Rechercher dans ce blog

jeudi 3 janvier 2013

Corrado Mastantuono

 La plupart des dessinateurs "latins" sont très doués, privilégiant la narration à l'épate graphique.
Né en 1962, à Rome, Mastantuono ne fait pas exception. Il est ultra talentueux.
 Après être passé au dessin animé et chez Disney, il est probablement plus connu pour ses travaux chez le célébrissime éditeur Bonelli. Je dis ça mais j'avoue que si j'admire Bernet, Altuna et autres Mandrafinia depuis des années, je serais passé à côté de ce grand là sans les conseils avisés du papa de Photonik

Régalez vous les yeux avec cet échantillon
DA
 Disney


 Entre Disney et De Crecy je trouve
 Un petit côté Bernet (et pas que pour la dame déshabillée)
 Du Dylan Dog plus proche de Mandrafina que de Bernet
 Qui dessine un T Shirt Calvin et Hobbes ne peut être que bon







 Aussi fort à la couleur qu'en n et b




15 commentaires:

Lefeuvre a dit…

Pareil que toi : Tota nous a fait découvrir Mastantuono dans un merveilleux petit bouquin qui m'avait fait baver bien plus que les cuisses de grenouilles (spécialité de ta région !) qui refroidissaient dans mon assiette.

Un pur tueur qui a parfaitement digéré le meilleur de Disney à la Carl Barks autant que de la BD d'aventure classique au pinceau style Bernet/Toth/Millazo

Philippe Cordier a dit…

qui d'autres à rejoints les Mastantuono's addicts?

Cap A a dit…

je dois humblement avouer que je suis en effet un fan de son travail.

Philippe Cordier a dit…

et hop, un de plus

Franck Jammes a dit…

Pareil.

Philippe Cordier a dit…

mais y aurait il des tas de Mastantuano fans ici bas?
Cool

Raph. a dit…

je connaissais ces dessins de Disney mais sans savoir qui était l'auteur, les dessins réalistes ont en effet un air de Bernet.
c'est quoi le petit bouquin dont parle Laurent ?

Philippe Cordier a dit…

aucune idée Laurrrrrrrent?
Moi je me régale "juste" avec ses Tex

plumoc a dit…

Je suis également fan et plus encore de cette BD latine, ignorée au point de trop souvent l'oublier quand on évoque les grands pôles de production mondial du 9 ième art!

Je suis tout aussi fan des excellent artistes Disney italiens.Ils font un travail superbe et mésestimé.Chez nous se déploie trop souvent l'idée douteuse que travail de commande ,surtout sur une grosse franchise,ne peut rimer avec talent.

Il y a quelques jolis noms à connaître dans ces expressions de la BD. Mastantuono en est un.Pas des moindre.Impressionnant dans bien des styles et techniques.Et productif avec ça!

Le petit bouquin serait pas un artbook paru chez pavesio?Parmi ses influences,il cite la fine fleur de cette BD latine et...John Romita Jr.

A voir ici des exemple de ce colossal talent.Prothéiforme.


http://www.artboxforum.com/artbox4/viewtopic.php?f=5&t=2775&sid=a41592e7aeaa48d877688b164864f1d5

Philippe Cordier a dit…

magnifique
merci pour ce superbe lien
j'interroge Laurent pour le livre dont il causait

Philippe Cordier a dit…

mais si c'est celui là malheureusement pour l'instant, pas dispo
http://www.amazon.fr/Corrado-Mastantuono-Art/dp/8862330189/ref=sr_1_13?ie=UTF8&qid=1357737750&sr=8-13

Lefeuvre a dit…

IL s'agit d'un petit bouquin, format poche, en Italien, et que possède Tota. C'est donc au maestro qu'il faut demander.

Sinon, j'ai vu courant 2010 (lors de ma tournée dédicace Tom et William en librairie) un artbook du bonhomme, souple, avec plein de belles choses en couleur dont du Disney en couverture (Donald ou Picsou), mais qui m'avait alors semblé un poil cher !

il faudrait poser la question à l'ami Corteggiani : http://www.francois-corteggiani.com/

C'est un fin connaisseur, ert ça n eme surprendrait guère qu'ils aient collaboré !

Philippe Cordier a dit…

merci de cette rapidité
Le art of est certainement celui que je mets en lien au dessus
l'autre, on verra à l’occasion avec El maestro

Philippe Cordier a dit…

je suis faible

je viens de commander cet art of corrado mastantuono, avec couv Disney
Faut dire que sur proceminister, fdp compris je l'ai eu à moins de 10€

Lefeuvre a dit…

Alors tu as fait une super-affaire : de mémoire, il était au prix neuf, plutôt autour des 35/40 € neuf (pour un souple, d'une petite cinquantaine de pages, ça me semblait démesuré).