Rechercher dans ce blog

mardi 17 janvier 2012

Elle vit à nouveau

Le très bon encreur Scott Williams a aussi une gallery CAF qu'il faut absolement visiter, , car c'est un collectionneur d'originaux, de bon goût
Voici sa dernière acquisition : une planche du mythique Elektra Lives Again,
par Frank Miller
A l'époque, l'approche "ligne claire" sans aplats noirs m'avait surpris, mais j'avais adoré quand même
Rare de voir une page avant le passage à la (très belle) couleur de Madame Miller/ Varley

8 commentaires:

lefeuvre a dit…

Ouh La vache !
Tu m'étonnes qu'il a bon goût! Il a les moyens financiers à la hauteur, aussi :
Barry W. Smith, Wrightson, Frazetta, Neal Adams, Buscema...
AAaarg (arrêt cardiaque)!

Philippe Cordier a dit…

je pense qu'encrer Jim lee te place un poil au dessus du Smic US :-)
Marrant comme sur cette planche Miller y va sur les rustines, collages... On sent que seul le produit fini compte
j'aurais aimé un livre avec le n et b à gauche et la couleur en face (Idem sur dark Knight returns On peut rêver)

Marcelo Baez a dit…

Thanks for the scan, fantastic graphic novel!

Philippe Cordier a dit…

You're welcome Marcelo . Thanks to Scott Williams
You're right, this was one h...of a GN. Everything was perfect

stephane "Hob" gallais a dit…

rhalalala superbe et effectivement ça fait bizarre ce côté très clair (mais nécessaire car laissant la place aux superbes couleurs de Varley)

ça me donne envie de le relire tiens

Philippe Cordier a dit…

Hé hé j'oblige les gens à ressortir leurs vieilles BD et à les relire (ce que je compte faire avec les 2099 de Leonardi)
Elektra L. A. est le seul et unique comics de Miller que je n''ai pas en vo en fait j'y pense La (très belle) vf étant à l'époque sortie en même temps que la vf je crois et surtout la vo était hors de prix

JP Nguyen a dit…

Héhé, celui-là, j'ai réussi à l'avoir en VO il y a quelques mois sur ebay pour 20 euros (le Hardcover, pas la planche originale, of course).
J'aime beaucoup (ce serait cool que Miller refasse des trucs aussi chouettes, un jour... un Miller returns, en quelque sorte)

Philippe Cordier a dit…

Mais il y a de l'espoir pour Miller dessinateur Il a souvent tenté, évolé...passant d'un mix Kane/Janson, à des expérimentation sans noir (Ronin) puis du tout noir à la Munoz/Sampayo, puis du cerné sur Elektra puis mix noir/couleur sur 300 et enfin grand format au pinceau à l'arrache (Holly T)...donc je suis curieux
C'est le Miller bon scenariste qui ne va peut être pas débouler demain