Rechercher dans ce blog

samedi 20 octobre 2012

L'enfant noir

Après l'avoir plusieurs fois évoqués sous des libellés de Mister Vatine, il fallait au moins que j'en fasse un mini retour post lecture
Je suis partagé entre jubilation et légère frustration. Mini frustration car le récit (que je ne connaissais pas, honte sur moi et flagelation programmée) est assez décompressé et que le plaisir absolu aurait été d'avoir un bon gros pavé graphique de plusieurs centaines de pages. Là on découvre l'histoire simple et efficace, et on en veut plus. C'est un détail mais la couv, parfaite en faux roman vieilli, me donne envie d'imaginer ce livre en gros pavé, et en petit format.
Jubilation car l'auteur s'éclate, et ça se voit. Il maitrise tous les codes narratifs propres au genre et c'est plus qu'agréable. Pleines pages, semblant de gaufrier, panoramiques, inserts...il nous en met plein la vue, seul maitre à bord (avec un coup de main de Madame Rabarot à la prépa de couleurs)
 
On est loin de la densité graphique d'Aquablue 4, mais loin également d'un trop grand vide de ses Star Wars (vide essentiellement dû à un grand format vf alors que le format comics semblait visé)
 

Côté sensation c'est étrange mais cette lecture m'a provoqué deux envie : voir Vatine illustrer le livre que je viens de lire, le célèbre "la route" de Mcarthy. L'ambiance est déjà là. Et plus bizarre peut être : je me prends à rêver de ce que le Monsieur ferait d'une reprise de..Rahan. Si si, ne riez pas, le voir dessiner aussi bien la tribu m'a carrément donné cette envie là. Moquez vous mais c'est comme ça
 
En tout cas c'est un album à lire, en espérant que la suite arrive vite

3 commentaires:

Laurent Sieurac a dit…

BAh non! on va pas se moquer de toi par rapport à Rahan même si perso ce n'est pas ce que j'aimerai voir de lui même si en effet ça le fait bien!

Je vois qu'on a plus ou prou eu le même ressenti niveau lecture de cet opus ;)

lefeuvre a dit…

Vatine sur Rahan ? Pourquoi pas !

une sorte de combo de 2 univers qui s'appellerait Vat-han !

Blague à part, ce que tu montres m'évoque bcp le Jungle Saga par Simonson/Mignola.
Niveau dessin, je ne suis pas un grand connaisseur du boulot de Vatine, mais la convergence avec Tota ne m'a jamais semblé aussi forte.

Philippe Cordier a dit…

excatement, j'ai carrément oublié de le noter mais il y a en effet un bon parfum de Jungle adventure, sur certaines pages Et comme il me semble que M'sieur OV est fan de M'sieur MM...
Par rapport à Tota, il y a de très nombreuses grande différences à mon sens, mais l'influence de base étant les comics, d'une certaine époque, pour les deux, il y a une logique