Rechercher dans ce blog

mercredi 4 avril 2018

Paul Neary

 Je radote/rabâche...mais les meilleurs encreurs de comics sont ceux qui ont également au moins des bases de dessin
Paul Neary fut editor et dessinateur
Si l'illu ci dessus n'est pas désagréable, celle du dessous ne m'emballe pas, du tout
 Je connais peu son boulot de dessinateur mais je ne suis guère convaincu par ce que je vois sur le net,
comme cette planche
 ou celle ci, encrée par...Vince Coletta!
 C'est, par contre,un excellent encreur capable de s'adapter à tous les styles, comme celui, minutieux, de Harvey Tolibao...
 ou de disparaitre sous le trait (que je n'apprécie pas) de Bagley
 Bien sur, son heure de gloire (longue) fut d'être le meilleur encreur d'Alan Davis, à égalité (ou presque) avec Mark Farmer (bien avant ce dernier, chronologiquement)
Que de magnifiques planches le duo a pu nous offrir!
Ici sur les X-Men (rappelons au passage que Davis fut l'un des meilleurs dessinateurs de Serval)
 et la géniale série Excalibur évidemment
 Neary gardait la rondeur du trait de Davis, sans omettre les détails. Farmer fera pareil ensuite (un peu mieux même, je trouve)
Attention, ci dessous ce n'est pas l'encrage correspondant au crayonné car à l'évidence Davis a modifié (refait?) son dessin avant de le confier à Neary, mais ça donne une idée de la propreté du crayonné confié à l'encreur

 Bryan Hitch a eu des soucis avec Davis car à ses débuts le premier copiait clairement le style du second, qui s'en irritait ouvertement; Le temps a passé et, surtout, Hitch a évolué, mais ce qui n' a pas du arranger les choses et que l'encreur du jeune Hitch fut...Paul Neary! La parenté fut accentuée.
Sur cet exemple, Hitch a commencé à évoluer, il gonfle un peu aussi ses perso, mais le "cousinage " reste important
 Plus tard, sur le "Hitch nouveau", Neary s'est merveilleusement adapté au crayonné, gardant intacte la nouvelle énergie du dessinateur
 Je termine avec une étrangeté, seul encrage connu de Davis, sur un crayonné de son ancien complice, Neary (c'est mieux que les exemples de Neary au dessin vus plus haut, mais je préfère le duo "dans le bon sens")

14 commentaires:

Laurent Sieurac a dit…

J'ai découvert Neary dessinateur sur la mini série : Nick Fury vs SHIELD publié dans la collection Privilège. Rien de transcendant graphiquement parlant mais un dessin solide et une narration à l'avenant avec cependant Nick Fury dans un espèce de Slip assez traumatisant on va dire :D
Je garde malgré cela un très très bon souvenir de cette mini !

....Un superbe encreur en effet mais qui du coup, en tant que dessinateur, lorgne vers Hitch sur ses rare retour au crayon, ce que je trouve plutôt malheureux !

Philippe Cordier a dit…

oui j'ai souvenir d'avoir feuilleté ce Fury mais le trait ne me captivait pas (avec ou ans slip) et le perso non plus
Par contre je n'avais pas vu de travaux récents, lorgnant vers Hitch, c'est amusant, (et un comble : Neary/Davis/Neary/Hitch/Neary!!!)

Lionel Garcia a dit…

Je garde également un très bon souvenir de la mini-série autour de Nick Fury. En dehors des des comics, Neary a aidé Sidney Jordan sur sa série Lance Mc Lane. S. Jordan est très attaché à un rendu photographique de son travail. Ce qui explique peut être l'association de Neary avec Brian Hitch.

Sur quels titres Neary adopte t'il un dessin influencé par Hitch? Cette évolution me rappelle Sal Busceman qui a été influencé par Simonson après l'avoir encré sur Thor. Si de telles évolutions peuvent être "logiques", je ne peux m'empêcher de penser au côté, parfois, consanguin des comics. Quand l'influence est digéré, c'est parfait. Sinon, on finit avec des styles qui tournent en rond et finissent par se scléroser.

