Rechercher dans ce blog

mercredi 14 juin 2017

Wonder W...

 Je n'ai pas encore vu ce film mais on en dit globalement tant de bien (et l'actrice est si belle :) que j'irai (et en famille s'il vous plait)
Je n'ai jamais eu la moindre attirance pour les comics de Wonder Woman (je dois avoir les 3 premiers de Byrne et les premiers de Azzarello/Chiang, point)
Mais côté cover artists la Dame a été chouchoutée
Adam Hughes était, comme toujours, dans une superbe séduction, que ce soit sur de l'iconique...
 du gros plan "simple"...
 de la compo statique réussie...
 ou du très beau clin d'oeil
 J'ai moins d'affinités avec le boulot de Brian Bolland, mais son run en tant que cover artist fut très long, avec de belles choses
J'avais acheté ce comics, car compil d'hommages par plein d'artistes
 Celle ci est chouette
 Sa toute première couv est élégante et simple, avec le crayonné en dessous, au regard différent
 
 Jose Luis Garcia Lopez était, bien sur, un excellent auteur de couv
Un visage en gros plan, encore, mais efficace et beau, avec peu de traits
 Probablement la couv de lui que je préfère, avec son noir et blanc (je crois bien que Moebius, de passage chez DC, a vu un poster de cette couv, a demandé de qui elle était et dit : "l'enfoiré!", ou quelque chose de ce genre)
 
 John Byrne m'a déçu sur son passage sur WW. Il dit que la faute en revenait à une impression mal faite, avec scan non adapté de ses pages, qui abimait son encrage de l'époque, mais moi je le trouve juste moins bon
Cette couv est sympa, mais les cheveux et, surtout, les jambes de celle du dessous...bof
 
 C'est mieux quand il joue le décalage à la She Hulk
 Une rareté : du Miller encré par Giordano (un squelette avec toute sa tignasse!!!)
 N'oublions pas, côté écran, que le fantasme de toute un génération (la mienne) c'est elle!
 Miss Gadot pourrait devenir celui d’une autre génération
 Elle est en tout cas adoubée par celle qui vint avant elle

13 commentaires:

Lionel Garcia a dit…

Ah Linda Carter! Pour moi A. Hugues reste le meilleur artist cover de Wonder Woman. Il n'y a aucune vulgarité dans son traitement du personnage. Celui-ci semble éprouver un réel plaisir à dessiner (rendre hommage?) l'une des icônes du comic-book. Même si son style magnifie la plastique féminine, cette caractérisation ne se fait pas au détriment de l'intégrité du personnage. Il me semble que Frank Cho a également travaillé sur les couvertures de l'Amazone. Quelqu'un a vu son travail?

Philippe Cordier a dit…

Pas fan de Cho, qui s'est pris la tête avec le scénariste pour le cul euh, pardon, le coup, Rucka, qui trouvait les couv trop vulgaire (et je le trouve, en general, en effet étonnament plus vulgaire que Hughes) donc il a quitté le poste de WW cov artist
Pour être honnête je ne pense pas que ces couv étaient vulgaires (elles étaient juste non inspirées, gratuite et génériques :)

Francis a dit…

Superbe cette illustration de Garcia-Lopez (son Twilight avec Chaykin c'est de la balle).
Ça lui est déjà arrivé à Cho de dessiner des personnages féminins sans gros culs ? X)

Philippe Cordier a dit…

Twilight est beau mais je n'ai pas souvenir d'une histoire limpide

Pour Cho je crois que non :)

Laurent Lefeuvre a dit…

Je vous recommande chaudement "Cinder & Ashe" (Garcia Lopez/Gerry Conway). Ça date de la fin des années 1980.

Polar action sur fond de Nouvelle-Orléans et guerre du Vietnam, entre passé et présent. Violent, radical et plein d'émotions très justes.

Ça ferait un excellent film.

Delcourt Comics a édité ça il doit y avoir un an ou deux. Je crois que ça a fait un four.

Quel gâchis ! La qualité de repro n'est certes pas formidable (c'est scanné d'après les comics d'époque), mais c'est rudement bien !

J'en avais entendu parler en 1993, dans un numéro du fanzine "HEROES" (pendant parisien de Scarce) - qui vantait Twilight dans le même numéro.

Eh non : Je n'ai rien à dire sur Wonder Woman, car à part un fascicule Arédit en couleur, quand j'avais 7-8 ans... je n'ai plus jamais lu une seule page de ce perso.

Lionel Garcia a dit…

Je crois me rappeler que Garcia Lopez avait dessiné la série Atari Force, un récit de SF dont je garde un souvenir très plaisant. Une très belle caractérisation de certains personnages et un classicisme graphique très agréable. Par contre, j'aurai du relever l'expressivité de sa Wonder Woman. Magnifique!

Philippe Cordier a dit…

Atari Force connais pas mais en effet Cinder et Ashe et le boulot de lui que je préfère. Éventuellement un poil en dessous, au dessin, de Twilight (et encore) mais bien plus lisible

RDB a dit…

Gal Gadot fait l'unanimité, autant pour sa beauté (Miss Iraël 2004 quand même !) que pour son jeu d'actrice (ça sera une confirmation si c'est bien le cas car je ne l'ai vue que dans un rôle secondaire dans un excellent polar, "Triple 9", de John Hillcoat, entourée d'un casting de ouf - Casey Affleck, Anthony Mackie, Kate Winslet, Woody Harrelson...).

