Rechercher dans ce blog

vendredi 13 mars 2015

Hal Foster

 En matière de strip réaliste alliant finesse, académisme, dynamisme...Foster (1892-1982) est une référence absolue. Et un gars qui angoisse Joe Kubert, tétanisé à l'idée de reprendre un perso après lui (Tarzan) ça en dit long sur l'aura du Monsieur (même si moi je mets Kubert bien au dessus)
Prince Valiant est ce pourquoi il est le plus reconnu (et en plus il l'a fait vieillir, une première en la matière). Voici le genre de finesse de dessin que l'on trouve dans ses bandes
 Pourtant regardez le style de crayonné/recherches qu'il faisait. J'aime davantage car ça grouille de vie avant d'être (certes sublimement) un peu figé par des milliers de détails à l'encrage
 Je m'interroge sur l'image suivante car le crayon semble authentique, mais je ne sais absolument plus où j'ai trouvé la version publiée, or je la trouve presque "grossièrement encrée" pour du Foster. Avait il un assistant? Ou autre raison? Je suis trop ignorant de l’œuvre de Foster et/ou de prince Valiant pour répondre; Je suis juste un peu surpris
 

9 commentaires:

Laurent Sieurac a dit…

En fait, Al Foster arrête don strip en 1971 autour du strip 1800 si j'ai bien compter donc le Strip 2127 n'est pas totalement de lui car s'il fait le scénario et les crayonné jusqu'au 2241, c'est Murphy qui va l'encrer avant de prendre tout à son compte ;)

Hop : http://en.wikipedia.org/wiki/Prince_Valiant

Philippe Cordier a dit…

cool, je l'avais senti :-) Merci pour tes lumières

plumoc a dit…

foster pour qui aime se perdre dans une image.Ses héritiers sont légion dans le dessin réaliste,surtout chez les latins.

On est ici clairement dans de la narration strip,très illustrative, et pas comics;les artistes de strips avaient un peu plus de temps pour dessiner,aussi, et leur planche du dimanche était attendue comme une unité que certains collectionnaient.C'est vrai que le comics c'est autre chose au fond ,une autre idée du récit dessiné en cases,et il était temps que Kubert et Kirby arrivent pour dynamiter tout ça et vraiment marquer les différences entre les deux "écoles".Même si tout n'est pas aussi strict que ça.

Francis a dit…

Parmi ses héritiers j'aime beaucoup ce que fait Charles Vess (Sandman et Spirits of the Earth).

Laurent Lefeuvre a dit…

Jeff Jones : autre héritier de Foster (entre autres influences).

Les beaux visages tristes de ses pucelles dans Idyl (vues sur les 4èmes de couv de l'Echo des Savanes Spécial USA) en sont des preuves évidentes.

Barry W Smith aussi : Après les influences premières de Kirby, sa remonté vers les peintres pré-raphaëlites, l'Orientalisme, se fera par la case Prince Valiant et le romantisme de Foster.

On a souvent évoqué Etrigan, inspiré à Kirby par Foster, mais Frazetta aussi a en son temps pompé quelques cases du maître.

L'impact de Foster est telle que même notre Moebius national avait répondu à la question "Et si vous alliez sur une île déserte, quelle BD emmèneriez-vous" ?

"Tout Prince Valiant".

Philippe Cordier a dit…

A vous lire tous cela me conforte dans l'idée que j'avais de mes gouts :-) Insensible à l'école Foster je réalise que je le suis aussi assez au style de tous ses "descendants",tels que ceux cités, même si je reconnais leur talent
Prince Valiant me tombait des mains et malheureusement bien des oeuvres des artistes cités (même Vess dont la finesse avait parfois un effet soporifique sur moi :-)
Pour relativiser un peu ce que tu dis Plumoc, tu as raison sur le dynamitage par Kirby et consorts,mais il y a avait quand même sur la même période que Foster, Sickles et Caniff qui dynamitaient déjà bien la narration strip

plumoc a dit…

Effectivement Caniff et Sickles,l'autre école du strip,à bien boosté tout ça.Ces deux géants,avec au moins autant d'héritiers, utilisaient le pinceau et pas la plume comme instrument directeur et forcément ça a influé sur le résultat final et l'énergie apparente des cases.Mais il reste une sensation "strip" et pas comics,dont les planches ont une autre saveur,même si c'est diffus.Encore un gros débat qui prendrait des pages :-)

Cette école Foster je l'ai beaucoup aimée avant d'y être complètement indifférent,voire écoeuré par une sensation qui se rapprochait d'un trop plein,pour finalement l'apprécier de nouveau comme si je la redécouvrait.Je crois que c'est les illustrateurs d'une certaine époque aux USA qui m'en ont redonné le goût.

plumoc a dit…

Je crois que ce sont les illustrateurs....

Philippe Cordier a dit…

je n'ai peut être pas assez creusé cette école "fine claire et détaillée", ou alors il faut que je demande à un psy pourquoi je penche toujours vers les sombres encrages :-)
Pour moi Caniff contre Foster c'est un peu Gibbon(/Moore) contre Miller (/Janson): 2 approches radicalement différentes avec l'une qui me parait belle et l'autre qui me parle plus viscéralement