Rechercher dans ce blog

mercredi 28 juin 2017

Marvel Fanfare 45

 Une entrée graphiquement lourde
J'ai, de  temps en temps, évoqué ce mythique numéro de Marvel Fanfare, sans jamais compiler tout ce que j'aime à l'intérieur de ce fascicule 100% pin up
Voilà qui sera fait, même si je ne montre pas toutes les illues
Rien que la couv de  Byrne me décida à l'acheter, du haut de mes 16 ans
Un régal
Notez sur l'original le gars qui souhaite bonne chance au coloriste (à côté d'un Superman qui se barre en douce :)
 Débutons par les dessins qui m'ont énormément accroché, tout de suite
Romita Jr/Williamson résument tout ce que j'adorais déjà à l'époque sur leur run (ah si seulement John Jr avait retrouvé une copie du noir et blanc, mais non)
 Une  photo d'un laveur de vitre permis à Klaus Janson de rendre l'un des dessins de lui que je préfère (cf ma photo de profil sur ce blog)
 Je ne  me lassais pas de ce Punisher que je pensais 100% Mike Zeck, jusqu'à ce que  j'apprenne que l'encrage venait d'un Jerry Ordway inhabituellement ultra respectueux du trait d'origine
 
 Colossus tel qu'il devrait être selon moi, par celui qui le dessina le mieux (après Byrne?), Rick   Leonardi. Encrage de Dan  Green
 Les dessins que je ne pensais pas forcément autant aimer, soit du fait du perso, soit du dessinateur
La seule version de Thor qui devrait être autorisée (extrême, moi?) Le seul et unique Walter Simonson
 Le dessin, compo et colo de ce Cap  par Mickaël Golden forment un tout ultra efficace
 Pas le meilleur dessin de Jim Lee mais le choix de scène, couplé avec la  colo (Greg Wright je crois), me plaisait beaucoup
 Je ne connaissais quasi pas Paul Smith à l'époque mais son Bouffon me fascinait
Une fois de plus la colo était top
 Pareil pour Steve Rude, qui ne me parlait pas, et ce perso dont je me moquais, mais une  illue que j'aimais,  en grande partie du fait de la posture choisie pour la Panthère
 Je ne suis pas  du tout fan de tout le travail de dessinateur de Bob  Layton (l'encreur,  c'est un  autre débat) mais cet Iron Man  est probablement le dessin  que lui que je préfère, de loin, car il a des affinités évidentes avec le perso et son  trait raide fait merveille  pour le coup
 Je savais bien que Chaykin ne s'était pas foulé, ni dans  l'idée, ni dans la réalisation, mais ce visage me plaisait bien
 Pareil pour un  John Buscema assez énergique mais Loki, assis "à la Buscema", m’intéressait; Breeding, capable de suivre Ron Frenz sur ses imitations de Ditko ou Kiirby,  était très à l'aise pour encrer Big John
 
 Kaluta m’indifférait (et encore assez aujourd'hui) mais sa  Kitty était charmante, et le jeu de lumière à l'avenant
 Finissons avec les  déceptions, car j'attendais probablement trop de ces auteurs
Un Mignola sympathique, mais décevant, jusqu'à ce que l'on voit qu'il est daté de 2 ans avant la parution, donc en pleine période de "formation" du Maestro
 
 J'aimais bien Art Adams, mais je ne trouvais pas qu'il rendait là son meilleur boulot
 
 Je savais Barry W Smith capable de mieux,  même si sa Tornade reste au dessus du travail d'autres dessinateurs
 N'étant fana, à l'époque, ni du taff de peinture de Sienkiewicz, ni du perso, je restais froid  face à cette illue pourtant bien balancée
 Quand on se moque du perso et qu'on en connait pas l'auteur on passe à côté de jolies choses, comme ce chouette Bret Blevins
 Je trouvais ce Dracula  ultra vieux/daté,  mais aujourd'hui je trouve bien cool le dessin  et l'encrage de Bill Reinhold  (devenu vintage?)
Je mets le noir et blanc, mais la constante de ce MF 45, est que presque toute les colorisations (faites par l'artiste, ou pas) étaient bien pensées, adaptées au dessin, n'allaient pas contre le trait, pouvaient apporter un plus discret...le contraire de bien des approches actuelles
 
Et vous, quelles sont vos préférences?

13 commentaires:

Laurent Lefeuvre a dit…

D'accord sur toi avec à peu près tout... SAUF une différence de taille :

Le JRjr est vraiment laid (blasphème, je sais!)

La compo trop étriquée personnages coupés), les têtes flottantes qui sortent de nulle part et ne s'intègrent pas, même l'encrage de Williamson rend brouillon et pesant le tout. Tu m'étonnes qu'il n'a pas gardé le noir et blanc !

Pourtant, le pire, et de très loin, c'est la couleur. Le orange qui achève de rendre illisible la musculature déjà étrange de DD... Je ne développe pas, il n'y a rien à garder. En même temps, que pouvait faire un coloriste avec si peu de marge de manœuvre ?

Autant j'adore chaque page de ce run, autant ce dessin fait vraiment tâche dans l'ensemble, surtout quand on sait de quoi le duo était capable à la même époque.

Néanmoins, l'ensemble était de très haute tenue. Je serai moins dur que toi avec Mignola et BWS.

Par contre, impossible de distinguer le Jim Lee (Silver Surfer) d'un quelconque Ron Lim. En plein développement aussi le jeune Jim !

Quant à Arthur Adams, il était dans cette phase où il m'a perdu : moins d'implication dans son taf, moins de feeling avec les persos. Je le retrouverai plus tard, au début des années 2000, pour ne plus le quitter.

