Rechercher dans ce blog

mercredi 3 février 2016

Palmer, avec ou sans contrainte

Tom Palmer est aujourd'hui, l'un des deux seuls encreurs de la grande époque de cette profession, encore actifs, époque où l'encreur pouvait être un "finisseur" et ne pas juste repasser à l'encre sur le trait de crayon (je vous laisse deviner quel est l'autre auteur :)
Voici deux approches de l'encrage à l'opposé l'une de l'autre, par le grand Tom
Cette couv date de 1999. Palmer est quasi sans contrainte puisqu'il se charge du crayonné, de l'encrage, et des indications de couleur
 Le crayonné est très poussé, presque comme s'il allait les confier à un encreur inconnu
 mais l'avantage de s'encrer lui même et qu'il décide, à cette étape, de faire pas mal de modif. Peu sur les personnages mais regardez le décor : estimant probablement que la partie gauche de la rue domine un peu trop au stade du crayonné, et gêne peut être la mise en avant des perso, il aligne cette partie de la rue, enlevant essentiellement un immeuble qui dépassait un peu trop à ses yeux. Si la citerne d'eau semble mieux à l'encrage en terme de proportion, je lui préférais sa version au crayon
C'est en tout cas le roi du pinceau
 Voici ses indications de couleurs. Elles sont suivies pour la repro mais les tons changent un peu et les teintes perdent clairement à l'impression
 A l'opposé voici Palmer à l'encrage de Jackson-Butch-Guice. c'est un bon dessinateur mais je ne suis pas fana de son travail lorsqu'il s'inspire trop de photos, de façon trop évidente; Là il est difficile de contester le fait que à part peut être l'avant dernière case (et encore) toutes paraissent basées sur des photos.
 et bien Palmer fait ce que l'on attend d'un encreur moderne, il disparait derrière le dessin et rend un boulot techniquement nickel, dans le cadre de cette contrainte de réalisme imposé
 réalisme encore accentué par la mise en couleur (Frank D'Armata si je ne m'abuse)
Au top depuis des décennies Palmer continue d'exceller, qu'on lui demande de mettre sa patte ou de se cacher derrière un trait de dessinateur

8 commentaires:

jimmyraker a dit…

j'adore palmer et surtout son travail sur gene cola avec Dracula ... fabuleux ! palmer est l'un des rates à avoir réussi à encrer colan

Philippe Cordier a dit…

Oui, avec Mister Janson pas loin derrière (Jemm : une beauté)et Williamson

Anonyme a dit…

al Williamson ! dick Giordano aussi était le meilleur encreur sur neal adams et j'aime bien bob wiaceck aussi

Laurent Sieurac a dit…

Bob SMITH a fait un excellent travail sur Colan également !

Palmer fait en effet parti des excellents encreurs, capable d'apporter énormément à des beakdown (tu avais montré sa collab avec Big John sur des pages des FF si j'ai bonne mémoire !) ou en effet être un simple "tracer".

Philippe Cordier a dit…

Wiacek oui c'est un bon encreur, mais je ne l'ai jamais vu sur Colan, et ce serait moyennement un bon choix

C'est vrai que Bob Smith assurait bien aussi sur Colan, mais sur le Dean je garde ma trilogie TP/KJ/AW

Laurent Sieurac a dit…

J'ai beau être un fan d'Al Williamson, je n'ai pas forcément accroché à sa presta sur Colan (Wolvie/Nightcrawler )

Philippe Cordier a dit…

ces MCP étaient bien moyens certes, mais à mon avis au moins du fait de Colan
Non moi je pense surtout à la mini série de 1991 qu'ils ont fait ensemble
http://blogintomystery.com/2013/06/25/tomb-of-dracula-epic/
http://www.comicartfans.com/gallerypiece.asp?piece=933093

Laurent Sieurac a dit…

En effet, ceux-là, je ne les ai pô....encore un truc à découvrir (ils ne sont pas dans les essential tomb of dracula!!)