Rechercher dans ce blog

mardi 4 août 2015

Altuna 2

Altuna 2 car j'ai déjà parlé de ce très grand dessinateur qu'est Horacio Altuna, ici

Je suis de plus en plus fan de ces trop peu connus géants de la BD argentine, espagnole, italienne...latine. 
Bernet, Font, Mastantuono, Milazzo, Mandrafina, Fernandez...et Altuna 
J'ai trouvé, sur ce lien, ce superbe exemple de making of
Chez Altuna j'aime son trait de crayon, son encrage et sa mis en couleur.
Sa mise en place et son crayonné n'ont rien à envier aux plus grands
 Son encrage est à la fois précis, enlevé et vivant
 Sa mise en couleur, traditionnelle, complète parfaitement le tableau (et les sujets évoqués ne gâchent rien)
Delcourt a récemment traduit un bouquin de "cul" qui est une compil de vieux travaux. Un scénario prétexte, plus que mince (alors que le Monsieur sait écrire) mais de beaux dessins
Pas son meilleur boulot mais un biais pour découvrir ce grand dessinateur

2 commentaires:

Lionel Garcia a dit…

Au delà de "Belle de nuit", qui est assez anecdotique dans la carrière d'Altuna. Son personnage "iconique" reste "Loco Chavez" journaliste dans un quotidien de Buenos Aires. Une série écrite par le grand Carlos Trillo et dont tu peux avoir un aperçu dans l'album "Grand Reporter" chez Glénat (1987).

En parlant d'auteurs argentins, je viens de relire un petit bijou de Carlos Nine : "Oh merde les lapins", aux Rêveurs de runes.

Et puisque je parle également de Trillo, il me vient en mémoire l'album que celui-ci a réalisé avec Alberto Breccia: "Buscavidas". Rackam l'a traduit il y a quelques années.

On ne dira jamais assez ce que le noir et blanc doit à cette école argentine. Sans oublier certains auteurs espagnols.

Philippe Cordier a dit…

Entièrement d'accord
J'ai ce gd reporter aussi
Par contre je suis assez hermétique à Nine, et je connais trop peu le gd Breccia.