Rechercher dans ce blog

Chargement...

lundi 29 octobre 2012

Du bon usage de JRjr

 Mais sur quoi râle donc DD? (sur l'un des seuls JRjr/ KJ notez le) Mais de la mauvaise utilisation de John Romita Jr bien sur. Il est déjà plus que contrariant de faire bosser, comme tout le monde certes, sur des scripts détaillés un dessinateur dont le point fort est le découpage, la narration et le boulot sur synopsis. Mais en plus on lui colle des scénar "idiots". Parmi les scénaristes modernes à avoir travaillé avec lui, Bendis et Millar. Je ne suis pas fan des deux mais force est de constater que le second a compris plus de choses que le 1er. Voici le genre de pages qu'il demande. Passionnant  (graphiquement) n'est ce pas?)
 et que de dire de toutes ces "talking heads"
 Idem il y a quelques années, avec un JM Straczynski qui, très souvent, demandait des scènes statiques, et longues, plus faites pour de la télé que de la BD (la plupart des scans n et b suivants viennent de Heritage auction )
 Il faut dire que, parfois, le rendu était sympa tout de même (joli contre jour)
 Malheureusement, même pour des scènes" plus BD" l'encreur était toujours Scott Hanna, et l'ambiance finale n'était donc pas toujours au rdv...
 ...il rendait presque "propres" des scènes de baston qui ne demandaient qu'à avoir la patate



 celle ci je l'aime plus, peut être pour son côté iconique/ clean, même si un rendu Janson/ Palmer manque

Tiens donc, puisque l'on parle (encore) de Janson. Marvel France ayant eu l'excellente idée de republier l'intégralité du run de Millar/ JRjr en vf pas cher, en voici plein vos yeux pour l'occasion

 Cours magistral de scénario bourrin, mais (donc?) jouissif, et scènes d'action explosives, pour dessinateur motivé, en pleine forme, assisté d'un encreur qui pète le feu
Ça c'est du grand écran non?









C'est beau.  JRjr a bien mérité les félicitations de Monsieur Stan Lee
le même Stan lee, cette année, avec son comparse John Romita....
...pas si différent de leur attitude près de 40 ans plus tôt

vendredi 26 octobre 2012

Il punit

 J'avais montré il y a déjà deux ans, cette couv, , en la comparant avec des versions alternatives par d'autres auteurs
Je tombe aujourd'hui sur la version de Mike Zeck lui même
Je n'ai jamais raffolé des excès d'aéro de Phil Zimmelman, alors c'est avec plaisir que je retrouve le rough puis le trait brut de Monsieur Zeck

 Une friandise pour la route, Pupu qui court après le tisseur. Décors référencés mais sans ultra réalisme, persos BD non photoshopés, trait précis mais laissant l'épaisseur aux choix de l'encreur. Ca c'est du comics. Mais pourquoi ne revient il pas à la BD?! pourquoi!!!!

mercredi 24 octobre 2012

Gardez Mauvais Esprit

 Après des semaines de teasing, elle arrive. LA revue d'humour du net
Il faut encourager ce genre d'initiative. Tout est dans l'énoncé ci dessous. Déjà moi je lis T Martin et Fabcaro (James, BGnet...) et je tente direct
Depusi hier, et dispo tous les mardi. Les 2 premiers sont gratuits, et après c'est carrément raisonnable (au pire 1.5 € l'un, mais il y a des formules)
C'est

ah oui c'est c'est un détail mais Parisien quelques jours, je verrai bien les éventuels commentaires sur ce blog, mais mon p'tit télephone portable ne me permettra de répondre à rien jusqu'à lundi prochain (pourquoi? je ne sais pas, mystère dela technique). 

mardi 23 octobre 2012

C'est Cap, ou pas Cap

 Une entrée bien lourde en dessins, pour un homme qui s’habille dans le drapeau américain. Bien bien loin d'être mon perso favori, mais je trouve qu'il y a une occasion : la relance de la toute nouvelle série (énième numéro) par Remender/ Romita Jr/ Janson. Et surtout, le look "modernisé" imposé au perso

 La preuve en image : ce qui fut apparemment demandé au dessinateur, en terme de design : que les mailles soient bien apparentes et fassent vraies, idem pour les gants de bucheron qui doivent bien protéger les mimines, le casque doit avoir l'air d'avoir fait la guerre... Bref, "on veut du réel coco"
 Le modèle initial, à l'évidence, c'est la ligne Ultimate et ce qu'en a fait Brian Hitch

 Le big boss, Quesada, a lui même entériné ce réalisme imposé depuis pas mal de temps
dans l'esprit d'un Travis Charest, qui force le respect côté illustration minutieuse
 Mais les vrais "fautifs" sont à rechercher bien plus loin dans le temps
C'est Neal Adams qui a mis sous les spotlights l'intérêt d'un dessin réaliste, à la limite (pour l'époque) du photoréalisme (là c'est sur un Cap moderne mais il a lancé cette mode dès son boulot sur des strips il y a plus de 40 ans )
 Et c'est Alex-j'ai plein d'amis modèles- Ross qui transforme l'essai. Depuis Marvels "il faut que ça fasse vrai, avec les plis des costumes et tout" (sauf que Marvel, c'était "nouveau" et intéressant, après ça s'est bien compliqué)
 Pour moi on touche aux limites quand on ne voit plus qu'un acteur/pote de Ross, dans un costume de location
sans parler de cette horrible version clinquante
M'enfin quoi, qu'est ce qu’elle avait de mal la version du créateur/ King?!
ou celle, ultra respectueuse de John Byrne (allez hop, version crayon/ imprimée)


L'un des meilleurs repreneur, Mike Zeck, a musclé le perso, mais respecté la lettre, et le style


Idem, plus récemment, avec Alan Davis

ou l'un de ceux qui l'a très bien animé, Ron Garney (clin d'oeil à Sup pour l'image 1)

Tout comme Zeck, Leonardi le muscle un peu mais reste à fond dans les codes BD, suggérant plus que montrant, même si le traitement des perso de second plan est plus réaliste, ça n'en rend le Cap "cartoon" que plus intéressant

sans oublier LA version, celle de David Mazzucchelli, qui dessine un super héros de papier, pas un modèle photo
Sans aller jusqu'au trait ultra cartoony d'un Bruce Timm (même si j'aime)...
...on peu utiliser des photos, et avoir un réalisme qui ne fasse pas carton plâtre Cf Gene Colan dans l'un des ses derniers travaux (voire même LE dernier)
Une autre approche de l'icone US consiste en une exagération volontaire du dessin, et sur ce point Chris Bachalo a fait des merveilles

Tout comme Eric Canete, le temps d'une illu
Reste Le maître absolu, Rob Liefeld. On peut considérer ce dessin comme est un pied de nez à l'art dans son ensemble, à prendre au 45ème degré, ou penser que le gars est juste très très mauvais
Au final je penche bien sur pour le respect de l'origine, avec modernisation éventuelle du style, comme Romita Jr/ Janson ont su le faire ici
La morale, déjà donnée en image d'entrée, restera toujours celle là, et je ne saurais dire mieux que le Mazz' lui même. Elle vaut pour Cap, et tous les super héros