Rechercher dans ce blog

mercredi 31 janvier 2018

Angou'18 !!!

 Encore une excellente virée à Angoulême!
Merci à Raph et ses Editions, bien filmées sur l'image ci dessus (avec Denis Bodart capillairement proche de l’éditeur, mais je ne peux me moquer) , à Julien Maffre pour le studio...
Un petit compte rendu bien incomplet car j'ai pris trop peu de photos
Rien par exemple sur les soirées un peu arrosées, surtout une assez mémorable avec la bande des adorables belges (mais est ce un mal qu'il n'y ait pas de photos?) C'est toujours frustrant car il y a plein de choix à faire en terme de temps/dispo...Pas pu voir de conf par exemple, même si j'ai pu papoter avec deux des Xaviers qui en faisaient
Vu plein de monde mais raté autant probablement...
3 amis pris sur le vif entre deux dédicaces et/ou balades, resto, pub... 
De gauche à Droite Thierry Martin, Raph Wacker et Momo (Mauricet, DC guy)
 Un gars, flou, qui passait dans le coin juste pour se curer le nez
 Mon Storyteller plutôt super bien entouré. En plus des livraisons prévues j'avais apporté les 6 derniers exemplaires mis de côté pour le festival. Tous partis (salut Johann, ravi de t'avoir croisé)
Le micro retirage arrive, plus d'infos bientôt (ce vendredi, mais chuuuut)
 Points forts d'Angoulême : les expos. Je ne me remets pas d'avoir raté celle sur Morris et de Watterson, mais celle sur Eisner l'an dernier m'a ravi pour un moment
Pas pu voir celle de Mister President Cosey, mais superbe découverte avec les planches de fou de Steve Cuzor (du coup son "5 branches de coton noir" est vite allé sur ma pile à lire)
Techniquement à couper le souffle (et pour épater en même temps Denis Bodart et Thierry Martin il faut un petit niveau quand même)
 Presque pour faire plaisir à un artiste aussi sympathique que Corse, j'ai vu celle sur l'homme qui loupa la présidence de l'an prochain, Emmanuel Guibert. Et là encore, épaté! Quel talent, et quel dommage que les repros en livres atténuent autant l'émotion ressentie devant certaines planches (ce qui n'empêcha pas "La Guerre d'Alan" de rejoindre ma pile)
  J'ai peu lu de BD de Tezuka mais assez pour savoir ce qu'il représente (être comparé à Hergé ou Disney est un indice)
Plein les yeux là également
  Presque du Watterson sur celle ci
  Très agréable surprise avec l'expo quasi cachée du duo Keraskoët
 Enfin, de jolies choses à l'expo sur Venise mêlant peintures classiques et auteurs de BD modernes (ici un Manara bien sur choisi au hasard)
 Deux petites dédicaces juste parce que ce furent les premiers Fils de Crao par leurs auteurs (et non Messieurs, il n'est pas censé être une version mélant juste Blueberry et Patrick Juvet! quoi que..)
Mon seul rdv du week end programmé à l'avance (content au passage d'avoir fait la connaissance de Mister Urban François Hercouët) avec l'un de mes rares coups de coeurs comics de ces dernières années : le grand Marcos Martin
Quel plaisir de papoter un moment avec lui, même si son anglais surpasse allégrement le mien 
Conclusion avec l'un de mes autres coups de coeur "récents" mais en Franco belge cette fois : le magnifique cadeau d'un Pierre Alary qui semble m'avoir confondu avec le Monsieur qui a co créé l'univers Marvel!


5 commentaires:

Lionel Garcia a dit…

Pour plus d'informations sur Tezuka, tu peux lire l'ouvrage "Ma vie manga" (KANA) basé sur des conférences dans lesquelles celui-ci décrit sa philosophie de vie et de travail. A savourer sans modération.

Philippe Cordier a dit…

j'ai hésité à la prendre mais j'étais déjà hyper chargé
Une autre fois

Johann a dit…

Merci à toi, j'étais ravi de te rencontrer aussi :D

Vincent a dit…

Merci pour ce témoignage, Philippe ! Le dessin de Pierre ALARY est à tomber par terre.

Philippe Cordier a dit…

et sous cadre (rouge) il est encore mieux :)