Philippe Cordier a dit…

C'est le risque
Pour Buscema je le vois comme la volonté d'un vétéran, de bouger un peu, et de se mettre plus dans un peu de modernité, sans se renier, donc c'était bien sympa
Pour Herb Trimpe, "obligé" de copier Liefeld on était dans le pathétique

Lionel Garcia a dit…

Je crois me rappeler d'un entretien de Sal Buscema, dans Scarce peut être, où celui-ci confiait qu'à l'époque des débuts d'Image, son éditeur sur Spectacular Spiderman lui avait demandé, non pas de copier un style de dessinateur, mais le découpage des auteurs Image.

Pour ce qui est du "trio" Davis/Neary/Hitch, il se trouve que les influences, les plus importantes, revendiquées par Davis (Frank Bellamy, Frank Hampson, Sydney Jordan...) portent sur des auteurs ayant un dessin photographique. Des auteurs anglais très célèbres dans leur pays et que Hitch ne peut pas ne pas connaître. On a vu que Neary a d'ailleurs collaboré avec Jordan. Si Davis a développé un dessin "cartoon", les rapports Hitch/Davis, Hitch/Neary et vice versa peuvent trouver une part d'explication dans les trois auteurs ci-dessus qui font indéniablement partis de leurs bagages culturels respectifs. Influence, plagiat... finalement les choses sont peut être plus compliquées...

Philippe Cordier a dit…

certainement, mais sans relancer ce vieux débat, à ses débuts Hitch était tout simplement dans la copie pure et dure de Davis, ce qu'il a concédé en grande partie ensuite,et qui avait considérablement irrité Davis
C'est du passé, mais c'était énorme à l'époque (et heureusement que le net n’existait quasi pas car à côté les copies d'écran de Greg Land c'est du pipi de chat :)

Lionel Garcia a dit…

Est-ce que Hitch a expliqué le pourquoi de son "plagiat" à l'égard de Davis? Et à quoi est due son évolution photographique?

Laurent Sieurac a dit…

La polémique avait eu lieu sur She-Hulk en effet mais bon, je sais pas moi, je préfère largement un Hitch "pompant" (même si l'influence est là, clairement, indiscutablement, le gars dessinait tout et était déjà impressionnant parce que justement il maitrisait son travail !)que les cohortes de tacherons qui ont pompé le style de liefeld par exp.

Bref, c'est comme reprocher à bill sienkiewicz d'avoir fait du Adams sur ses premiers travaux ;)

Pour Neary, pour recentrer le débat, je ne crois pas avoir revu dernièrement des planches mais les quelques illus qu'il a pu faire, en lorgnant sur Hitch, n'étaient pas forcément emballante.

Philippe Cordier a dit…

ah oui mais là bien sur si tu compares faire du Davis et copier Liefeld!!!!
la comparaison avec Sienkiewicz est assez bonne même si le gars est parti ensuite dans d'autres stratosphère (comme BWS et Kirby)

Neary je le vois un peu comme Milgrom : dessinateur très moyen mais virtuose de l'encrage

Philippe Cordier a dit…

Pour terminer sur Hitch, et pour ceux n'ayant jamais vu de She Hulk, on est en effet sur de sous Davis évident
http://www.comicartfans.com/gallerypiece.asp?piece=1135772

mais je trouve te extrait d'itw pour Zoo dans lequel il explique très bien l'influence, la jeunesse, le contact avec l'idole...
http://www.zoolemag.com/2010/07/interview-de-bryan-hitch-lauteur-de-the-authority.html

Lionel Garcia a dit…

Entretien très intéressant. Je viens de replonger dans mes vieux Nova. J'avais totalement oublié ces Miss Hulk. Du fun à l'état pur. Je vais me relire tous ces épisodes, avec un grand plaisir.

Des informations sur l'encreur Jim Sanders III qui s'occupe des planches de Hitch?

Philippe Cordier a dit…

Il me semble que, comme bien des artistes, il a du faire appel à la générosité de ses fans pour payer des frais médicaux importants et j'ai bien peur qu'il ne soit mort l'an dernier

j'avais oublié qu'il encrait Hitch

Lionel Garcia a dit…

J'ai découvert sur le net que William Messner Loeb s'était également retrouvé sans domicile suite à des frais liés à des problèmes de santé. J'enrage toujours de lire ce genre d'info quand, par exemple, j'apprends que le film Wonder Woman a battu des records d'entrées.

Philippe Cordier a dit…

et que Trump trouve le système de sécu trop cher!!!