.

Quel dommage.

Comme disait Moebius (à propos de sa reprise du Surfer) : "J'aimerais voir plus de ces ponts entre Amérique et Europe, et par exemple, voir Tardi faire un Superman (sous-entendu : en restant Tardi !).

Philippe Cordier a dit…

ah oui évident hommage à Frazetta
Pour les reprises de franco belge je suis bien d'accord, nous en sommes incapables, sans tomber dans la parodie (sauf peut être Alix Senator, mais c'est un dérivé plus qu'une reprise)
Spirou a tjs pour moi été le perso le plus fade de la BD (hérésie?) mais alors le fait qu'en plus il change peu...

Laurent Sieurac a dit…

En même temps ce n'est pas comme si DC ne faisait pas redessiner les têtes de Superman dessinée par Kirby ( Un exemple parmi tant d'autre que l'on pourrais trouver sur ce blog avec Romita Sénior par exp ;))

Sinon, c'est impressionnant l'encrage de Wiacek, c'est cru que c'était un dessin de Bob McLeod encré par un Rubinstein, là !

Francis a dit…

Une tuerie cet épisode de Wolvie !
Sinon j'avoue que je suis moins fan de BWS en tant qu'encreur, il a tendance à avoir un style très (trop ?) présent, quand il s'agit d'un dessinateur moyen ça va (Herb Trimpe) mais sur d'autres plus doués j'apprécie moins...
Au passage je viens de découvrir des superbes planches de Paul Smith sur un GN qui n'a pas eu lieu (Gilded Cage) et qui devait justement être encré par Windsor-Smith.

Lionel Garcia a dit…

Magnifique association que celle de John Buscema et Bill Sienkiewicz sur Wolverine. Je garde également un excellent souvenir de son encrage sur un épisode de New Mutants dessiné par Rick Léonardi où la géométrie tout en angle des visages et des silhouettes et l'usage d'un trait "cassant" m'avaient particulièrement séduit. Par contre son travail sur Marie Wilshire me semble plus anecdotique.

Philippe Cordier a dit…

bws est très présent en tant qu'encreur c'est sur, mais probablement car il estime que ce n'est pas du tout son travail; Le fait il alors juste pour un coup de main? Je l'ignore mais en tout cas il considère forcément qu'il est là pour faire du 100% bws.Sur Kirby c'est un peu gênant mais quand il a encré le rigide Layton sur Iron man j'étais aux anges
Les planches de Paul Smith laissait en effet attendre un bien joli GN qui n'aura jamais lieu
Ok avec toi pour Superman refait à l'excès Laurent, mais mon souci avec les persos franco belges qu'évoque notre autre Laurent est que c'est toujours d'actualité, tandis que le coup du superman "in model" a été abandonné depuis des décennies

Philippe Cordier a dit…

Bill sur New Mutants je ne m'en souviens pas mais le duo doit être intéressant. Sur Wilshire par contre je ne connais pas du tout

Lionel Garcia a dit…

Pour informations:

Rick Léornadi/Bill Sienkiewicz New Mutants 38 : Titans n°104, septembre 1987

Marie Wilshire/Bill Sienkiewicz New Mutants 35 à 37 :
Titans n°101 à 103, Juin à Juillet 1987

Et encore merci pour tout le travail réalisé sur votre site. Toujours pas de nouveau mag en vue?

Laurent Lefeuvre a dit…

Ah oui !
C'est bien, ça !
Un nouveau mag ?
Wolvie ?

=:O))

Philippe Cordier a dit…

Vas y Lolo pousse le aussi, il ne nous "prend" pas assez de temps Raph avec Black and White :-)
Non c'est très gentil mais pas de mag en vue
Et merci pour les Titans, maintenant avec le visuel je resitue bien (surtout le Leonardi)