A + !

Philippe Cordier a dit…

2 hérésies!!!
Comparer Lee à Lim, même si les noms sont proches!!!

Pour Jrjr je comprends en ne partageant quasi rien : Il m'a dit qu'il n'aimait pas trop ce dessin donc oui, c'est vrai, ce n'est pas le meilleur Maaaais la page est coupée, et la tête, par l'imprimeur, pas par le dessinateur, + la couleur est abominable
J'ai tant regardé ce dessin que je suis parvenu à l'imaginer sans les coupes et surtout sans couleur et là tu vois que les traits fins du fond typique de Williamson, encadraient très bien les têtes flottantes et que celles ci doivent être pas mal du tout détourées sans couleur

Laurent Lefeuvre a dit…

Oui... mais on ne peut pas être d'accord sur tout tout le temps !

Pour les deux, je persiste.

Et puis tu aimes bien qu'on te tienne tête un peu de temps en temps, vas !

=:^)

Philippe Cordier a dit…

Ouais, et persister dans l'erreur est bon pour toi :)

Laurent Lefeuvre a dit…

Fais le malin,

mais si TU savais ce que JE sais que TU ne sais pas... ALORS tu m'appellerais sans tarder.

Ainsi, tu SAURAIS ce que JE sais (encore) que TU ne sais pas.

Et LÀ, tu te dirais "Mince ! En effet, si j'avais su ce qu'il savait que je ne savais pas, je me serais encore plus vite dépêché de l'appeler, au lieu d'essayer (bêtement) de comprendre sa phrase".



Philippe Cordier a dit…

j'ai brièvement perdu connaissance en cherchant à comprendre
ce qui peut surprendre le technicien en train, pour de vrai, d'intervenir tout cet après midi sur ma clim de bureau

RDB a dit…

Un n° que j'ai longtemps cherché (comme le "Solo" de Darwyn Cooke)... Mais sans le trouver (ou alors à des prix exorbitants). Sur son blog Tumblr, Bendis poste souvent des images de ce n° et d'autres "Marvel Fanfare" (couv', pin-ups...), ça permet de découvrir des pépites.

J'aime beaucoup :

- Byrne (superbe couv'), Zeck + Ordway, Golden (un artiste à redécouvrir), Rude (le "Dude" est vraiment un très grand et il le prouve encore là), Buscema (même si j'aurai préféré qu'il dessine le Silver Surfer), Kaluta, Mignola (son Namor est impérial !), BWS (Storm mohawk forever !), Sienkiewicz (de toute beauté), Blevins et Reinhold (très Colan).

En revanche, grosse déception avec :

- JR Jr. (quand on connait son run sur "DD", cette pin-up est incroyablement moche), Leonardi (et pourtant, à cette époque, il savait signer de superbes illus), Simonson (jamais accroché, et je préfère Thor par Kirby, Buscema ou récemment Coipel), Lee (j'y arriverai jamais), Paul Smith (quelconque, mais pas fan du Bouffon de toute façon), Layton (allergique), Chaykin (allergie-bis), et Adams (allergie-ter).

Mais c'est très cool de poster tout ça... En attendant de mettre le grappin sur ce n° un jour sans risquer la ruine !

Philippe Cordier a dit…

Encore un qui va prendre la porte pour avoir attaqué Jrjr :)
Je reste sur ma position

Le Colossus de Leonardi moi je le trouve extra. Très simple mais parfaitement dans l'esprit de l'un de ses chefs d'oeuvre : la mini sur le perso avec scénar de Nocenti et encrage de Russel

OmacSpyder a dit…

Cette couverture de Byrne est un petit bijou! Ce numéro que j'ai souvent aperçu sans pouvoir mettre la main dessus, voilà que j'en vois un peu plus grâce à toi!
Le Colossus de Leonardi est une réussite : il a réussi à capter le perso je trouve. Et ça me rappelle ce numéro à Genosha. Colossus devrait plus souvent ressembler à ça. JRJr savait aussi lui donner cette carrure! Bon, c'est un de mes persos préférés :)
Le Iron Man de Bob Layton : quelle couverture! Il envoyait du lourd ce perso à cette époque! Mignola et Namor, avec la tentacule, je trouve que cette planche abyssale donne une ambiance qui renouvelle l'environnement de notre Prince des Mers.
Je passe pour DD, hélas.
Il y a du très bon dans ce numéro décidément!!

Philippe Cordier a dit…

Pour moi Colossus fut souvent traité correctement graphiquement , par Silvestri ou Davis par exemple, mais personne ne parvenait à sortir de l'ombre organique de Byrne, jusqu'à Leonardi qui l'a traité comme une énorme masse de muscles, presque gonflée
Son taff sur les fill ins X-Men était excellent, (avec Green ou Russel) mais le fait d'avoir Nocenti sur une histoire rien que sur lui...le pied total

OmacSpyder a dit…

Silvestri et Davis sur Colossus, oui. Mais comme tu le dis, ont avait souvent une version sous-byrnesque et Leonardi comme Silvestri à sa façon lui ont donné une carrure qui montrait enfin une évolution. Il était sensé être un jeune adulte qui devait encore évoluer dans sa morphologie.
Nocenti rien que pour lui, c'est en effet un beau cadeau pour notre mutant russe!

Johann a dit…

Merci, le Spidey de Klaus Janson a fait ma soirée.
(au fait, c'est où qu'on envoie un chèque pour que tu écrives sur Miller et/ou Janson tous les jours? :D )

Philippe Cordier a dit…

Je paierais

Mais merci