Mais revenons aux artistes : Adam Hughes réussit effectivement à allier sensualité et élégance, on voit qu'il adore et respecte le perso. Il avait même longtemps eu le projet de lui consacrer un graphic novel, mais ça a capoté (scénar refusé ? trop de retard pour le livrer). Sur ce coup il s'est fait griller le politesse par "Wonder Woman : Earth One" de Grant Morrison et Yanick Paquette (qui croque joliment l'amazone lui aussi).

Bolland est très bon aussi. Toutefois, je trouve son trait un peu trop raide, un peu figé. Son style est tellement minutieux qu'on ne peut lui en vouloir complètement, mais WW possède un dynamisme qu'il échoue à traduire visuellement.

Je n'ai jamais lu le run de Byrne (à vrai dire, tout ce qu'a fait Byrne chez DC ne m'a jamais intéressé. Byrne est trop lié à Marvel pour moi).

Il manque quand même un dessinateur à ta top list, qui a assuré de superbes planches et couvertures : c'est Cliff Chiang, le partenaire du run d'Azzarello, une des grandes réussites du DC "New 52". L'équipe éditoriale était particulièrement inspirée en lui confiant les visuels car il a un trait simple et efficace, qui ne se limitait pas aux formes généreuses de WW (un peu comme les héroïnes de Terry Moore), et ses fill-in évoluaient dans le même registre (Goran Sudzuka en tête). Et, pour le coup, la saga d'Azzarello était passionnante, avec de l'action, du drame, de la mythologie, de la modernité. La seule correction qui a marqué ce run a concerné le design de Chiang, ou plutôt de Jim Lee qui avait d'abord voulu habiller Diana avec un pantalon noir moulant, avant de revenir à la culotte étoilée.

Détail amusant en ces temps où les designs se veulent plus "réalistes" et actualisées, aussi bien au ciné qu'en BD, on observera que WW revêt désormais à nouveaux une jupe, qui renvoie à la version de Darwyn Cooke dans "The New frontier" (un look dont il était particulièrement fier, le plus réussi de sa série dit-il dans le bonus de l'édition deluxe).

Philippe Cordier a dit…

D'accord avec toi, jusqu'à ton paragraphe sur Chiang/Azzarello
Appréciant le trait de Chiang, particulièrement sur la géniale série Human Target, j'ai testé son run sur WW malgré mon désintérêt intersidéral pour le perso
je me suis ennuyé à mourir!! J'ai vite lâché
Probablement plus du fait du scénar que du dessin, même si je ne sautais pas de joie devant les pages
J'ai tenté à nouveau avec Paper Girls, et là encore le bouquin me tombe des mains (alors que j'aime pas mal de chose scénarisées par Vaughan)
Donc, soit Chiang change de types de scénarios (plus que de scénaristes, car j'aime les 2 sur d'autres titres) soit je l’abandonne (s'en remettra-t-il ? :)

OmacSpyder a dit…

Pour moi la découverte de Wonder Woman s'est faite avec la BD Sagédition Superman contre Wonder Woman, avec les superbes dessins de José Luis Garcia Lopez! Quel choc cette superbe BD dans ce beau format! Je la garde précieusement depuis.
Et elle a un rôle intéressant qui pourrait se situer en droite ligne avec l'incarnation du film.
J'aime bien la version de Byrne même si celui-ci est pour moi aussi plus lié à Marvel. J'ai la statuette DC inspirée du dessin d'Adam Hugues qui est un superbe artiste. J'ai un de ses Artist Book : Cover Run ; c'est très beau à regarder!
J'avais commencé avec espoir le run de Azzarello et Chiang mais me suis arrêté en cours (le tome 4 je crois). J'aimais bien l'idée de départ mais ça traînait trop en longueur...
Allez! Un petit film sera très bien. J'ai adoré son apparition dans Batman vs Superman! Et oui, Lynda Carter a trouvé une digne héritière!

Philippe Cordier a dit…

Bat v Sup m'a tellement mais alors tellement gonflé que j'en avais oublié que la miss y était!!!
Film samedi en principe, donc verdict soon

Anonyme a dit…

C’est vrai que Wonder Woman a eu droit à de superbes couvertures, vous avez bien raison ! D’ailleurs ma première rencontre avec l'amazone, ça remonte à loin, c'était avec Dick Giordano, sur du matériel publicitaire qu’on avait à l’époque dans les kiosques à journaux. Evidemment il n'y avait pas mieux pour vous donner l'envie d’acheter immédiatement la revue. Après, comme beaucoup ici,j’ai poursuivi avec l'excellent José Luis Garcia Lopez. J’aimais beaucoup cet artiste.

Plus tard j’ai notamment suivi ce que faisais Adam Hughes et Brian Bolland avant lui. J’ai d’ailleurs un gros regret avec Adam Hughes, car je n’ai pas pu le rencontrer alors qu’il avait répondu favorablement à mon invitation en France. Les hasards de la vie, parfois heureux, parfois moins chanceux.
Pour Bolland la rencontre a pu se faire mais c’est bizarre car aujourd’hui encore je ne sais si j’ai apprécié ou pas le bonhomme ? La plupart du temps il sortait des blagues quand même bien étranges… Cela étant heureusement qu’il racontait aussi des histoires très intéressantes. Son boulot sur Wonder Woman valait le coup d’œil en tout cas !

Philippe Fadde

jimmyraker a dit…

Il est toujours très difficile de passer après celui ou celle qui a crée le rôle au cinéma ou à la télévision. Regardez Christopher Reeve ! aucun comédien n'a réussi à le surpasser ! Pour moi il sera toujours LE superman