Rechercher dans ce blog

mercredi 9 janvier 2013

Expo de gaffes

 Jusqu'au 17 02 le centre Wallonie-Bruxelles, à Paris, expose des originaux d'un génie de la BD
Veinards sont ceux qui verront cela de prês
J'ai glané ça sur le net




 Et pour les chanceux qui n'auraient pas la version 2007, ruez vous sur cette réédition (ou vendez  celle de 2007 avant), pas donnée mais magnifique (mêmes docs que la version 2007 mais avec bien plus de pages et donc mieux mis en valeur) C'est une tuerie qui rappelle pourquoi Franquin est le plus grand créateur non américain des 50 dernières années. 
L'anti Hergé (dans le studio Hergé seul le nom du maître devait apparaître  alors que lorsqu'il a eu un atelier-le mot compte- Franquin créditait tout le monde) mérite d'avoir autant de livres (intéressants, pas raclant les fonds de tiroirs) sur lui, que le papa de Tintin, est c'est pourtant très loin d'être le cas (mais où en est ce projet, indispensable, de réédition de la somme "Et Franquin créa la gaffe", de Numa Sadoul?)
Je suis dans ma période Franquin, alors un peu plus si ca ne vous dérange pas :
Une planche de ma période préférée, la principale (quand il a repris scénario et dessin intégralement à sa charge, avec un pinceau à couper le souple)
Le prince du mouvement (sur une anecdote vécue disait-il)
 Un crayonné/recherche pour le génialissime Idées Noires
 Bonne journée

4 commentaires:

franck a dit…

Pffff.... Trop loin de chez moi, j'enrage ! ! ! Cela dit, je ne pensais pas que l'expo était en France mais seulement en Belgique, toujours bon à savoir...

Cap A a dit…

ah Philippe, enfin un post sur ce génie qu'était Franquin. A mes yeux, il est le maître absolu.

Philippe Cordier a dit…

pareil

c'est vrai que j'en ai peu parlé, juste là
http://philcordier.blogspot.fr/2012/08/gastondifferent.html

Roxanne B. a dit…

Wahouuuu ! Je vais m'acheter un billet de ce pas.