Rechercher dans ce blog

vendredi 5 juin 2015

Convergeons vers DC II

 3ème titre Convergence que j'ai pris, après Superman et Batman, pour le dessinateur. 
Le sous utilisé Rick Leonardi est l'un de mes chouchous. Il est rare donc il ne faut pas rater ses apparitions. mais là..., pour ces 2 numéros...aie aie aie
 Son découpage est toujours clair, même trop, presque vide par moments
Ses plans rapprochés sont assez grossiers, des expressions peu travaillées
 Voici une planche originale. L'encreur n'est pas mauvais, mais Mark Pennington a visiblement traité des crayonnés succincts (je serais curieux d'en voir) comme des esquisses qu'il a conservé avec une finition qui se rapproche plus du rough que du dessin fini. 
Marrant de voir qu'il n'a pas encré les bords de cases (soit il l'a fait après le scan, soit c'est  à la prod chez DC que cette tache revient alors)

 Et les gros plans...argh, là on est dans le rough pur et dur
 
 Non vraiment c'est dommage, ce "retour" est raté et nous fait regretter son admirable run sur ce même personnage il y a quelques années, plus appliqué et très bien encré par Jesse Delperdang, comme ici
Il y a d'autres titres Convergence, mais je ne les ai pas, sauf un Swamp Thing par l’équipe qui tue Wein/ Kelley Jones, qui a l'air excellent mais que je n'ai pas encore lu (et qui m'attend sur une pile)

8 commentaires:

Lionel Garcia a dit…

Un Rick Leonardi quasi méconnaissable, dommage. Son retour sur Spiderman 2099 n'était pas non plus particulièrement convaincant. Tous ces auteurs qui, souvent, avec le temps ne sont plus que l'ombre d'eux-mêmes ne devraient ils s'essayer à créer leurs propres séries, dans lesquelles ils pourraient évoluer en toute liberté, loin des diktats des majors? Len Wein et Kelly ! Swamp Thing rencontre Deadman (sourire)?

Francis a dit…

J'ai l'impression que certains artistes qui ont longtemps bossé chez les éditeurs mainstream (par exemple de bons artisans des 80's comme Davis, Stern ou Blevins mais qui ne sont pas des superstars comme Miller, Mignola, Byrne ou Simonson) semblent être assez frileux à l'idée de se lancer dans le creator-owned, quoique pour Leonardi il a quand même fait une série Sherlock & Holmes.

RDB a dit…

La prestation de Leonardi est au diapason de beaucoup de choses que j'ai vues avec "Convergence" où, clairement, DC a d'abord fait appel à des artistes désormais un peu en deuxième division ou alors de jeunes espoirs en attente de confirmation. L'opération a d'ailleurs lieu pour combler le déménagement de l'éditeur sur la Côte Est, durant deux mois où toutes les séries régulières sont suspendues, donc les stars sont au repos (il se peut même que le repos se prolonge puisque, en passant, j'ai appris que Greg Capullo, le dessinateur actuel de Batman, venait d'être victime d'un malaise cardiaque, bénin selon les communiqués, mais quand même. Bon, faut dire que le gars est quand même un vrai forçat qui avoue être à sa table à dessin 7/7 j et de 12 à 14 h/j !).

Après, pour ce qui est des auteurs qui seraient sans doute bien inspirés de tenter l'aventure du creator-owned, c'est vrai que ce serait prometteur dans certains cas. Mais Image ou Dark Horse (ni Boom ! ou IDW) ne peuvent pas accueillir tout le monde, il y a même une volonté assez claire désormais de certains indés (comme Image) de débaucher plutôt des vedettes des "big two" que de donner une chance à des vétérans ou des débutants. C'est le "2ème effet kiss cool" en fait : produire des comics originaux, d'accord, mais avec des noms porteurs surtout.

Reste à savoir, effectivement, qui a envie de lâcher les big two (Davis avait expliqué à "Comic Box" que ça ne le motivait guère : c'est déplorable car quand on voit ce qu'il accepte chez Marvel...). Jerry Ordway s'était aussi exprimé il y a quelque temps sur le fait que DC ne lui donnait plus grand-chose (ou alors des trucs morts-nés), sans pour autant vouloir changer de crèmerie

Franck BIANCARELLI a dit…

C'est pas pourri. Les couleurs détruisent tout mais le dessin se tient. Il va vite rentre peu dans le détail mais se tient.
Quelqu'un s' est pencher sur son travail pour Korak (Le fils de Tarzan, me semble-t'il?)

phil cordier a dit…

réaction un peu à la bourre pour cause de retour de Strasbulles
C'est pas pourri...mais c'est pas bon. Franck toi qui, comme moi, apprécie Léonardi, on est objectivement loin des Spidey 2099, de ses 2 DD, des ses X-Men... Il a probablement bossé très vite, mais c'est (comme pour son unique Spidey 99 récent) un pétard mouillé Dommage
Quant à ce Korak, tu me l'apprends. où quand comment?...

Franck BIANCARELLI a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Franck BIANCARELLI a dit…

Oui, oui, ça casse pas trois pattes à un canard mais une certaine tenue ne peut s'empêcher d' emmerger parfois...
Pour Korak follow le link----->
https://www.google.fr/search?q=Korak+Leonardi&biw=1086&bih=683&tbm=isch&tbo=u&source=univ&sa=X&ei=Kj53VcK9EIPWywP6qIK4Dw&ved=0CCAQsAQ

Philippe Cordier a dit…

Cool Merci
ca semble jeté mais plus volontairement que sur ce Convergence. Super intéressant
Un certain Thierry M (qui doit passer par là) m'a dit qu'il se renseignait pour savoir si ca sera ou pas imprimé sur papier
Fingers crossed